Le Musée Prive - Art Magazine

La Biographie d'Anna-Eva Bergman, « Vies lumineuses » écrite par Thomas Schlesser, directeur de la Fondation Hartung-Bergman et professeur à l'École polytechnique, paraît ce jeudi 10 novembre aux Éditions Gallimard. 

Anna-Eva Bergman - Vies lumineuse  par Thomas Schlesser Éditions GallimardElle a longtemps échappé aux radars de l'histoire de l'art. On découvre aujourd'hui avec Anna-Eva Bergman (1909-1987) une peintre d'importance majeure qui a investi dans son œuvre une ambition sacrée, presque mystique. Sa vie, racontée pour la première fois grâce à une enquête au cœur de ses archives, est hors norme : une enfance norvégienne sous le signe de la peur ; une jeunesse bohème et aventureuse à travers l'Europe ; une carrière d'illus- tratrice ; des démêlés avec l'Allemagne nazie ; une lutte acharnée avec une santé défaillante ; trois mariages, dont deux avec le même homme – Hans Hartung – à vingt-huit ans de distance ; une fin tragique dans la splendeur de sa villa d'Antibes.

Mais, surtout, Anna-Eva Bergman, c'est une vie dédiée à la création, loin des modes. Elle est aujourd'hui l'objet d'un engouement spectaculaire et sa cote s'envole. Il n'en a pas toujours été ainsi. Insuffisamment reconnue dans son pays d'origine, défendue par quelques rares alliés en France et en Europe, elle fera une très honorable carrière, certes, mais en sourdine, souvent dans l'ombre. Elle a beau croiser la route de Kandinsky, Soulages ou Rothko, elle demeure marginale. Caractérisés par l'emploi de feuilles d'or et d'argent et le rythme de la ligne, ses tableaux sont des évocations hiératiques et simpli- fiées, radicales, des grandes forces structurantes de l'univers – les éléments, les minéraux, le temps... Elle a laissé une quantité considérable de documents (la plupart en norvégien) qui permettent de comprendre enfin cette femme, dans la complexité de son être, le drame de son existence et la magnificence de son œuvre.

Thomas Schlesser est directeur de la Fondation Hartung-Bergman et professeur à l'École polytechnique.

Lire la suite...

Maison de ventes aux enchères AGUTTES

De fabuleuses collections de peintures en vente chez Aguttes

Maison de ventes aux enchères AGUTTESLes plus belles collections de peintures en vente vous donnent rendez-vous chez Aguttes, l'un des grands noms de la vente aux enchères en France

De la nature morte hollandaise à une huile sur panneau Art Nouveau en passant par des collections de peintures en vente et des objets d'arts décoratifs, ce sont de véritables merveilles qui sont mises sur le devant de la scène chez Aguttes. Cette maison de renom, installée à Paris, Lyon, Aix-en-Provence, Neuilly-sur-Seine et Bruxelles se positionne à la quatrième place des maisons de vente aux enchères dans l'Hexagone en termes de chiffre d'affaires et de prestige. Depuis près de cinquante ans, Aguttes a fait ses preuves, tant pour la diversité incroyable de ses ventes que pour ses enchères animées, ses estimations, son sens de la découverte et ses services personnalisés

Aguttes, un spécialiste de premier plan sur le marché

Peinture de collection Maison de ventes aux enchères AGUTTES
Il suffit de feuilleter le catalogue de la maison ou de parcourir ses ventes à venir pour réaliser la richesse des œuvres qui y défilent régulièrement. Ses activités vont bien au-delà de la vente de collections de peintures. Naviguez dans le catalogue pour prendre la mesure de la quantité et de la richesse des collections mises aux enchères ! La qualité de cette sélection démontre d'ailleurs un savoir faire indéniable et une passion sans limite pour les arts et les beaux objets en général. Vous pourrez par exemple acquérir :
  • des tableaux dessins anciens,
  • des dessins par un artiste contemporain,
  • une œuvre de street art,
  • une huile sur toile de l'époque baroque,
  • un manuscrit ancien,
  • un tableau d'un peintre russe,
  • des perles et bijoux,
  • des médailles,
  • des œuvres sur papier,
  • des toiles de maître,
  • des estampes par des peintres d'Asie,
  • une sculpture d'art moderne et contemporain,
  • des dessins anciens.
Lire la suite...

Pierre Soulages opera gallery © Philippe DesmazesPIERRE SOULAGES

"One day I was painting, black had invaded the entire surface of the canvas, without shapes, without contrasts, without transparencies.
In this extreme I saw in a way the negation of black.
My instrument was no longer black, but this secret light coming from black."

Pierre Soulages

We are deeply saddened to announce the passing of the artist Pierre Soulages. He was 102 years old, and leaves an immense legacy. Our condolences to his wife, Colette, who accompanied him for so many years. One of the greatest painters of our time, but mostly a soul in search of the absolute, through his relentless work on the depth and luminosity of the color black. This passion had seized him, as a child, in front of the prehistoric steles of the Museum of Rodez, where he was born. Or even, in Conques, the 11th century abbey, as a child, where years later he would create incredible stained glass windows (1992 - 1994). It was at that moment that the certainty of art and his vocation to paint had come to him. The architecture of the abbey of Sainte-Foy impressed him, just like a vision. Painting, engraving, lithography, he declined on all mediums his obsession with black, digging deep in what had marked his childhood. "The things that were fraternal to me, the earth, the old wood, the stones, the wet iron, all these rough things certainly marked me. I have always preferred them to pure and lifeless materials."

Light and darkness, rough and smooth, matte and shiny: Soulages was the painter of contrast, which found its incarnation in abstraction and his Outrenoir - beyond black, to light.


"Soulages was one of the most innovative painters of the 20th century, a remarkable artist and extraordinary person. He will be missed but his work will undoubtedly live on." 

- Gilles Dyan, Opera Gallery Founder and Chairman
https://www.operagallery.com/

Lire la suite...

Lochka1989 116x89 cm Nativité Naissance

"Peindre pour ne plus penser me plaît penser pour peindre n'est qu'une singerie de la grande marée de l'esprit" Francis Picabia

En 1977 je quittais Paris pour Venise parce que je voulais peindre !! J'avais faim de beauté, soif de couleurs et un besoin sensuel d'un corps à corps qui était devenu impossible dans un Paris coupeur de cheveux en quatre enivré de discours figé dans les avant gardes du début du siècle ( le XXème...), Prostré dans le blanc du carré blanc sur fond blanc académisant les ready-made castrant toute velléité d' expression  en ringardisant la figure...bref ne plus penser l'art mais m'immerger dedans.

Venise est musique  Venise rend tout possible car elle rend tout beau en le nimbant d'eau !

Lorsque je peins je ne sais pas où je vais où mon pinceau me conduira, je le privilégie à l'écriture  car il me donne la possibilité de rendre immédiatement visible toute une histoire dont le déroulement linéaire nuirait au côté " brut" " mystérieux" de l'expérience.

Là une histoire de maternité à venir une naissance attendue une gestation vécue avec l'inévitable anticipation  mentale et ce sentiment qui s'est confirmé d'une manière tellement violente  d'être un vecteur traversé par la vie un pont de chair et de sang .

Picabia disait aussi qu'on n'est pas responsable de ses actes  car on n'en mesure la portée  qu'une fois qu'ils sont accomplis...

Aussi la maternité ne saurait se dire toute car c'est l'expérience de la vie dans son mystère et dans sa magie.

Enfant, enfant à venir , la vie que je viens tout juste de sentir battre en moi comme je la pressens déjà avoir hâte de partir.

À peine passée par l'expérience de la chair s'envoler s'élever se fondre et disparaître dans le cycle sans cesse renouvelé de la vie .attentif à la belle harmonie de son incessant bruissement.

Le triple visage de la mère penché  vers l'enfant lui-même démultiplié  et tendant vers le départ l'envol de l'oiseau à l'envers  en haut à gauche  ( à gauche car le tableau me regarde)

Le second visage semble méditatif le front appuyé sur la main et le troisième est brisé il est créateur traversé par l'inspiration le souffle divin.

Parler d'une toile comment le pourrais-je sans que le tableau y perdre car enfin je peins ce que je ne saurais dire aussi bien  avec des mots  le langage ( le mien car je ne saurais hélas écrire comme Céline) induit une durée ou plutôt un déroulement  un sens alors qu'une peinture permet à toute la pensée  en entier de se donner à voir d'un coup d'œil  ensuite chacun y cheminant suivant sa propre sensibilité la circulation y est libre tout est donné à voir !!

Je peins par curiosité pour voir où cela me mène c'est pour moi un acte quasiment religieux par lequel c'est en m' abstrayant  le plus possible  que quelque chose vient sur la toile  qu'une histoire des histoires  prennent forme  des figures bien sûr en tension et que je souhaite comme en suspension .

Ici ( et j'étais enceinte ...est ce important ?) Écriture de femme , interrogation certes asexuée car il s'agit bien de peinture mais néanmoins cette interrogation  qui porte sur le corps  le corps béance par laquelle la vie le mystère la magie se perpétue...

Quoi d'autre que l'éternelle ment renouvelé miracle de la vie ?

Un battement de cil de la naissance à la mort une dynamique constante un flux un mouvement où nous courons d'une forme à l'autre toujours imparfaite toujours en mouvement  dans un souffle qui nous meut nous transforme ne nous laisse jamais tranquille sauf à s'y abandonner et accepter dans la joie ce qui nous est donné comme un miracle fugace et magnifique fait de chair de sang et de souffle.

Lolochka

Lire la suite...

David Hockney, August 2021, Landscape with Shadows, Twelve iPad paintings comprising a single work, printed on paper, mounted on Dibond, Edition of 25, 108.2 x 205 cm (42.5 x 80.75 Inches), © David Hockney
David Hockney, August 2021, Landscape with Shadows, Twelve iPad paintings
comprising a single work, printed on paper, mounted on Dibond,
Edition of 25, 108.2 x 205 cm (42.5 x 80.75 Inches), © David Hockney

David Hockney
20 Flowers and Some Bigger Pictures
November 3 – December 22, 2022
Galerie Lelong & Co.13 rue de Téhéran and 38 avenue Matignon
Paris, France
Opening on November 3 from 6pm Vernissage le 3 novembre à partir de 18h

"I think it's what we need today.
New looking fresh pictures of a very beautiful world."
David Hockney

Five of the world's leading galleries are coming together to present 20 Flowers and Some Bigger Pictures, an unprecedented international exhibition by David Hockney. The global exhibition will be jointly presented this fall and winter across five cities: Annely Juda Fine Art in London; Galerie Lelong & Co. in Paris; GRAY in Chicago; L.A. Louver in Los Angeles; and Pace in New York.

Lire la suite...

Plus de 65 000 visiteurs cet été à la Fondation Maeght et encore un mois d'exposition pour « Au cœur de l'abstraction » 

Depuis son ouverture au public le 2 juillet, l'exposition « Au cœur de l'abstraction » présentant plus de 100 œuvres majeures issues de la Fondation Gandur pour l'art et proposant une immersion passionnante dans l'abstraction des années 1950 à 1980 rencontre un vif succès, à la hauteur de cette collection extraordinaire. L'exposition, présentée jusqu'au 23 octobre, a déjà attiré plus de 65 000 visiteurs en trois mois : une fréquentation conséquente et diversifiée venue également découvrir la programmation estivale proposée par la Fondation Maeght ainsi que le nouveau restaurant Sous les pins, repris en juin par Les Agitateurs, au coeur des jardins de la Fondation.

Vue de l'exposition Au cœur de l'abstraction - Collection de la Fondation Gandur pour l'art © Roland Michaud
Vue de l'exposition Au cœur de l'abstraction - Collection de la Fondation Gandur pour l'art © Roland Michaud

Riche d'une collection de plus de 13 000 œuvres, la Fondation Maeght est toujours curieuse et honorée de présenter d'autres collections, parfois peu accessibles au public, comme elle l'a régulièrement fait par le passé. Depuis le 2 juillet et jusqu'au 23 octobre, elle présente ainsi plus de 100 œuvres issues de la Fondation Gandur pour l'art et propose une immersion passionnante dans l'abstraction des années 1950 à 1980. Sous le commissariat de Yan Schubert, conservateur de la Fondation Gandur pour l'art, l'exposition retrace les différentes formes que revêt l'abstraction au sortir de la Seconde Guerre mondiale, alors que Paris redevient une place forte de la création et reprend sa place de capitale culturelle mondiale. Les œuvres de Hans Hartung, de Martin Barré, de Simon Hantaï ou de Pierre Soulages montrent ainsi l'évolution de l'art non-figuratif sur quatre décennies. Dans un parcours thématique et chronologique, l'exposition propose notamment de découvrir l'abstraction lyrique et gestuelle de Georges Mathieu, l'expressionnisme abstrait de Sam Francis ou Joan Mitchell, l'abstraction géométrique de Victor Vasarely, les œuvres cinétiques d'Alexander Calder et de Jean Tinguely, jusqu'à la remise en question de la peinture par le groupe Supports/Surfaces. Les œuvres des années 1980 témoignent par ailleurs du renouvellement que connaît l'art abstrait à cette époque, poursuivant les expérimentations intenses des années précédentes.

Lire la suite...

Stems Gallery & Strouk gallery are pleased to present
ALLISON ZUCKERMAN

"A Taste of Mille-Feuilles"
21.10.22 - 12.11.22
Opening October 20th 2022 from 5 to 8 pm
2, Avenue Matignon 75008 PARIS FRANCE

Zuckerman Strouk1m
Artist, Allison Zuckermann in her studio, with artworks from "A Taste of Mille-Feuilles" show

Allison Zuckerman's large scale canvases take a selection of female- orientated images from art history and, through the application of oil and acrylic paint, crystal rhinestones, and embedded archival CMYK ink, fuse them together in collage. Her work juxtaposes colourful pop imagery with a historical aesthetic. Through this marriage of epochs Zuckerman seeks to reclaim female figures from a male-dominated art historical canon, and does so with palpable excitement, humour and love.

Allison Zuckerman (b. 1990 Harrisburg, PA) lives and works in New York, NY.

Lire la suite...

Images: (1) David Hockney, A Year in Normandie (detail), composite iPad painting, © David Hockney  (2) Tapisserie de Bayeux, XIème siècle © Bayeux MuseumArtist David Hockney presents “his” Normandy at the Bayeux Tapestry Museum
Exhibition - A Year in Normandie

From 22 September 2022 to 23 April 2023
(Winter closure in January 2023)

When British artist David Hockney arrived in Normandy in 2019, he became fascinated by the unfolding scenes of the Bayeux Tapestry, and resolved to draw from this inspiration in order to create a large scale narrative, depicting the cycle of seasons. As the world stood still during the successive lockdowns, Hockney depicted in the manner of the Impressionists the effects of light in the Norman skies and the arrival of spring around him. Confined in his typical half-timbered house of the Pays d’Auge, he captured the blossoming of nature and painted its variations with bright and colourful hues using the digital brushes of his IPad – a technology he has been using for the past twelve decade.

An exhibition of David Hockney’s famous work “A Year in Normandie” will begin at the Bayeux Tapestry Museum this autumn. The original work, recently presented in the main gallery of the Musée de l’Orangerie in Paris, takes the form of a 90 meter long frieze celebrating the arrival of spring in the Normandy countryside. Painted on an IPad, it was greatly inspired by the thousand-year-old narrative embroidery. From September, the Bayeux exhibition will bring Hockney’s frieze and its muse together in an unprecedented face-à-face, in the form of half scale reproductions of the monumental works shown on the second floor of the museum.

This dialogue between the famous embroidery (11th century) and David Hockney’s imposing frieze will allow visitors to immerse themselves in the two narratives simultaneously. Visitors will thus be able to observe and compare the stylised representations of trees in the Tapestry with the fruit trees in the artist’s orchard. “If you look closely, the two masterpieces, with admittedly very different artistic techniques, immortalise a specific moment in time. Both freeze-frame a conquest: that of a Norman Duke in England in the 11th century for one, and that of nature in Normandy and its constant renewal regardless of human turmoil for the other,” explains Antoine Verney, curator of the Museums of Bayeux.

Images: (1) David Hockney, A Year in Normandie (detail), composite iPad painting, © David Hockney (2) Tapisserie de Bayeux, XIème siècle © Bayeux Museum

Lire la suite...

LE MACM FAIT SA RENTRÉE !Après une saison estivale rythmée par les vacanciers, nous nous tournons vers les enseignants & les enfants qui reprennent le chemin de l'école.

Le MACM, de par son concept novateur qui mêle objets des civilisations égyptiennes, grecques & romaines & oeuvres d'artistes majeurs du XVIIème siècle à nos jours, offre un environnement idéal où questionner le monde & appréhender l'histoire des arts.

Notre équipe, toujours à l'écoute de vos projets, se réjouit de vous proposer de toutes nouvelles ressources pédagogiques & de vous assister dans la mise en place de nouveaux moments d'échanges & de partage.

Pour discuter de votre programme & planifier votre visite, merci de contacter Victoria sur victoriadelgado(at)mouginsmusee.com

UN MUSÉE ACCESSIBLE À TOUS

Les visites de musées constituent une sortie culturelle conviviale & le MACM s'applique à vous accueillir dans les meilleures conditions possibles. En visites libres ou guidées, les visiteurs de 60 ans & + bénéficient d'un tarif préférentiel & sont invités à profiter d'un moment d'évasion exceptionnel au coeur des civilisations antiques. Histoire, mythologies égyptiennes, grecques & romaines, oeuvres d'art par les artistes les plus illustres sont au coeur de ce parcours accessible à tous.

L'offre du pittoresque village de Mougins où il fait bon se promener & déjeuner vous offre de surcroît l'opportunité de prolonger ce moment de bien-être.

Stationnement gratuit à l'entrée du village de Mougins.

Et si vous ne pouvez pas venir au MACM, alors le MACM vient à votre rencontre !

Bénédicte Montain, Directrice Adjointe du MACM & Géraldine Crevat, conférencière & conceptrice d'une méthode d'accompagnement de développement personnel illustrée par les concepts de la pensée antique, joignent leurs sensibilités pour vous proposer des rencontres à la porté de tous au sein de vos clubs seniors & résidences retraite.

Visites virtuelles des collections, mythologies, philosophie & intrigues de la Grèce antique prendront vie dans ces présentations passionnées, dynamiques & interactives.

Pour tous renseignements complémentaires, n'hésitez pas à contacter Bénédicte Montain sur benedictemontain(at)mouginsmusee.com

https://mouginsmusee.com/fr

Lire la suite...

logo fondation pieters h

Brigitte Bardot par Jacques HéripretLinda et Guy Pieters ont le plaisir de vous annoncer l'exposition

JACQUES HÉRIPRET
B.B. ET BREL DANS MON OBJECTIF

dimanche 4 septembre de 11h à 14h
5 septembre – 18 septembre 2022

Fondation Linda et Guy Pieters
Place des Lices - 28 Boulevard Vasserot – 83990 Saint-Tropez
www.fondationlgp.com  - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 4 22 84 01 89

Ouvert tous les jours
de 10h à 13h30 et de 14h30 à 18h
Fermé lundi et mardi

Brigitte Bardot Photo de Jacques Héripret

musee gevaudan logo1Ouverture du Musée du Gévaudan
le 18 octobre 2022

Une fenêtre sur l'histoire de la Lozère

Après deux ans de travaux, le musée du Gévaudan ouvrira ses portes le mardi 18 octobre 2022 à Mende, en région Occitanie. Son accès sera gratuit. Doté d'un fonds de plus de 16 000 pièces, le musée du Gévaudan retrace l'histoire de la Lozère, ancienne province royale du Gévaudan, des premiers témoignages de vie jusqu'à nos jours. Lieu patrimonial inscrit au titre des Monuments historiques, labellisé Musée de France, le musée a été pensé comme un espace de vie, de découverte, de partage, d'échange et de convivialité, ouvert sur le territoire et accessible à tous.

Musée du Gévaudan © Ville de Mende
Musée du Gévaudan © Ville de Mende
Lire la suite...

Agnès Varda deux expositions à Cannes 
PLAGES, CABANES ET COQUILLAGES
8 juillet – 20 novembre 2022
Le Centre d’art La Malmaison, Cannes

8 juillet – 18 septembre 2022
La Villa Domergue, Cannes

Cet été, la Mairie de Cannes présente dans deux espaces de son Pôle d’Art Contemporain une exposition consacrée à celle qui fut tour à tour cinéaste, photographe et plasticienne :
Agnès Varda.
Du 8 juillet au 20 novembre 2022 au Centre d’art la Malmaison et du 8 juillet au 18 septembre à la Villa Domergue, Rosalie Varda, directrice artistique et co-commissaire de l’exposition avec Hanna Baudet, directrice du Pôle d’Art Contemporain de Cannes, met à l’honneur l’univers d’Agnès Varda, dans la ville même qui l’a célébrée pour sa filmographie foisonnante, à travers une exposition estivale autour de la mer, de la plage et des cabanes, thèmes récurrents dans son travail de cinéaste et d’artiste plasticienne.
Agnès Varda sur le tournage du film Les Créatures (1965). Photographie : Marilù Parolini © ciné-tamaris
Agnès Varda sur le tournage du film Les Créatures (1965). Photographie : Marilù Parolini © ciné-tamaris
Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

Tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Patrick Reynolds
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

 

e mail musee prive

 

sur rendez-vous à la demande

Artwork for sale on Artprice

Découvrez notre espace sur artprice

Artwork for sale on Ebay

Découvrez notre espace sur ebay

Découvrez notre espace sur Artsper

我們向連接到我們站點的中國朋友致敬:中國有重要的文化傳統。

FACEBOOK LE MUSEE PRIVE

FACEBOOK PATRICK REYNOLDS

FACEBOOK PATRICK REYNOLDS FAN CLUB LE MUSEE PRIVE


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice