Le Musée Prive - Art Magazine

DAGUERRE (Louis-Jacques Mandé). Historique et description des procédés du daguerréotype et du diorama. Paris, Susse FrèresVente Livres du Jeudi 16 décembre 2021 MIRABAUD MERCIER 174 Rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris Téléphone 01 53 30 90 30

https://www.mirabaud-mercier.com/wp-content/uploads/2021/01/MIRABAUD_MERCIER-LIVRES_16_12_2021-1.pdf
Nous avons remarqué dans cette très belle vente le lot historique N° 223

LOT 223
DAGUERRE (Louis-Jacques Mandé). Historique et description des procédés du daguerréotype et du diorama. Paris, Susse Frères, Éditeurs, Place de la Bourse, 31 ; Delloye, Librairie, Place de la Bourse 13, 1839. In-8, broché, couv. grise, (2) ff n. ch. (faux-titre avec au verso “avis des éditeurs”, titre avec au verso “table des matières”), 79 pp., (1) p. bl. n. ch., 2 ff. (Catalogue des sculptures éditées par MM. Susse frères ; publicité : “L’Exposition”), 6 planches
gravées.
Beaumont Newhall. «A chronicle of the birth of photography», Harvard Library Bulletin, Printemps 1953 : “First edition, first issue, second imprint”. - En français dans le texte, 255. - Pierre. G. Harmant, “Daguerre’s Manual : a bibliographical enigma”. In : History of photography, vol. I, number 1, janv-nuary 1977, pp. 79-83.

Rarissime édition originale, en premier tirage, à l’adresse de Susse frères et Delloye, du célèbre premier traité de Daguerre, présentation de son tout nouveau processus photographique.
Divisé en trois parties, cet opuscule évoque la promotion de l’invention, sa genèse, et expose l’œuvre de Daguerre, avec 6 planches hors texte explicatives.
Selon Beaumont Newhall, le premier tirage fut publié vers le 20 août 1839, à l’adresse de Giroux et Cie, et Delloye. L’impression a été réalisée par Béthune et Plon. De ce tirage, seuls trois exemplaires sont connus
Le 14 septembre, les exemplaires de ce premier tirage par Béthune et Plon, ont été remis en vente à l’adresse de Susse Frères et Delloye. Les exemplaires ne diffèrent de ceux à l’adresse de Giroux que par les 3 pages de publicité qu’ils contiennent in fine. Leurs couverture sont jaunes.

Notre exemplaire est sous couverture grise (mention “Prix : 2 francs”) et il est en tous points identique à l’exemplaire sous couverture jaune de ce tirage à l’adresse Susse frères et Delloye, conservé à la BnF.
“A partir de septembre (1839), trente-neuf éditions, ou réimpressions et traductions se succédèrent en moins de dix-huit mois (...). Grâce au livre, en peu de temps, le monde occidental connaissait le nom de Daguerre”. En français dans le texte, 255.
Sur le faux-titre, mention manuscrite ancienne : “Le 3 mars 18?4” et signature coupée, non identifiée “Ler Mer”.
Dos consolisé anciennement d’une bande blanche, couv. imprimée tachée, traces de colle, avec petits manques. Petit manque angulaire à la couverture et au faux-titre. Feuillets cornés. Quelques rousseurs pâles.
4 000/6 000 €

 Choisissez entre Cy TWOMBLY 58,863,000 USD ou ARNTBEE 900 € - Choose between Cy TWOMBLY 58,863,000 USD or ARNTBEE 900 € -

Cy Twombly (1928 – 2011) Untitled initialed, dated 06 and inscribed Gaeta on second panel

The Macklowe Collection Live Auction: 15 November 2021 • 7:00 PM EST • Sotheby's New York
Cy Twombly (1928 – 2011) Untitled initialed, dated 06 and inscribed Gaeta on second panel
acrylic and crayon on wood panel, in six parts 99 ¼ by 217 ½ in. 252.1 by 552.5 cm.
Executed in 2007.
Estimate: 40,000,000 to 60,000,000 USD
Lot sold: 58,863,000 USD

ARNTBEE (XXeme-XXIeme) acrylique sur papier 42 x 32 cm signée en bas à droite
ARNTBEE (XXeme-XXIeme) acrylique sur papier 42 x 32 cm signée en bas à droite - Le prix indiqué est sans cadre -
acrylic on paper 42 x 32 cm signed lower right - The price indicated is without frame - 
 
IMPORTANT ET NOUVEAU DANS LE DOMAINE DE L'ART : Les droits de reproduction,  de tirages de lithographies, NFT, photos ou toute autre oeuvre à partir de cet original sont inclus dans le prix, l'acheteur devient maître de toute production à partir de cet original, un document signé de l'artiste sera joint avec le certificat de vente

IMPORTANT AND NEW IN THE FIELD OF ART: The rights of reproduction, prints of lithographs, NFT,  photos or any other work from this original are included in the price, the buyer becomes master of any production from this original , a document signed by the artist will be attached with the sales certificate

PRIX : 900 €

© ORLAN, Self-hybridation entre femmes (acte 1 : ORLAN s'hybride aux portraits des femmes de Picasso #2), 2019ORLAN
Les femmes qui pleurent sont en colère

Vernissage le samedi 20 novembre à 18h, en présence de l'artiste. du 24 novembre 2021 au 15 janvier 2022.

La galerie Eva Vautier a le plaisir de présenter l'artiste ORLAN avec la série, Les femmes qui pleurent sont en colère, commencée en 2019.

ORLAN, avec ses oeuvres engagées et politiques, interroge sur le statut de la femme dans la société contemporaine. Elle n'est pas assujettie à un matériau, à une technologie ou à une pratique artistique. Elle utilise la sculpture, la photo- graphie, la performance, la vidéo, la 3D, les jeux vidéo, la réalité augmentée, l'intelligence artificielle et la robotique (elle a créé un robot à son image qui parle avec sa voix) ainsi que les techniques scientifiques et médicales comme la chirurgie et les biotechnologies... pour interroger les phé- nomènes de société de notre époque).

Parmi ses oeuvres majeures, on compte le Baiser de l'artiste, qu'elle présente à la FIAC, en 1977 ou encore L'Origine de la guerre en 1989, reprenant L'Origine du monde de Gustave Courbet. Dans les années 1990, elle démarre une série d'opérations-chirurgicales-performances qu'elle met en scène.

À partir de 1998, elle crée les premières Self-Hybridations, utilisant les technologies numériques pour mixer son por- trait avec celui de Précolombiennes, d'Amérindiennes, d'Africaines, ou encore des masques de l'Opéra de Pékin et des Self-Hybridations sur commande telle que celle d'Agatha Ruiz de la Prada.

Les œuvres de la série Les femmes qui pleurent sont en colère sont inspirées des portraits de Picasso peignant sa compagne de l'époque, Dora Maar, en train de pleurer. Dans cette série, ORLAN hybride des fragments de son visage aux portraits de Dora Maar.

Lire la suite...

Patrick REYNOLDS Le Musée Privé, Interview David ROCHE CEO of RocheGrup Softwares computer company on blockchain and NFT’s.

PR: Que signifie le terme blockchain ? What does the term blockchain mean?

DR : Une blockchain est une base de données qui contient l'historique de tous les échanges qui sont effectués sur son réseau. Elle est un tiers de confiance qui garantit la traçabilité des opérations et des transactions.

Chaque transaction est enregistrée sous la forme d'un « bloc » de données et chaque bloc est relié à ceux qui le précèdent et le suivent.

DR: A blockchain is a database that contains the history of all the exchanges that are carried out on its network. It is a trusted third party who guarantees the traceability of operations & transactions. Each transaction is recorded as a "block" of data and each block is linked to those that precede and follow it.

PR: Qu’est-ce qu’un NFT ? What is an NFT?

DR : NFT (Non fongible token) signifie : jeton non fongible.

Il s’agit d’un élément numérique unique dont la propriété et la sécurité sont assurées par la blockchain, ce qui le rend infalsifiable. Ce NFT peut-être vendu, acheté et revendu à l’infini. Ce jeton virtuel unique sert de certificat numérique pour garantir à l’acheteur son authenticité.

DR: NFT (Non fungible token), It is a unique digital element whose ownership & safety is ensured by the blockchain, making it tamper-proof. This NFT can be sold, bought and resold endlessly. This unique virtual token serves as a digital certificate to guarantee the authenticity of the buyer.

PR: Est que le propriétaire du NFT devient également par son investissement propriétaire de l'œuvre d'Art physique?

PR: Does the owner of the NFT’s also become the owner of the physical work of art through his investment?

DR: La vente d'un NFT est unique et exclusive pour son acheteur numérique et totalement distinct de l'œuvre physique. 
Le collectionneur ou l'artiste d'une œuvre d'Art physique reste le propriétaire exclusif. La transformation en une image numérique de cette œuvre permet légalement la présence de 2 propriétaires distincts, l'un de l'œuvre d'Art physique et l'autre de l'œuvre d'Art numérique. L'un comme l'autre peuvent conserver ou revendre comme ils le souhaitent leur propriété respective.

DR: The sale of an NFT is unique and exclusive for its digital buyer and totally separate from the physical work.

The collector or artist of a physical work of Art remains the exclusive owner. The transformation into a digital image of this work legally allows the presence of 2 separate owners, one of the physical work of art and the other of the digital work of art. Both can keep or resell their respective property as they wish.

Lire la suite...

Opera Gallery is delighted to present Chu Teh-Chun in Hong Kong
and Georges Mathieu in Singapore.

Explore the symphonic dialogue between both artists through our online viewing rooms.

Chu Teh-Chun, Apaisement du réel, 2005, oil on canvas, 73 x 100 cm I 28.7 x 39.4 in Opera Gallery Hong Kong
Chu Teh-Chun, Apaisement du réel, 2005, oil on canvas, 73 x 100 cm I 28.7 x 39.4 in Opera Gallery Hong Kong
CHU TEH-CHUN

Chu Teh-Chun (1920 - 2014) is widely considered one of the most significant Chinese artists. He started his career in Hangzhou, China in the 1930s and eventually moved to Paris in 1955. Throughout the 20th century, his abstract paintings were exhibited all over the world, charming critics and art lovers with his ingenious blend of Chinese and French cultural elements and symbols.

Gracefully pushing back the limits of the real and the unreal, his paintings, which are vibrant and full of movement, have a profound sense of depth, poetry and musicality. Although his work demonstrates the stylistic freedom of mid-century movements such as art informel and abstract expressionism, Chu always retained the rigorous technical brushwork he learned as a student in mainland China.

"I came to Paris in the spring of 1955 to find the answer to a profound aspiration. I had to discover my own way, through my knowledge and practice of Western painting"

Lire la suite...

Mary Reynolds Jeune Américaine expatriée en France, Mary Louise Reynolds (1891-1950), entraînée dans le cercle des surréalistes, devient une artiste reconnue à la pointe de l’avant-garde et s’engage dans la Résistance en 1941.

Veuve de guerre, la belle Mary débarque dans le Paris des années folles qui swingue au son du jazz et ferraille autour de Dada et du surréalisme. Du Dôme à Saint-Germain-des-Près, du Jockey à l’emblématique Bœuf sur le toit, Mary règne sur les nuits de la capitale et se lie avec Henri-Pierre Roché, Constantin Brancusi, Man Ray, Peggy Guggenheim, Jean Cocteau, André Breton et, surtout, le séduisant Marcel Duchamp dont elle s’éprend. Friande d’esthétisme, l’époque la conduit à la reliure d’art et ses réalisations, recherchées par une clientèle exigeante, rivalisent d’audace et d’humour.

Alors que la France est à la merci des nazis, Mary entre dès mars 1941 dans la Résistance aux côtés de Gabrièle Picabia. Mais le réseau est donné : Mary échappe de peu à la Gestapo et, après une folle épopée, regagne clandestinement les États-Unis. Rentrée à Paris après-guerre, elle dirige une revue d’art, avant de s’éteindre, frappée par la maladie, veillée par Duchamp. Christine Oddo nous restitue dans un style alerte et limpide cette histoire d’amour et d’art.

Lire la suite...

JOHN HARRISON LEVEE (1924-2017) March II - 1961

JOHN HARRISON LEVEE (1924-2017) March II - 1961 signed and dated 61 on the front of the work in the upper left corner and; signed, titled March II and dated 1961 on the reverse oil and graphite on canvas, reproduced in the Catalogue Raisonne online under the reference : CRJL1961 N°12 CATALOGUE RAISONNE JOHN LEVEE

76 1/2 by 76 3/4 in.
194.3 by 194.9 cm.
https://www.bonhams.com/auctions/26744/lot/44/
Lot N° 44 Post-War & Contemporary Art

ON SALE : 12/05/2021

Bonhams
580 Madison Avenue, 6th floor
10022 New York NY  - États-Unis
Peinture
Huile, graphite/canvas
76 1/2 by 76 3/4 in.
194,3 x 194,9 cm
Estimation: 14 905 € - 20 701 € (18 000 $ - 25 000 $ )

Sold for US$ 62,812 (€ 51,992) inc. premium

Record, does it seem to me for a john Levee at bonhams new New York on a 1961 work sold for 62,812 usd on 12 may 2021 ...... all hopes are now permitted on the evolution of the coast of this great American for a long time remained forgotten by the market !!! ........ #johnlevee -

Informations about John LEVEE : https://gramhir.com/explore-hashtag/johnlevee

Record, me semble t t'il pour un john Levée chez bonhams new New York sur une oeuvre de 1961 vendue 62 812 usd le 12 may 2021......tous les espoirs sont permis désormais sur l évolution de la côte de ce grand américain longtemps resté oublié par le marché !!!........ #johnlevee -  Voir Ci-dessous John Levee et Franz Kline

John Levee et Franz Kline

Provenance: The Collection of David E. Bright and Dolly Bright, Los Angeles; Thence by descent to the present owner ; The present lot comes to auction by descent from the extraordinary collection of David E. Bright and Dolly Bright. Reproduit page 105 du catalogue

The present lot comes to auction by descent from the extraordinary collection of David E. Bright and Dolly Bright. Well-known philanthropists and art collectors who championed emerging artists in the United Stated and Europe, the Brights amassed a large and important collection. Generous donations from their holdings expanded and enriched the permanent collections of the Los Angeles County Museum of Art as well as the Museum of Modern Art in New York. In collaboration with UCLA, David E. Bright also established the David E. Bright Foundation which focused on charitable work with civic, cultural, and educational institutions in Los Angeles and abroad, including the David E. Bright prize and sponsorship of the Venice Biennale.

Lire la suite...

Affiche d’Un Dimanche à la galerie 2021 – 7e éditionJournée d’ouverture commune des galeries d’art sur l’ensemble du territoire français, la 7ème édition d’Un Dimanche à la galerie poursuit l’objectif initial de toucher un nouveau public, – ou trop rarement présent dans les galeries ; de rendre compte de la diversité des propositions artistiques des galeries en France ; et de faire connaître le rôle indispensable du galeriste dans la valorisation du travail des artistes.

Ce public élargi est notamment celui qui, avide de contact avec les œuvres d’art et des émotions qu’elles suscitent, s’était rendu dans les galeries lors des périodes de fermeture des musées. A travers cet évènement, le CPGA veut rappeler que les galeries contribuent toute l’année à l’offre culturelle française, et sont complémentaires des musées et centres d’art.

Cette édition 2021 sera relayée pour la première fois directement sur le nouveau site Internet du Comité professionnel des galeries d’art lancé pour l’occasion, grâce à une carte digitale des galeries participantes. Désireux de revenir au caractère festif de ce Dimanche d’unité, et d’attirer le plus grand nombre, les galeries ont été invitées à organiser un moment privilégié (rencontre avec un artiste, performance, goûter, etc.) dans le respect des mesures sanitaires.

Témoignage du dynamisme des galeries françaises, Un Dimanche à la galerie avait mobilisé l’année dernière 160 galeries du CPGA en septembre 2021 dans 20 villes de 10 régions. Cette participation exceptionnelle témoignait déjà, entre deux confinements, du message résolument optimiste des galeries aux côtés des artistes qu’elles représentent ; des milliers de visiteurs avaient répondu à l’invitation.

L’événement entre en résonance avec le Paris Gallery Weekend désormais piloté par le CPGA et qui se tiendra sur quatre jours en mai 2022.

https://www.comitedesgaleriesdart.com/actualites/un-dimanche-a-la-galerie/

Lire la suite...

Opera Gallery Dubuffet affiche de l'expositionOpera Gallery Paris présente du 4 novembre au 18 décembre 2021 une exposition entièrement consacrée à Jean Dubuffet. Une trentaine d’oeuvres retraceront plus de trente années de créations mettant en avant les périodes essentielles de l’évolution de la technique de cet artiste prolifique dont la pratique artistique a été marquée par une expérimentation constante à l’encontre des courants artistiques existants. La galerie de 1000 m2 de la rue du faubourg Saint-Honoré à Paris sera transformée pour l’occasion avec une scénographie immersive.
L’exposition débutera avec Arabe, gazelle et trois palmiers de 1948, période où l’artiste a entrepris un voyage au Sahara durant lequel il a souhaité s’affranchir de toute influence. Suivant une démarche de table rase, il a cherché dans l’isolement désertique un rien où tout peut se créer, selon les formulations du critique Gaétan Picon (1973). Il trouve finalement dans le Sahara une riche culture du désert : vivacité des coutumes et des costumes sur fond de matérialité et de minéralité du désert qui lui inspirent plusieurs peintures. Arabe, gazelle et trois palmiers est une gouache sur papier qui illustre bien cette période.

 

Lire la suite...

lagasse 6483441hArtiste renommé, Karl Lagasse s’est fait connaître en 2009 grâce à ses sculptures One Dollar. La même année, Artprice le classait parmi les dix meilleurs sculpteurs du monde de moins de 30 ans. En 2012, la publication new-yorkaise Farameh le citait parmi les cinquante meilleurs artistes contemporains qui tiraient leur inspiration des icônes américaines traditionnelles dans son ouvrage FOR WHICH IT STANDS: Americana in Contemporary Art. Plus récemment, lors de l’Art Paris Art Fair 2016, le président de la république française a personnellement félicité Karl pour le succès de son One Dollar de bronze de 2 mètres exposé au Grand Palais.

Karl a commencé son parcours artistique par des collages, à l’âge de 7 ans. Cette année-là, sa rencontre avec le sculpteur français César Baldaccini l’a poussé à poursuivre dans cette voie. Plus tard, il s’est aventuré dans le métro parisien, le tag et le graffiti devenant son mode d’expression de prédilection. Malgré tout, les collages restaient sa vraie passion. C’est l’artiste Yvaral Vasarely qui lui a suggéré d’intégrer ses tags à ses collages. En 2003, Karl préparait sa première exposition à Paris. Sa première exposition personnelle présentant ses Buildings s’est tenue en 2006, à la galerie Isy Brachot, à Bruxelles. Deux ans plus tard, Karl était de retour à Paris à l’Espace Pierre Cardin pour sa première exposition personnelle de peintures et de sculptures comportant des éléments vidéo et photographiques.

lagasse 6483441 4h


Par-dessus tout, Karl aime dévoiler ses nouvelles oeuvres lors d’expositions internationales : en 2011, au salon Art Monaco, il était représenté par la galerie Bel Air Fine Art, avec sa création Cryptogram One ; en 2012, il a présenté des One Dollar sur le thème « In God We Trust » lors d’une exposition personnelle à la galerie Artco France ; en 2016, son exposition personnelle à la galerie Atrium, à Marbella (Espagne), a été inaugurée par le maire de la ville qui a parlé de ses oeuvres à la presse internationale.

En 2010, Karl a été choisi pour représenter la ville de Deauville (Normandie) à l’occasion du championnat du monde équestre Horsemania, à Lexington (États-Unis), pour lequel il a réalisé une sculpture représentant un cheval en l’honneur de cette manifestation. De retour à Deauville, en 2012, Karl a offert à la ville Cryptogram One, bronze porteur d’un message de paix et d’amour, qui a été installé à l’entrée de la ville et inauguré par le maire, Philippe Augier. La même année, c’est en collaboration avec Corbis qu’il a réalisé une sculpture monumentale pour le soixante-cinquième festival de Cannes, en utilisant des photographies datant de 1945 à 2011 pour réaliser cette oeuvre qui a été exposée à l’hôtel Carlton, où les artistes présents au festival pouvaient la signer. C’est ce qu’ont fait notamment Alexandra Lamy, Gad Elmaleh, Bérénice Bejo, Marie Gilain, Michael Youn, José Garcia, Michel Hazanavicius, Nadine Labaki, Cuba Gooding Jr., Tim Roth, Matthew McConaughey et Zac Efron.

Lire la suite...

Photo Juliette © Georges DudognonHotel La Louisiane au coeur de Saint-Germain-des-Prés
Août / septembre 2021
GRECO À LA LOUISIANE

L’ exposition “Gréco à La Louisiane“ ouvre le premier chapitre des expositions qui seront présentées entre les murs de l’hôtel La Louisiane, 60 rue de Seine, VIe arrondissement de Paris,
du 24 septembre au 14 octobre 2021 et courant 2022.

Juliette Gréco, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Miles Davis, Michel Leiris, Albertine Sarrazin, The Doors, les Pink Floyd, Quentin Tarantino… La Louisiane « d’aujourd’hui » hérite de ce passé équivoque comme les nuits Parisiennes, mais toujours littéraire et arty.

C’est pour rendre hommage à Juliette Gréco, qui vécut sa jeunesse à l’Hôtel La Louisiane, que l’établissement accueille entre ses murs cette exposition intimiste en trois volets : une vingtaine de portraits d’Irmeli Jung et des photographies de Georges Dudognon, dont certaines inédites, côtoieront des objets et archives privées de Juliette Gréco prêtées par Julie-Amour Rossini, sa petite-fille.

La chanteuse a habité à La Louisiane au début des années 1950. Bien avant qu’elle ne s’installe dans son Hôtel particulier de la rue de Verneuil, Juliette Gréco a posé son baluchon au 60 rue de Seine, guidée par les conseils de Jean-Paul Sartre qui lui-même y résidait avec Simone de Beauvoir depuis 1943.

Lire la suite...

Eduardo Carvalho, photo de Folha de FrancaCe n’est pas si souvent qu’un artiste brésilien contemporain est à l’honneur au Louvre aussi l’évènement mérite-t-il d’être signalé. Si depuis 2004 le Louvre a ouvert ses portes à la création contemporaine, cela ne s’est pas toujours fait sans heurt. Il s’agissait pourtant jusque là de mettre au coeur des chefs d’oeuvres historiques des oeuvres d’artistes modernes et surtout contemporains plutôt bien connus pour montrer au public que le Louvre était un musée vivant. Ces oeuvres se sont alors imposées de manière pérenne ou éphémère, au grand dam des uns et sous les applaudissements des autres. Cette année, la grande institution poursuit sa démarche avec, une surprise de taille puisqu’elle offre ses cimaises à un jeune artiste brésilien de 29 ans, Eduardo Carvalho qui, nous l’espérons, gagnera dès lors en visibilité en Europe.
Né au Brésil dans le Minas Gérais, Eduardo Carvalho est un jeune artiste autodidacte qui a interrompu ses études à 11 ans pour soutenir sa famille et travailler comme ouvrier rural avant de devenir boulanger et partir à Franca en Espagne en 2012.
Rien ne le disposait à devenir artiste si ce n’est, depuis l’enfance, un don exceptionnel pour le dessin qui impressionnait tous ceux qui le rencontraient.

A Franca, le jeune boulanger reprend le dessin qu’il avait un peu délaissé et se rend compte que ses illustrations sans prétention attirent les regards. Il décide alors de travailler le dessin réaliste et passe courageusement un examen national de certification de compétences pour les jeunes et les adultes (ENCCEJA). L’un de ses dessins est retenu pour illustrer un recueil de poèmes du groupe auquel il appartient et le Théâtre Municipal de la ville lui propose d’exposer parmi d’autres artistes. Dès lors, son destin est tracé.
Il a participé depuis à plusieurs évènements artistiques à Franca mais aussi à Ribeirao Preto dans le Sud Est du Brésil (Sao Paolo) et, en 2020, il a été invité à exposer son oeuvre phare, Le regard du noir, à Paris, au musée du Louvre.

Rectificatif : Eduardo Carvalho ne sera pas présenté au Louvre par Martine Manfré Itzinger
A mon grand regret, il semblerait que le jeune artiste brésilien Eduardo Carvalho, dont j’avais évoqué le talent dans un précédent article, ne sera pas présenté au Louvre et récompensé à Paris comme je l’avais annoncé. La Covid 19, ou d’autres raisons inconnues, auront eu raison de ce projet.
Ne doutons pas pour autant qu’une belle carrière au Brésil, si ce n’est à l’international, seront au rendez vous et son jeune talent bientôt présenté comme il le mérite

Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

Tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
patrick reynolds 03h
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

 

e mail musee prive

 

sur rendez-vous à la demande

Artwork for sale on Artprice

Découvrez notre espace sur artprice

Artwork for sale on Ebay

Découvrez notre espace sur ebay

Découvrez notre espace sur Artsper

我們向連接到我們站點的中國朋友致敬:中國有重要的文化傳統。

FACEBOOK LE MUSEE PRIVE

FACEBOOK PATRICK REYNOLDS

FACEBOOK PATRICK REYNOLDS FAN CLUB LE MUSEE PRIVE


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice