Biographie de Jean Ekiert Ecole de Paris

Biographies d'artistes contemporains

{Vente art contemporain} {Art Paris}J'ai connu Jean Ekiert par un hiver rigoureux dans les années 80. Un jeune marchand de couleurs et de toiles m'avait dit "j'ai rencontré rue de Tourlaque un artiste au talent fabuleux qui vit dans un atelier qui n'est même pas chauffé". Je me rendis dans son atelier par -2 degré, quel ne fût pas mon émerveillement en voyant cette oeuvre de grande qualité, l'artiste me vendit alors une cinquantaine d'oeuvres, avec cet argent il chauffa son atelier, améliora sa vie de tous les jours, et retrouva la joie de vivre, je le faisais connaître des amateurs autour de moi dont Bruno Jaubert qui travaillait alors dans l'Etude de Catherine Charbonneaux et le fit passer en vente aux enchères, et ainsi l'artiste fût de nouveau sollicité par les collectionneurs et les critiques d'art, ce qui créa une solide amitié entre l'artiste et moi. Cet artiste au talent rare était aussi un homme d'exception dont l'âme était aussi belle et signifiante que l'oeuvre comme aurait pu l'écrire l'Académicien René Huyghe auteur de "L'art et l'âme" paru chez Flammarion en 1968.

Patrick Reynolds Expert pour l'artiste

 OEUVRES DES ANNEES 1950 à 1970

 
Image

 Jean Ekiert huile sur toile années 50 dimensions 81 x 65 cm Collection PHR

 
Image

 Jean Ekiert huile sur toile années 50 dimensions 81 x 60 cm Collection PHR

 
Image

 Jean Ekiert Nativité huile sur toile 73 x 60 cm signée en bas à gauche et datée 1954 Collection Privée PHR

 
Image

 Jean Ekiert huile sur panneau Nu assis Circa 1950-55 Collection Privée Paris

 
Image

 Jean Ekiert huile sur toile Circa 1950 signée en bas à droite nu debout dim. 33 x 24 cm Collection Privée PHR 

 
Image

 Jean Ekiert huile sur toile Circa 1950 signée en bas à gauche et datée 55 abstraction dim. 38 x 55 cm Collection Privée PHR

 
Image

 Jean Ekiert Huile sur panneau La poursuite circa 1955-60 dim. 18 x 24 cm Collection Privée PHR

 
Image

 Jean Ekiert 1953 huile sur panneau 22 x 16 cm signée en bas à droite Collection PHR

 
Image

 Jean Ekiert 1953 huile sur panneau 22 x 16 cm signée en bas à droite Collection PHR

 
Image

 Jean Ekiert 1953 huile sur panneau 22 x 16 cm signée en bas à droite "Les amants" Collection PHR

OEUVRES DES ANNEES 1970 à 1990

 
Image

 Jean Ekiert huile sur toile Rue à Montmartre dim. 55 x 46 Signé en bas à droite Collection Privée Serge Hamon

 
Image

 Jean Ekiert Nu Assis 1948-1949 dim. 33 x 24 cm Collection Privée Serge Hamon

 
Image

Jean EKIERT (1907-1993) huile sur panneau carton dim. 22 x 16 cm signée en bas à gauche contresignée au dos et intitulée au dos  « Chemin au  bois », un œuvre non aboutie figure au dos. Collection Privée Serge Hamon

 
Image

Jean EKIERT (1907-1993) huile sur panneau carton dim. 16 x 22 cm signée en bas à gauche
« Rue de Paris peut-être Montmartre » Collection Privée Serge Hamon

 
Image

Jean Ekiert (1907-1993) paysage, pastel dim 12,5 x 16,2 cm signé en bas à gauche et daté 73 à droite
Collection Privée Serge Hamon

OEUVRES DIVERSES

 
Image

 Jean Ekiert Les oliviers huile sur toile 73 x 92 signée en bas à gauche

BIOGRAPHIE DE JEAN EKIERT 1907-1993

Né le 10 décembre 1907 à Kombornia à coté de Krosno Jean Ekiert était intéressé très tôt dans sa petite enfance par la création artistique. Ainsi après la mort de son père il a étudié dans une école tenue par des prêtres au sein de laquelle il y avait un département peinture et dont le directeur était le maître Jan Narcyz Daszkiewicz (1857-1935) diplômé de l‘Ecole d’art de Cracovie et élève de Jan MATEJKO. 

Très vite le directeur a détecté le grand talent du jeune Ekiert et a décidé de s’occuper de lui. Il a ainsi reçu  de ses professeurs une parfaite maîtrise de l’art pictural, aquarelle, pastel, dessin et peinture à l’huile. Suite à l’invasion de la Pologne par les allemands Jan Ekiert a été déporté dans les camps en Allemagne. Libéré à la fin de la guerre, de retour des camps il décide de partir vivre en France et arrive à Paris en 1946 où il reprend ses études artistiques à L’Ecole Supérieure Nationale des Beaux Arts de 1946 à 1949 où il suit les enseignements de son professeur Narbonne.

Il éprouve le besoin de rencontrer d’autres point de vue et de travailler sur d’autres pistes de création artistique et s’inscrit pour suivre les enseignements de l’Académie André Lhote de 1949 à 1951 année où il se marie avec Eléonore Reinhold qu’il rencontre à l’Académie dont elle était diplômée.

Puis il ouvre avec son épouse son atelier dans un quartier d’artistes à Paris à Montmartre au 22 rue de Tourlaque. A Paris il est en contact avec les artistes polonais vivant en France et est parfaitement intégré dans la vie culturelle de son pays d’origine. La Pologne lui a offert plusieurs Expositions individuelles : Maison des Combattants Polonais, Paris (1953), Institut Polonais à Paris (1984 et 1990), Centre Culturel Polonais, lauréat du Prix d’Art Plastique pour l’année 1961 de l’Institut Littéraire « Kultura » à Paris.

Il participe à de grandes expositions en France et à l’étranger : Salon d’Hiver (1949), Salon National des Beaux Arts (de 1950 à 1957),  Galerie M. Bénézit, Paris (1960-1974), Galerie Cambaceres, Paris, Nora Art Gallery, Jerusalem (1963, 1972), Galerie Lambert, Paris (1964), Salon d’Automne (1950-1982), Salon d’Art Sacré et d’Expression Spirituelle (1971), Salon du Dessin et de la Peinture à l’Eau (1980).

Joseph Czapski son ami de toujours disait de lui en 1974 « qu’il était parti de l’abstraction géométrique lyrique et qu’il avait inventé une nouvelle peinture figurative » comme on peut le voir sur certaines œuvres de la fin de sa vie.

Compte tenu de nombreuses participations à des expositions collectives en France et à l’étranger notamment en Californie (1961, 1963), Exposition au Musée de Beaux Arts Bruxelles (1956), Exposition Peintres et Sculpteurs Polonais à Grenoble (1965), Londres (1970), Québec (1981), Monte Carlo (1983) et New York (1983) de 1963 à 1983 il a beaucoup voyagé avec son épouse Eleonor Reinhold.

Ils ont visité ensemble toute l’Europe : Majorque, la Sicile, la Corse, l’Italie, la Tunisie, le Maroc,

la Yougoslavie,  l’Egypte, la Suisse, en passant par Londres, Amsterdam, Hambourg, Bruxelles.

Il a même séjourné en Pologne en 1978.

La Bibliothèque Polonaise de Paris conserve des œuvres de lui.Grâce à ses donateurs la Bibliothèque Polonaise de Paris a pu enrichir ses collections de nombreuses œuvres d’artistes Polonais. 

Parmi les artistes qui ont directement offert de leur vivant ou à travers leur testament leurs œuvres, on retrouve entre autres : Bolesław Biegas (1877 – 1954), Konstanty Brandel (1880 – 1970), Józef Czapski (1893 – 1993), Franciszek Prochaska (1891 – 1972), Georges Van Haardt (Jerzy Brodnicki 1907 – 1980), Wacław Zawadowski (1891 – 1982), Jan Ekiert (1908 – 1993), Paweł Jocz. 

MUSEES

Musée de Monte Carlo
Musée d’art de Lotz
Musée National de Cracovie
Musée de Krosno 

BIBLIOGRAPHIE

ARTS du 9 avril 1953

ARTS du 26 juin 1963

Galerie Bénézit Ekiert catalogue d’exposition écrit par Waldemar Georges 1960

Galerie Bénézit Jan Ekiert Peintures de 1964-1974 catalogue d’exposition écrit par Joseph Czapski

Galerie Lambert Tableaux de Jean Ekiert Catalogue écrit par Christina Gleiny 1964

Barbara Majewska –Celnikier- Jan Ekiert

Slowo Polskie avril 1953

« Notre Sujet » compte rendu Expo de novembre 1963 en Californie

« Mots Polonais » de 3 avril 1953

Dictionnaire des Peintres à Montmartre Editeur André Roussard, Montmartre, mars 1999

Muzeum Okregowe W. Krosnie Malartswo Olejne Akwarele Pastele Jana Ekierta 1985

 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice