C'était l'une des plus belles expositions du 22 octobre 2016 au 5 mars 2017, la collection Chtchoukine, à la Fondation Louis Vuitton. À l’origine de ce coup de maître figure Bernard Arnault. Passionné d'art, le patron de LVMH s’offre une exposition que les musées publics auraient bien du mal à organiser aujourd'hui. Alors que les caisses de l’État sont à sec, les milliardaires vont-ils « sauver » le monde de l’art ? Rencontre avec l’un des plus grands mécènes de notre pays.

Dans ce talk pédagogique, Claire BALVA nous explique les enjeux de la Blockchain et en quoi elle a le potentiel de changer de manière structurelle nos rapports en société. Qu'il s'agisse de notre relation aux institutions, banques ou autres tiers de confiance, il s'agit de beaucoup plus qu'une technologie. C'est un changement radical de paradigme qui est proposé, mettant au centre la confiance comme principe inaliénable.

#loveandotherfundamentals

Rejoignez nous sur :

https://www.tedxlyon.com

https://www.facebook.com/TEDxLyon

https://twitter.com/TEDxLyon

Diplômée de l’ESCP Europe, Claire Balva a su allier sa passion pour les nouvelles technologies et l’entrepreneuriat pour co-fonder, en 2015, Blockchain France, une start-up qui accompagne les organisations dans l'exploration et le déploiement des technologies blockchain"

Pour en savoir plus:

https://blockchainfrance.net

This talk was given at a TEDx event using the TED conference format but independently organized by a local community. Learn more at http://ted.com/tedx

 

Art-Cloche :  les oubliés de l’Histoire ?  Ce que la trajectoire des  anciens d’Art-Cloche nous dit  sur le fonctionnement  du monde de l’art

Art-Cloche : les oubliés de l’Histoire ?
Ce que la trajectoire des anciens d’Art-Cloche nous dit sur le fonctionnement du monde de l’art

Ce printemps, les éditions Libel publient Art-Cloche : les oubliés de l’Histoire ?, premier travail à avoir reçu le Prix du mémoire de Sciences Po Lyon.

En 2018, Sciences Po Lyon a décidé de remettre un prix du mémoire afin d’encourager les étudiants de 4e année à choisir de rédiger un mémoire et ainsi s’initier à la méthodologie du travail de recherche scientifique. Le travail lauréat fait l’objet d’une publication, laquelle a été confiée aux éditions Libel.

Après délibération de la Commission scientifique, le Prix du mémoire 2018 de Sciences Po Lyon a été décerné à Yonna Soltner pour son mémoire intitulé «Art-Cloche : les oubliés de l’histoire ? Ce que la trajectoire des anciens d’Art-cloche nous dit sur le fonctionnement du monde de l’art», soutenu sous la direction de Max Sanier.

Son travail retrace l’histoire du collectif artistique Art-Cloche. Il explicite le positionnement du collectif en marge de ce que Becker appelle le « noyau du monde de l’art ». Au travers du discours des artistes d’Art-Cloche, il montre que, malgré l’effritement progressif de la radicalité de ce positionnement initial, ils ont été constamment écartés de ce noyau. Ce rejet met en lumière non seulement l’existence d’une hiérarchisation, mais également de jeux de pouvoir à l’intérieur du monde de l’art, dont les artistes marginalisés ressortent généralement perdants :
délégitimés ou dévalorisés par les acteurs du noyau de l’art, leurs travaux peinent à s’inscrire dans « l’Histoire de l’art », au risque de finir oubliés.

Lire la suite...

Etablies en prévision de l’exposition rétrospective 1941-1973 intitulée "La liberté de peindre" qui aura lieu du 27 Mars au 26 Avril 2020  à Mers-les-bains, les notes qui suivent mêlent considérations historiques et confidences privées.

Elles vous familiariseront avec cet artiste dont la vivacité d’esprit, la culture étendue, la perpétuelle inquiétude, l’humour dévorant, la générosité de cœur, mais aussi les aspects les plus sombres de son tempérament, ont fortement impressionné ses amis et  proches.

  • « Pour des artistes tels que Michel Patrix, l'art est une aventure. C'est aussi une expérience vivante. Son activité est désintéressée. Elle se situe sciemment en marge des postulats de l'École de Paris. Elle traduit une volonté de choix qui s'écarte de la norme et une vocation qui échappe totalement à l'emprise de la mode. C'est une activité personnelle et individuelle qui côtoie l'anarchie. Elle n'est concevable que dans un pays libre qui se targue d'ignorer les contraintes esthétiques. Comme la plupart des peintres de sa génération, Michel Patrix subit (ou a subi) la puissante attraction du cubisme, mais il a adopté devant les découvertes de ses prédécesseurs une attitude nouvelle et indisciplinée. » - Waldemar George

Difficile en effet d’évoquer cette personnalité complexe, férue de philosophie, d’anthropologie, d’archéologie, de musique, d’histoire et de poésie.

Michel Patrix disait avoir été marqué par le fait de porter la version masculine du prénom de sa soeur ainée Micheline décédée en bas âge d’une méningite. Peut être est-ce dans le défi que sa naissance a représenté pour ses parents qu’il faut chercher les tendances héroïques de celui que ses collègues de la jeune peinture Parisienne des années 50 surnommait ‘l’increvable”?.  

Exposition Michel Patrix Mers Les Bains
Lire la suite...

Aude de Kerros, L'imposture de l'art contemporain : du discours à la finance
Xerfi Canal TV a reçu Aude de Kerros, graveur, peintre et essayiste, dans le cadre de son livre "L'imposture de l'art contemporain : Une utopie financière".
Une interview menée par Laurent Faibis.

La Fondation Swiss Life révèle les 9 binômes photographes et musiciens
nominés pour la 4ème édition du Prix Swiss Life à 4 mains.

Lors des Rencontres de la Photographie d'Arles en juillet 2019, Nathalie Martin, déléguée générale de la Fondation Swiss Life avait affirmé sa volonté de créer une édition du Prix plus ouverte avec de nombreuses nouveautés. C’est chose faite. Le comité de sélection a étudié plus de 128 dossiers de candidatures. Les 9 duos nominés pour la 4ème édition rencontreront le jury le mardi 28 janvier 2020 pour défendre leur projet. Résultats à l’issue des soutenances à 17h30 !
Les 9 binômes photographes et musiciens finalistes sont les suivants :
- Bertrand Desprez (photographie) et Paul Sabin (musique), L’Appel de la Forêt ou la Vie Sauvage
- Edouard Taufenbach (photographie) et Régis Campo (musique), Le Bleu du Ciel
- Victoire Thierrée (photographie) et Amaury Arboun (musique), Caught in the Dark
- Flore (photographie) et Benoît Menut (musique), Les Jardins de Josef
- Amélie Grimber (photographie) et Ysé Lallemant (musique), Sans Titre_Anonyme
- Grégoire Korganow (photographie) et Mehdi Chaïb (musique), Souffles
- Noémie Goudal (photographie) et Chloé Thévenin (musique), Tempête
- Julien Mignot (photographie) et Warren Ellis (musique), Une Frontière du Monde
- Louis-Cyprien Rials (photographie) et Romain Poirier (musique), Zone Rouge

Digital After-Love © Oan Kim / M.Y.O.P.
Lire la suite...

Représentations, récits et médiations de 1959 à 2013
Clémence de Montgolfier
En librairie le 12 février 2020
Éditions Hermann, Collection galerie d’art
Publié en collaboration avec l'INA et le Comité Professionnel des Galeries d’Art
Prix de l'INAthèque 2018

Depuis sa création en 1947, le Comité Professionnel des Galeries d’Art, s’attache à soutenir les projets des professionnels de l’art contemporain. Après avoir publié en 2017, sous la direction de Julie Verlaine, l'ouvrage « Le Comité Professionnel des Galeries d’Art, 70 ans d’histoire, 1947-2017 », le Comité poursuit son ambition avec la publication de l’ouvrage « Quand l’art contemporain passe à la télévision. Représentations, récits et médiations de 1959 à 2013. » issu des recherches menées par Clémence de Montgolfier. Plus de cinquante années d’une relation agitée entre télévision et arts plastiques sont racontées, dans un livre dont le propos restait jusqu’alors inédit en France et où l’on découvre avec surprise l’importance initiale et le succès de ces sujets réputés impopulaires, alors diffusés à des heures de grande écoute aux débuts de l’ORTF.

L’appauvrissement de la représentation de la culture - et singulièrement des arts plastiques - à la télévision est une tendance sur laquelle s’accorde l’ensemble des professionnels concernés : il suffit pour s’en convaincre de visionner les rubriques « culturelles » des chaînes d’information, devenues pour l’essentiel des sujets d’actualité traités sur le mode people. Ce n’est plus l’œuvre qui est désormais au cœur du propos mais plutôt l’émoi provoqué par la personnalité du créateur, le scandale occasionné par le sujet ou son traitement, le coût de la production ou le prix de vente de son travail.

Quand l
Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

Tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
patrick reynolds 03h
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Artwork for sale on Artprice

Découvrez notre espace sur artprice

Artwork for sale on Ebay

Découvrez notre espace sur ebay

我們向連接到我們站點的中國朋友致敬:中國有重要的文化傳統。


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice