Cinzia, Claude, Sandrine X, 1983-1984, print on archival pigment paper, 132 x 109 cm

Frank Horvat

Vraies Semblances, 1981-1986

18 June – 10 October 2020

Galerie Lelong & Co.
38, avenue Matignon 75008 Paris
info(at)galerie-lelong.com
+ 33 1 45 63 13 19
www.galerie-lelong.com

"The idea of referring to famous master-pieces probably came to me from a thought that had often crossed my mind – on the subway, for instance – when glancing at some woman who struck me as particularly beautiful, but who didn't seem conscious of her beauty, and whom a fashion editor would never have allowed me to photograph for a magazine, although I could easily imagine her in a painting by Leonardo da Vinci, Rubens or Ingres. I visualised them in the costume and with the hairstyle of one of those periods, or even naked in some mythological scene: partly because I like fantasising about bygone ages, but more because, as a photographer, I prefer discovering unexpected beauties, rather than celebrating those that, in my eyes, are somewhat devalued by general admiration. I have to admit that in the beginning I wasn't a great connoisseur of classical painting. But little by little, as this game of associations went on and as the project took shape, I began to revisit museums and to assemble a small library of art books, which in turn helped to feed my phantasies." Frank Horvat

Lire la suite...

Richard Serra

Nouvelles Estampes

12 March – 24 July 2020

Galerie Lelong & Co.
13, rue de Téhéran, 75008 Paris
info(at)galerie-lelong.com
+ 33 1 45 63 13 19
www.galerie-lelong.com

Richard Serra (San Francisco, 1939) is one of the great contemporary sculptors, whose determination to build a substantial, rigorous (always black) and innovative body of engraved work is particularly remarkable. Having explored the resources of lithography then screen-printing in the 1970s and 1980s, for the last 30 years he has focused on etchings in small, medium and then especially in very large format. The essence of Serra's work as a sculptor is to transmit to the viewer a sensation of unstable equilibrium between a weight and its proportions. By constantly inventing, with his Californian printers, new procedures, new inks or mixtures and new methods of printing, he has brilliantly succeeded in transposing this research in the two dimensions of etching. In Spring 2018, Galerie Lelong & Co. presented the immense and imposing Rift works. This new exhibition will present the recently completed Right Angle from 2019, among others.

Right Angle I, 2019, Etching and paintstick, 46 x 38 cm Galerie Lelong & Co

Richard Serra Right Angle I, 2019,
Etching and paintstick, 46 x 38 cm

Rythmes and Vibrations
Adnan, Brown, De Maria, Förg, Jones, Scully, Uslé, Verdier
Galerie Lelong & Co.
13, rue de Téhéran, 75008 Paris
38, avenue Matignon 75008 Paris
info(at)galerie-lelong.com
+ 33 1 45 63 13 19 /
www.galerie-lelong.com

The gallery will be closed from July 30 to August 30 included.

Right from the start of abstract art, there was a split between two lines, indicating seemingly opposed tendencies: on the one hand a structured and economical art, often proscribing curves, seeming to privilege the cerebral and programmatic, and on the other, a warmer and more informal art in which spontaneity and sensitivity imposed their rhythm. Yet these two lines have never ceased overlapping and enriching each other. In the case of many painters, they co-exist or succeed one another.

Etel Adnan
It is through the minimalist simplicity of her forms as well as through the sincerity of her colours that Etel Adnan's full originality expresses itself. Revealed by the Kassel Documenta in 2012, Adnan, who was already a well-known poet published in many languages, has won an absolutely singular place in the art world. Her paintings have the force and self-evidence of a haiku.

Samuel Levi Jones, House of Leaves, 2020, portfolios on canvas, 127 x 127 cm

Samuel Levi Jones, House of Leaves, 2020,
portfolios on canvas, 127 x 127 cm

Lire la suite...

Marc Desgrandchamps

Barcelona

18 June – 24 July 2020

Galerie Lelong & Co.
13, rue de Téhéran, 75008 Paris
info(at)galerie-lelong.com
+ 33 1 45 63 13 19
www.galerie-lelong.com

Marc Desgrandchamps, born in 1960, studied at the Fine Arts Academy of Paris. In the 90s he breaks free from the opposition between figurative and abstract art characteristic of the great majority of XXth century pictorial narratives.

For although his work is figurative, the artist refuses to name it as such. His works are not nudes, not landscapes, nor still-life studies: they transcend categories. They play with the interpenetration of forms and subject, solely underscoring the ambiguity of time and space. Scenes play out against the depth of the painting, time is suspended and references to painting, photography and films run through his work.

Barcelona, Barri Gòtic, 2018, Ink and gouache on paper, 20 x 29 cm

Barcelona, Barri Gòtic, 2018,
Ink and gouache on paper, 20 x 29 cm

Lire la suite...

norbert bisky templon1h
NORBERT BISKY - DATES Mar 14-May 23, 2020
Desmadre Berlin
14 MARS - 9 MAI, 2020
Galerie Templon
28, rue Grenier Saint-Lazare
Paris
https://www.templon.com/

On his first return to Paris since 2014, German painter Norbert Bisky plunges us into the heart of his native capital city: the wild Desmadre Berlin of the inter-war period, a world of hedonism and anarchy whose traces are still to be found on the capital's walls today.

In this new series, Bisky has chosen to swap the pastel blue of his skies for darker hues and the luminous smiles of his models for more serious expressions. His baroque scenes feature bronzed models who bring to mind the communist propaganda which marked the artist's youth in GDR. Alongside them are the night birds, hipsters and outsiders who populate the streets of Berlin Friedrichshain every evening, drifting among the post-industrial facades that characterise the district, a favourite haunt of the city's denizens of the night.

Lire la suite...

C'est en 2015 que Pascal Robaglia inaugure sa nouvelle galerie, la galerie Gilbert Bard, avec le concours st le soutien du peintre Gully (né en 1977).

Inventeur du concept de "galerie à la maison", dans une belle demeure du Vésinet, Pascal Robaglia a mis en oeuvre son savoir-faire pour promouvoir le peintre Gully et participer à son extraordinaire réussite.

Gully est le peintre de l'appropriationisme à la suite de quoi, il s'est attaqué à tous ceux qu'il considère comme les monstres sacrés du milieu de l'art. Aujourd'hui, Gully raconte dans des décors à l'architecture somptueuse, des histoires d'enfants émerveillés par l'art et plus particulièrement par les tableaux de ses maîtres, dans des petites histoires que l'on pourrait voir comme des cases de BD’s, sans dialogue, permettant ainsi au spectateur de pouvoir se raconter le tableau.

Gully, né en 1977 est un graffeur et artiste français de la région parisienne. Il a décidé de changer de pseudonyme pour passer de sa vie de graffeur à celle d'artiste d'atelier et ainsi garder l'anonymat. Ses premières œuvres sous son nouveau pseudonyme voient le jour en 2008. Il a pratiqué le graffiti intensivement de 1992 au milieu des années 2000. Il a changé de nom d'artiste, ne ressentant pas le besoin que son travail sur toile soit associé à son passé dans le mouvement graffiti. Il se consacre aujourd'hui au travail en atelier, même s'il reconnait souvent remettre son masque d'antan, l'adrénaline étant un moteur pour toute cette génération.

Photo de pascal Robaglia pendant les Voiles de Saint Tropez

Photo de Pascal Robaglia pendant
Les Voiles de Saint Tropez

Lire la suite...

8 mai 1945 - 8 mai 2020
"Le Baiser de la Victoire"
Paris, Champs-Élysées, 8 mai 1945
Roger SCHALL

Cette photo est en vente :

Galerie ARGENTIC
43 rue Daubenton 75005 Paris
www.argentic.fr 

Le 8 mai 1945, à 15 heures, les cloches sonnent pour marquer la fin de la Seconde Guerre Mondiale en Europe. Le général de Gaulle annonce lui-même la capitulation allemande dans une allocution radiophonique. Partout en France, des scènes de joie célèbrent la défaite du nazisme.

En ce 8 mai 2020, nous voulons, à notre manière, fêter ce retour de la liberté en vous proposant d'acquérir ce morceau de notre histoire.

Cette photographie est tirée en tirage argentique traditionnel sur papier baryté, à l'agrandisseur, à partir du négatif originel, par Thomas Consani du laboratoire Dupon et est authentifiée par le timbre à sec de Roger Schall dans la marge. Le cadre est en aluminium brossé noir, au format 30 x 30 cm.

À titre exceptionnel, ce tirage vous est proposé au prix de 250€ et nous vous offrons l'encadrement et les frais de port pour la France métropolitaine (merci de nous contacter pour d'autres destinations).

Si cette offre vous intéresse ou si vous souhaitez d'autres formats ou des informations complémentaires, merci de nous écrire à : argentic(at)argentic.fr ou simplememnt de répondre à ce message.

Prenez soin de vous et de vos proches et à très bientôt.

roger schall argentic
Lire la suite...

HELLO HUMANS !
LE NARCISSIO
16 rue Parmentier
06100 Nice
T. 04 93 84 81 30

http://www.le-narcissio.fr/
http://de-lart.org/ 
info(at)de-lart.org
17 juillet - 10 octobre 2020

Magali Daniaux et Cédric Pigot • Hello Humans!

Humour caustique, visions sauvages et télescopages délirants décrivent un monde où toute la démesure du nôtre semble s’être agrégée en des figures jusqu’alors inédites, logée dans des fantasmes et croyances d’un genre nouveau.

Deux coups de feu, la dispersion de la fumée
Cockatoo! Cockatoo!
Un appel pour une ambulance
Un jour, vous serez égarés dans une ville surpeuplée
Les beaux rêves ne sont pas faits de gaz lacrymogène
Il y a une fin aux Hommes
Il y a une fin pour les Chefs

Magali Daniaux et Cédric Pigot Hello Humans 2020 Photomontage

Magali Daniaux et Cédric Pigot
Hello Humans ! 2020 Photomontage

Lire la suite...

Denis Darzacq – Absences
10 avril – 9 mai

Galerie Laurence Miller
521 West 26th St, 5ème étage
New York, NY 10001
http://www.laurencemillergallery.com/

A reliable feature of good art is its ability to take on new resonance. When Denis Darzacq initiated this body of work he couldn’t have known how profoundly the concept of absence would speak to the emptying out of the cafés and street life in his native Paris this year. In a uniquely insular moment when many have been afforded a time for greater reflection and self-reliance, Darzacq’s process of mining his own work for raw material also rings true. By cutting and tearing recent photographic prints of his own work he generated a wealth of formal material that could be recombined endlessly to yield surprising new compositions. The saturated colors, strong lighting, and shallow relief yield images that are at once abstract and hyperreal. If these works ultimately erase the subjects of Darzacq’s previous works they also read convincingly as newly formed worlds. As ever, out of the old comes the new.

French photographer Denis Darzacq was born and raised in Paris, a city in which he still lives and works today. He graduated from the ENSAD (French National School for Decorative Arts) in 1986 and started his photographic career following the French rock scene.

In 1994 he began a series exploring the nocturnal life of Parisians titled “Only Heaven”, which he exhibited at various photo festivals. In 1999 the French Ministry of Culture commissioned him a body of work on French youth. The interaction between man and urban space and, more precisely, the suburbs have been a driving force in his recent work.

Denis Darzacq Absence N°13, 2018 Galerie Laurence Miller

Denis Darzacq Absence N°13, 2018 Galerie Laurence Miller

Lire la suite...

Aux Pays-Bas le commerce de l'art redémarre, ceci doit nous faire réfléchir sur la meilleurs façon de sortir de cette pandémie, pour votre information les Pays-Bas qui comptent 17 211 741 habitants en 2020 ont eu 34,842 cas de Covid 19 ayant entrainé 4054 morts au 22 avril 2020

Jaski Gallery now open on friday, saturday and sunday

The cautious relaxation of the Dutch Covid-19 restrictions has made us decide to partially reopen the gallery.

Until further notice, we will be open to the public on Friday, Saturday and Sunday from 12 pm until 6 pm. If you want to visit the gallery on other days, you can make an appointment by telephone or e-mail.

Jaski Gallery
Nieuwe Spiegelstraat 29
1017 DB Amsterdam
The Netherlands
T 020-6203939
F 020-6203069
info(at)jaski.nl
www.jaski.nl

Karel Appel, Rencontre, Mixed media on paper 1954, 51 x 65 cm, Acquired by Willem Sandberg for the Peter Stuyvesant Collection in 1964. This work is registered in the archive of the Karel Appel Foundation.

Karel Appel, Rencontre, Mixed media on paper 1954, 51 x 65 cm,
Acquired by Willem Sandberg for the Peter Stuyvesant Collection in 1964.
This work is registered in the archive of the Karel Appel Foundation.

CHRISTIAN BERST : « FAIRE PLUS, ET MIEUX. LE TEMPS D’APRÈS SERA AU BOND, ET AU REBOND. »

par Oriane Zerbib - 14.04.2020
Attachée de presse https://www.communicart.fr

AU TEMPS DU CORONAVIRUS, COMMUNIC'ART DONNE LA PAROLE À SES CLIENTS.

En cette période de confinement, quelles sont les actions que vous menez avec votre équipe pour poursuivre vos activités ?

Christian Berst : Nous travaillons à l’après, car il est vital de se projeter, d’anticiper. C’est l’occasion de préparer certaines actions de promotion de nos artistes que nous nous promettions de développer depuis trop longtemps. Cela passe aussi par la mise en ligne d’un nouveau site web, la refonte de notre identité et de nos publications…

En quoi est-ce important pour la Galerie Christian Berst de maintenir le lien avec votre communauté de collectionneurs d’Art brut et vos publics ?

CB : Comme les vestales, nous devons entretenir la flamme. Ce qui avait du sens dans nos interactions sociales passées continue d’en avoir. Et il faut sans cesse le réaffirmer, le revendiquer, le chérir.

 

Portrait de Christian Berst
Lire la suite...

galerie orsay logo h"Oeuvres de Pâques"

Tous les mardis et jeudis, une oeuvre à découvrir!

Bernard QUENTIN (né en 1923) "Ecriture Rythmes" circa 1950

Bernard Quentin est un artiste, sculpteur et architecte né à Flamicourt en 1923. Diplômé de l'Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris, il s'engage dans la Résistance à 19 ans et va rester jusqu'à la fin de la guerre dans l'Armée de l'air.

En 1945, sa rencontre avec Picasso à la Maison de la Pensée et sa découverte de "Guernica" influencent l'écriture abstraite et expressionniste du livre unique sur les horreurs de la guerre et des camps de la mort qu'il expose au « Salon des moins de trente ans ».

L'artiste fréquente très vite Jean-Paul Sartre, Antonin Artaud, Paul Eluard, Max Ernst, Alberto Giacometti, Boris Vian, Tristan Tzara, Maurice Merleau-Ponty ou encore Jacques Prévert... Il expose ses premiers idéogrammes-écritures à la Maison de l'Université à Paris puis à Zurich, Genève et Berne où il découvre le primitivisme poétique ainsi que les influences orientales et africaines dans l'écriture de certaines oeuvres de Paul Klee.

En 1947, il rencontre le marchand d'art Aimé Maeght à Cannes. Il relève les inscriptions rupestres de la « Vallée des Merveilles » dans le Mercantour (Alpes). Ses recherches sur les sources du langage et sur les runes le conduisent à voyager, notamment dans le Midi de la France, en Italie, mais également dans les pays nordiques, en Scandinavie, en Laponie, en Allemagne et en Suisse où il découvre des œuvres utilisant l'écriture automatique monumentale dont il fera usage par la suite.

 Bernard QUENTIN (né en 1923) "Ecriture Rythmes" circa 1950 Technique mixte sur papier 28 x 36 cm Signé en bas à droite: Bernard Quentin

Bernard QUENTIN (né en 1923)
"Ecriture Rythmes" circa 1950
Technique mixte sur papier
28 x 36 cm
Signé en bas à droite: "Bernard Quentin"

Lire la suite...

Cinq questions à Kenjiro Okazaki par Sabine Vazieux
- Quand est née votre vocation d'artiste et qu'est-ce qui l'a déclenchée ?
Si je pouvais renaître dans ce monde, ce serait pour être artiste. Je me demande par quelle chance j'ai vécu aussi longtemps. J'ai pris conscience de ce qu"être en vie" peut signifier lorsque j'ai approfondi mes connaissances de l'œuvre de Brunelleschi, Massacchio, Caravaggio, Poussin, Blake, Shitao, Cezanne et Morikazu Kumagai. Leurs œuvres ont la particularité d'être, à la fois, hors du temps et ancrées dans le monde.

- Comment est née votre passion pour l'art renaissance ?
Ma mère était inventeur. Il a donc été normal que je m'intéresse aux artistes et aux penseurs de la Renaissance. Brunelleschi a eu une grande influence sur ma pensée et mon travail. J'ai même écrit un livre sur lui.

- Une époque, un artiste ou un courant qui vous a particulièrement marqué.
C'est l'instabilité du monde qui me marque le plus en tant qu'artiste; que ce soit Tchernobyl, Fukushima ou l'épidémie actuelle...
Le sentiment que c'est un hazard que je sois en vie aujourd'hui exacerbe ma sensibilité artistique. C'est comme sentir le temps qu'il fait tous les jours en sachant que cette sensation peut prendre fin du jour au lendemain.

- Qu'est-ce qui vous ressource ou vous inspire... (musique, littérature, architecture, nature, un lieu ....)
Tout ce qui est dans le monde.

- Une couleur fétiche ?
En japonais, le mot "couleur" = ? iro signifie différence.
Les couleurs vives imprègnent d'abord tout votre champ de vision, mais si vous continuez à regarder, cette impression se transforme en une profondeur qu'il vous est alors possible regarder à l'infini. J'aime aussi les couleurs des feuillages d'automne, qui nous donnent l'impression que la matière se fond dans la lumière, et dans l'air.

Kenjiro Okazaki, acrylique sur toile, 160 x 130 x 7cm, 2017 Kenjiro Okazaki, acrylique sur toile, 160 x 130 x 7cm, 2017
Lire la suite...

En vente exceptionnel ensemble de dessins de Bertrand MOGNIAT DUCLOS (1903-1987) peintre de l'Ecole de Paris

Lien vers la Biographie de Bertrand MOGNIAT DUCLOS

Né à SEDAN dans les Ardennes le 24 Août 1903, il a passé ses premières années à Claix où sa famille possédait une très belle demeure, décédé à PARIS en 1987.

Son atelier se trouvait à Montparnasse au 72 rue Notre Dame des Champs PARIS VIème.

Selon la classification retenue dans le livre "LES COMTEMPORAINS" par René HUYGHE ( Ecrivain, Académicien, conservateur du Musée du Louvre, Conservateur du Musée de Washington) en 1949 aux Editions Pierre TISNE, l’œuvre de MOGNIAT DUCLOS s'inscrit au point de rencontre de l'expressionnisme du début du siècle avec la nouvelle génération LE FAUCONNIER, GROMAIRE et LA PATELLIERE et du retour au Réel illustré par: BOUCHE, DUNOYER DE SEGONZAC, BOUSSAINGAULT, WAROQUIER, DUFRESNE CERIA, COUBINE, MOREAU et FOUJITA. et de la Nouvelle Subjectivité où l'on retrouve LA PATELLIERE, GROMAIRE, LE FAUCONNIER avec GOERG, CHAGALL, LURCAT.

Mogniat-Duclos (1903-1987) dessin 45,5 x 28,5 cm signé du cachet en bas au centre

Mogniat-Duclos (1903-1987) dessin 45,5 x 28,5 cm
signé du cachet en bas au centre
PRIX : 230 EUR  - Comment acheter 

Lire la suite...

Gully, né en 1977 est un graffeur et artiste français de la région parisienne. Il a décidé de changer de pseudonyme pour passer de sa vie de graffeur à celle d'artiste d'atelier et ainsi garder l'anonymat. Ses premières œuvres sous son nouveau pseudonyme voient le jour en 2008. Il a pratiqué le graffiti intensivement de 1992 au milieu des années 2000. Il a changé de nom d'artiste, ne ressentant pas le besoin que son travail sur toile soit associé à son passé dans le mouvement graffiti. Il se consacre aujourd'hui au travail en atelier, même s'il reconnait souvent remettre son masque d'antan, l'adrénaline étant un moteur pour toute cette génération.

Son pseudonyme
Ce pseudonyme a été choisi par l'artiste, il signifie en anglais, "Ravin", ce qui représente pour lui une cassure entre ce qu'il faisait avant et ce qu'il fait aujourd'hui sur toile. C'est aussi parce qu'en argot, il signifie "cool, top ou encore sympa". C’est également parce qu’en France c'est une chaîne de télévision pour enfants, Gulli (orthographe différente mais même prononciation). À cela s'ajoute le fait que Gully était le nom d'un personnage de BD de Makyo et Alain Dodier, édité chez Dupuis, qui l'amusait, un petit bonhomme d'une autre époque qui découvre la vie. Ces différentes idées d'un esprit "COOL", d'enfants devant un cadre (TV ou tableau), de petits personnages drôles d'une autre époque et de cassure pour un changement forment un ensemble qui définit parfaitement son travail et ses œuvres. Ce pseudo colle parfaitement à son art et à ses œuvres car c'est elles qu'il souhaite mettre en avant.

Gully girl meet Banksy acrylique sur toile 100 x 80 cm

Gully girl meet Banksy acrylique sur toile 100 x 80 cm 

Lire la suite...

Murielle Vanhove portrait Je suis ravie de consacrer cette parution à la merveilleuse Murielle Vanhove.

Cette artiste énergique et enthousiaste a tourné un court métrage rien que pour vous! Si vous aimez l'Art, si vous aimez la musique, si vous aimez sourire, si vous souhaitez découvrir Murielle Vanhove comme vous ne vous attendiez pas à la voir, alors cliquez sur la vidéo!

Profitez de votre voyage entre humour et pigments!

Virginie Barrou Planquart : https://www.galeriebarrouplanquart.com/

Née à Paris en 1963, Murielle Vanhove a toujours été fascinée par la dynamique des villes et des déplacements urbains. Adolescente, elle s'intéressait déjà aux gens qui allaient et venaient dans la brasserie de ses parents. Cachée derrière ses carnets de croquis, elle esquissait l'énergie précipitée de la foule. Elle obtint son diplôme en 1987, après avoir reçu une formation complète en peinture, dessin et photographie à Penninghen, avec une maîtrise en direction artistique qui l'a d'abord amenée à travailler dans une agence de publicité. Très vite, le désir de renouer avec le «mouvement» et le sujet s'est fait sentir. Après dix ans de design graphique, elle décide d'abandonner l'écran au profit du pinceau. Ses portraits et scènes de la vie quotidienne sont aujourd'hui collectionnés à Paris, New York, Londres, Bruxelles, Bâle et Hong Kong.

Murielle Vanhove Let

Murielle Vanhove Let's Go!,116x89 cm

Lire la suite...

Nous vous proposons de (re)découvrir l'artiste d'origine coréenne Hur Kyung-Ae.
Hur Kyung-Ae est née en 1977 à Gwangju, en Corée du Sud. Depuis son plus jeune âge, elle utilise l'art et la couleur pour exprimer ses sentiments. Elle obtient plusieurs diplômes d'arts visuels en Corée, puis son attirance pour la culture et la langue française l'amène à poursuivre sa formation à Paris, où elle s'installe en janvier 2003.
Pour en savoir plus sur Hur Kyung-Ae, cliquez ici

Françoise LIVINEC
Galerie Penthièvre 24, rue Penthièvre 75008 Paris
+33 (0)1 40 07 58 09

Galerie Matignon 29-33 av Matignon 75008 Paris
+33 (0)1 40 07 58 09

Ecole des filles 25, rue du Pouly 29690 Huelgoat
+33 (0)2 98 99 75 41

www.francoiselivinec.com

Hur Kyung-Ae Sans titre, 2018, Acrylique sur toile, 162 x 130 cm, Signé et daté au dos, FOP1118BP2
Lire la suite...

LE MUSEE PRIVE launches a new online virtual exhibition service to allow you to buy works by artists who are part of art history and who will be values of tomorrow - The cost of this service is 800 EUR net for 2 weeks, you sell direct and LE MUSEE PRIVE takes no commission on your sales, your address is of course indicated whether you are a gallery or an artist.

LE MUSEE PRIVE lance un nouveau service l'exposition virtuelle en ligne afin de vous permettre d'acheter des oeuvres d'artistes qui font partie de l'histoire de l'art et qui seront des valeurs de demain - Le coût de ce service est de 800 EUR net pour 2 semaines, vous vendez en direct et LE MUSEE PRIVE ne prend aucune commission sur vos ventes, votre adresse est bien sûr indiquée que vous soyez galerie ou artiste.

I chose here as the first artist of this new way of exhibiting the painter Jean Ekiert whom I knew well and whose talent I recognize to this day, I collect the works of this artist and offer you some works on sale.

J'ai choici comme premier artiste de cette nouvelle façon d'exposer le peintre Jean Ekiert que j'ai bien connu et dont j'apprécie le talent qui est reconnu à ce jour, je collectionne les oeuvres de cet artiste et vous propose quelques oeuvres à la vente.

J'ai connu Jean Ekiert par un hiver rigoureux dans les années 80. Un jeune marchand de couleurs et de toiles m'avait dit "j'ai rencontré rue de Tourlaque un artiste au talent fabuleux qui vit dans un atelier qui n'est même pas chauffé". Je me rendis dans son atelier par -2 degré, quel ne fût pas mon émerveillement en voyant cette oeuvre de grande qualité.

Jean Ekiert Huile sur toile Nu Assis intitulé au dos Etude et daté 1948-1949 dim. 33 x 24 cm Collection Privée

Jean Ekiert Huile sur toile Nu Assis intitulé au dos Etude et daté 1948-1949 dim. 33 x 24 cm Collection Privée-  PRIX : 900 EUR

Lire la suite...

Hashimoto Contemporary
816 Sutter Street
San Francisco, CA 94109

Hashimoto Contemporary is pleased to present Wherever I May Roam, a two-person exhibition featuring new works by Ben Venom and Alex Ziv. Both artists' works are informed by a broad spectrum of influences, including folk and indigenous art, traditional craft and counter culture to create contemporary visual languages all their own.

San Francisco-based Venom's repurposed textile-based works blend "aggressive counterculture components of gangs, punk/metal music and the occult with the comfort of domesticity." Comprised of remnant fabric such as denim, leather and band t-shirts, each composition unifies the seemingly disparate influences of heavy metal and motorcycle gangs with Gee's Bend quilts into unique works imbued with a deep sense of community and collective history.

Alex Ziv Old Man Gray Comes for a Visit gouache on paper
Lire la suite...

Hashimoto Contemporary
210 Rivington Street
New York, NY 10002

Hashimoto Contemporary is pleased to present Liminal Space, a solo exhibition by Los Angeles-based Seonna Hong. Liminal Space will be the artist's third solo exhibition at Hashimoto Contemporary, in which she will be exhibiting a new series of mixed media expressionistic landscapes on canvas, that continue the exploratory adventures of her iconic characters.

Contemplating the transitional phases in life, the artist looked to the concept of liminal space for inspiration, the places and times in life where one is on the threshold of change. Described as being neither "here nor there," this in-between period of time in life can create a feeling of not just anxiety, but also joy and excitement for whats to come.

Seonna Hong Biophilia mixed media on canvas
Lire la suite...

Aki Kuroda Happy Boy in Manhattan
curated by Yoyo Maeght

Richard Taittinger Gallery
154 Ludlow street
10002 NY, New York
https://richardtaittinger.com/
Happy Boy in Manhattan is on view through March 22, 2020.

Immense succès pour ce premier solo show d'Aki Kuroda à la Richard Taittinger Gallery. Le public et les collectionneurs se pressent pour découvrir les immenses toiles récentes ainsi que quelques rares toiles anciennes.

ABOUT THE ARTIST
Born in Tokyo in 1944, Aki Kuroda expressed interest in art his entire life and painted his first work at the age of four. His family was a significant influence on Kuroda as a young boy; his father brought him magazines such as "Le Minotaure" from Paris. Through these magazines Kuroda discovered the work of painters like Picasso and Dali, which inspired him at this early stage in his artistic career. These resources were extremely valuable to the self-taught artist, and in the 1960s Kuroda travelled in Europe and he eventually elected to settle in Paris in 1970. Kuroda struggled during his early years in Paris but a chance encounter with Marguerite Duras, and Andrien Maeght reversed his fortunes shortly before he had planned to give up and return to Japan. Through Galerie Maeght Kuroda was invited to show in the 11th Paris Biennial in 1980, launching his career in a meaningful way.

Aki Kuroda et Yoyo Maeght
Lire la suite...

Portrait de Diane SloorDiane Sloor, sa démarche artistique

Son talent inné pour la couleur l'a d'abord conduite à l'aquarelle. Amoureuse inconditionnelle d'art pictural depuis son plus jeune âge, Diane SLOOR a choisi de consacrer la plus grande partie de son temps à la peinture dès 2009. Mais comment d'exprimer ses pensées, qui seront gravées dans la toile, quand les idées sont par essence changeantes et profondément liées aux intuitions du moment, de la main ?

Il lui est alors venue après maintes heures de travail, une technique, sans doute le fruit d'un heureux hasard, d'utiliser un exercice ancestral :  le palimpseste (du grec ancien « gratter de nouveau ») ; ne sachant au début, que peu dessiner et étant naturellement attirée par l'abstraction. Les teintes mates ou soyeuses circulent et cherchent leur place.   La toile se dénude ou se remplit au gré de son processus de transformation. Les nombreuses couches chromatiques atteignent ainsi la lumière. Inspirée par ses lectures elle s'efforce dans ses réalisations, d'aussi bien peindre que "dépeindre".

Diane Sloor les fleurs perdues huile sur toile 100 x 100 cm Collection Privée

Diane Sloor les fleurs perdues huile sur toile 100 x 100 cm Collection Privée

Lire la suite...

Picasso Through the Lens of David Douglas Duncan
HAUSER & Wirth
Vieux Chalet, Gstaad

3 February – 28 February 2020

Opening reception: Sunday 2 February 2020 2 – 5 pm
Opening hours: Wednesday and Thursday afternoon by appointment

https://www.hauserwirth.com/ 

Opening at Vieux Chalet in Gstaad on the 2 February 2020, ‘Picasso Through the Lens of David Douglas Duncan’ gives a remarkable insight into the work and life of Picasso. Ceramics and paintings by the artist are presented in tandem with vintage photographs taken by the legendary photographer David Douglas Duncan during a period of unprecedented access to the artist’s studio. The works on view, created concurrently with the photographs, can be encountered as an ‘intervention’ throughout the domestic spaces of the chalet. The photographs, some of which have never been exhibited before, give an intimate portrait of the artist at work and at home. The project has been organised in close collaboration with the artist’s son, Claude Picasso, and James Koch, Partner at Hauser & Wirth.

David Douglas Duncan was a renowned war photographer, photojournalist, and a self-described nomad. He was among the most influential photographers of the last century, capturing World War II, the Vietnam War, and photo essays for Life magazine which enabled him to roam the world. The resulting images filled more than 25 books, including eight on Picasso. Duncan’s first encounter with Picasso happened in February 1956 when he infamously rang the doorbell of La Californie, Picasso’s home in Cannes. The artist’s wife, Jacqueline, led him upstairs and he met Picasso in his bathtub, who allowed Duncan to photograph him. From that starting point, the photographer developed a lasting friendship with Picasso over the course of 17 years during which time he captured an astounding visual archive of the artist’s life at La Californie.

David Douglas Duncan  Picasso et céramique (oiseau) [Picasso and ceramic (bird)] 1957, Villa La Californie, Cannes Vintage gelatin silver print 35.4 x 24.4 cm / 13 7/8 x 9 5/8 in © David Douglas Duncan © Succession Picasso/DACS, London 2019 Courtesy the estate David Douglas Duncan

David Douglas Duncan
Picasso et céramique (oiseau)
[Picasso and ceramic (bird)]
1957, Villa La Californie, Cannes
Vintage gelatin silver print
35.4 x 24.4 cm / 13 7/8 x 9 5/8 in
© David Douglas Duncan
© Succession Picasso/DACS, London 2019
Courtesy the estate David Douglas Duncan 

Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

Tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
patrick reynolds 03h
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Artwork for sale on Artprice

Découvrez notre espace sur artprice

Artwork for sale on Ebay

Découvrez notre espace sur ebay

Découvrez notre espace sur Artsper

我們向連接到我們站點的中國朋友致敬:中國有重要的文化傳統。


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice