Art à Paris

Le Musée Privé a imaginé un nouveau concept de vente en ligne d'oeuvres d'art contemporaines et originales, adossée à la présentation de l'actualité culturelle et artistique, française et mondiale.
En quelques clics, vous choisirez parmi les tableaux impressionnistes, modernes et contemporains de peintres célèbres et reconnus tels que John Harrison Levee qui figure dans les collections du M.O.M.A, les sculptures et les photographies d'artistes reconnus, les œuvres des nouveaux talents valeurs de demain découverts pour vous.
Quant à l'actualité culturelle et artistique, nous vous ferons voyager à Paris, en France et à l'étranger, pour vous faire connaître les plus grands musées et les plus belles expositions d'art, le tout complété par les biographies des artistes concernés.

 

John Harrison LEVEE (né en 1924) Technique mixte sur panneau dimensions 185 x 132 cm Exposition Musée de Saint Lô

Levee John Harrison (né en 1924) Technique mixte sur panneau dimensions 185 x 132 cm signée en haut à gauche et datée 99 reproduite page 60 dans le livre catalogue de l

 John Harrison LEVEE (né en 1924)

Lire la suite...

We regret to announce that the American painter in Paris, John Harrison Levee (born April 10th 1924), has died today (January 18th, 2017) in Paris.

Levee took a Master's degree in philosophy from the University of California Los Angeles before becoming an aviator in the Second World War. Following the war he decided to stay to work as a painter in Montparnasse, after studying at Académie Julian. Levee was a magnificent painter of force and guts and forthrightness. He exhibited a talent for gravitas with strong gestures rendered in blacks and strong colors, as well as a penchant for impasto surfaces. Intense in passionate emotions, the painter's work has a deeply moving deportment.  

John Harrison Levee https://en.wikipedia.org/wiki/John_Levee

http://hyperallergic.com/154011/three-americans-find-leeway-in-midcentury-paris/

Joseph Nechvatal et Patrick Reynolds

John Levee, "Composition" (1961) oil, 160x130 cm

John Levee, "Composition" (1961) oil, 160x130 cm

Michel Macréau Buddy Di Rosa
peinture, dessin et sculpture exposition du 13 janvier au 25 février 2017
Contacts -
Caroline Quaghebeur, directrice
Marine Mercier, chargée des publics et de la communication
11 rue de Bagneux
92320 Châtillon
01 40 84 97 11
maisondesarts(at)chatillon92.fr
www.maisondesarts-chatillon.fr

Exposition réalisée en collaboration avec
RENAUD RICHEBOURG, collectionneur et ancien galeriste
JEAN-MARC GAUTHIER, artiste
LA FABULOSERIE, musée d’art hors-les-normes et d’art brut
Anticonformiste, inclassable (pourtant souvent catalogué outsider ou brut), génie du dessin, Macréau (1935 -1995) développe à partir des années 60, une oeuvre aux thématiques obsessionnelles qui s’expriment par une ligne noire et nerveuse n’excluant pas la couleur. Guidé par l’instinct (il partage les préoccupations de CoBrA), il pratique une peinture au tube, parfois à la bombe, sur tout type de support, et est souvent considéré comme le précurseur malheureux des peintres stars, français et américains, des années 80.

Culturel et sauvage, élégant et effrayant, Macréau ne peut toutefois se laisser enfermer et nous souhaitons que cette exposition offre une nouvelle lecture, pour une meilleure compréhension, de la place qu’il occupe dans l’histoire de l’art.

Michel Macréau Buddy Di Rosa MAISON DES ARTS CHÂTILLON
Lire la suite...

Du 3 janvier au 28 février, venez admirer les 19 tableaux du peintre Lionel Sourisseau exposés à la Galerie du caveau de l'Union des Producteurs de Saint-Émilion lieu-dit Haut Gravet..

Informations pratiques :
La galerie est ouverte du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h.
Téléphone : 05.57.24.70.71 voir le site internet
Le vernissage aura lieu mercredi 11 janvier,

En ce début d’année, l’Union de Producteurs de Saint-Emilion a le plaisir et le grand privilège d’accueillir une exposition hors norme sous la houlette de Claude PERUSAT, marchand d’art Collectionneur de Libourne. L’exposition qui compte 19 toiles se tient à la Galerie du Caveau de l’UNION DES PRODUCTEURS jusqu’au 28 février inclus. « Des tableaux inédits réalisés pour cette exposition », note Claude Pérusat.

"Né le 20 octobre 1951 à Saumur, le même jour que Arthur Rimbaud, hasard ou coincidence il écrit de nombreux poèmes qui lui apparaissent comme des songes.
Cet univers poétique, ses connaissances du chamanisme, l'importance de la spiritualité, la place de l'âme dans l'art, l’amènent tout naturellement à la création picturale. Il aurait eu sa place dans le livre de René Huyghe "l'Art et l'âme" édité chez Flammarion en 1968.
On retrouve dans ses oeuvres la marque des grands artistes de notre temps : « une écriture parfaitement reconnaissable et identifiable » comme l’aurait fait remarquer Emmanuel David le marchand découvreur de Bernard Buffet, l'incarnation de la vie d'une époque. Sourisseau  est un artiste qui reçoit en permanence des images et des messages qui nous comblent de bonheur par la richesse de sa palette chromatique.  Ses peintures, colorées et au trait brut, sans artifices, parfois accompagnées de collages, ne sont pas sans rappeler les œuvres de Robert Combas, mais peut-être encore davantage le talentueux et regretté Jean-Michel Basquiat avec lequel il partage  le goût pour l’art haïtien que l’on retrouve en filigrane dans la plupart de ses tableaux. A nous de décripter la complexité et le mystère de la lecture de ses œuvres.

Article paru dans le Journal SUD-OUEST

Lien vers l'article Journal LE RESISTANT

Exposition Lionel Sourisseau à la Galerie du caveau de l
Lire la suite...

 

Fabrice VenturiniL’incontournable second rôle prolifique du cinéma français

Par Fabrice Venturini.

Décédé en juin 2011, membre de La Comédie Française, père du cinéaste Philippe Garrel et grand-père de l’acteur Louis Garrel et de l’actrice Esther Garrel, Maurice Garrel aura marqué les esprits ; jusqu’à ses nominations tardives aux Césars pour « La discrète », de Christian Vincent, et « Rois et Reine », d’Arnaud Desplechin. Sans occulter ses deux nominations aux Molières : respectivement pour « C’était bien » et « Le visiteur »…

Père nécessiteux, il fut marionnettiste. Acteur, il côtoya les plus grands : Costa-Gavras, François Truffaut, Joffé, Clément, Cavalier, Deray, Piccoli, Chabrol, Lelouch, Godard etc. Son réalisateur de fils également : Philippe Garrel.

A l’heure où ce dernier s’apprête à sortir son prochain film, à l’heure aussi où Louis Garrel incarnera Godard au cinéma, dans «  Le redoutable », de Michel Hazanavicius, la femme de Maurice Garrel, Huguette, ainsi que Fabrice Venturini, s’attellent à un projet commun : trouver un musée ou une galerie partenaire en vue d’un livre hommage et d’une exposition où s’illustrera la part méconnue du public de l’œuvre de Maurice Garrel. A savoir la trentaine de peintures qu’il laissa (et pour laquelle il n’eut pas le temps d’organiser une manifestation), des poèmes inédits, des photographies qui ne le sont pas moins, avec Albert Camus, Genet, Piccoli, et autres instantanés magnifiques…

-Appel à collaboration : merci à toute institution, musée ou galerie, qui témoignerait un intérêt à ce projet,
d’en faire part à l’adresse mail suivante : venturinimage.seconde(at)gmail.com

Photo de Maurice Garrel par Huguette Garrel

Photo de Maurice Garrel par Huguette Garrel

Lire la suite...

A l’occasion de la grande retrospective au MOMA de New York, la jeune galerie d’art Moderne Benjamin Sebban Fine Art présente son premier Solo Show
consacré à l’artiste Francis Picabia.


Exposition du 10 Janvier au 10 Fevrier 2017 à la galerie

Benjamin Sebban Fine Art
4, rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris VIII.
Preview Lundi 9 Janvier 2017 de 14h00 a 21h00.

http://www.benjaminsebban.com/

+33 (0) 1 44 94 08 25

contact(at)benjaminsebban.com


L’exposition intitulée «PICABIA PICABIA PICABIA » sera consacrée à la période 1920/1940 .
Elle présentera des oeuvres rares de la période des transparences comme des portraits des années 40, Françoise Rosay, Ingrid Bergman, Yvonne Printemps ou encore un portrait incroyable de Marcel Duchamp en Rrose Sélavy.

Picabia Portrait d

Picabia Portrait d'Yvonne Printemps, 1943
Huile sur panneau 76 x 53 cm

Lire la suite...

Portrait de Françoise Forgerit

 

De nombreux lecteurs nous ont fait part de leur connivence avec le dernier article " l'art émotion", car eux-mêmes avaient déjà ressenti cette émotion quand leur regard avait été attiré inconsciemment par une œuvre dont ils ne pouvaient se détacher.
Pourquoi ? Tout simplement parce que l'œuvre nous " parle " , nous incite à réfléchir sur nous-mêmes, le monde qui nous entoure, le passé d'où nous venons. Après le temps du regard émotion, vient celui du regard humaniste.
D'aucuns nous répondront : " l'œuvre d'art est une marchandise comme les autres, elle a un prix dans un marché libre et mondialisé, et les amateurs d'art ne sont que des spéculateurs". C'est vrai pour certains, ne le cachons pas, et laissons-les spéculer au risque de tout perdre, et l'émotion, et le regard, et l'argent.
Mais n'oublions pas que le bonheur du vrai collectionneur consiste à découvrir des créateurs qui ont un autre regard, à dénicher de nouvelles œuvres qui font parfois scandale, en cassant les codes établis par la recherche de nouvelles voies. Ce fut vrai fin XIXème début XXème dans le monde occidental comprenant la Russie, par la rupture avec l'art issu de la Renaissance. C'est vrai aujourd'hui avec les " regards neufs " ( Le monde 3/12/2016 ) du monde chinois ou des Caraïbes par le dépassement de l'art occidental .
En fait, à chaque fois, c'est un autre regard , une autre conception de l'humanité. C'est notre histoire et c'est l'histoire de l'art.

Françoise Forgerit
Agrégée d’Histoire

Ma Qun 2016 acrylique sur toile l164x114 cm

Ma Qun 2016 acrylique sur toile
164 x 114 cm

Du 4 octobre 2016 au 5 février 2017

Du mardi au vendredi : 10h30 – 18h
Samedis, dimanches et Jours fériés (sauf les lundis) : 9h30 -18h00.

Musée National Picasso
5 rue de Thorigny
75003 Paris
http://www.museepicassoparis.fr/
Du mardi au vendredi : 10h30 – 18h
Samedis, dimanches et Jours fériés (sauf les lundis) : 9h30 -18h00.

Picasso-giacometti
DiaLogue entre Deux maîtres

Du 4 octobre 2016 au 5 février 2017, le Musée Picasso présente la toute première exposition consacrée à l'oeuvre de deux des plus grands artistes du XXe siècle : Pablo Picasso (1881-1973) et Alberto Giacometti (1901-1966).

Grâce à un prêt exceptionnel de la Fondation Giacometti, cette exposition inédite, qui occupera le rez-de-chaussée et le premier étage de l'hôtel Salé, réunit plus de 200 oeuvres des deux maîtres provenant des riches collections du Musée Picasso et de la Fondation Giacometti, ainsi que des prêts de collections françaises et étrangères.

Un important travail de recherche, mené en commun dans les fonds d'archives du Musée Picasso et de la Fondation Giacometti, a permis de révéler des documents inédits, esquisses, carnets et annotations significatives. Ceux-ci éclairent les relations méconnues entre les deux artistes, relations à la fois amicales et formelles, et l'intérêt mutuel qu'ils se sont porté à des moments clefs de leurs carrières, en dépit de vingt ans de différence d'âge.

Dotés de tempéraments différents, mais caractérisés tous deux par une grande liberté d'esprit et d'invention, Picasso et Giacometti partagent une fascination pour le lien entre Éros et Thanatos, comme pour le déplacement des limites de la représentation. De leur rencontre au début des années 1930 à leurs dialogues nourris dans l'après-guerre autour des querelles du retour au réalisme, les deux artistes n'ont cessé d'échanger sur leur création. Comme l'exposition le révèle, de nombreuses similitudes formelles et thématiques rapprochent leurs oeuvres de la période surréaliste. À partir de la fin des années 1930, tous deux vont transformer leur pratique et partager des questionnements sur l'art et sa relation au réel, auxquels le peintre-sculpteur et le sculpteur-peintre répondent par des solutions formelles différentes.

Exposition Picasso Giacometti Musée Picasso Paris

Crédits photos de couverture Dora Maar, Portrait d'Alberto Giacometti, 1936 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + ADAGP) Paris, 2016.

Dora Maar, Portrait de Picasso, Paris, studio du 29, rue d'Astorg
(appuyé à un mur), vers 1936, Paris © Centre Pompidou,
MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / image Centre Pompidou,
MNAM-CCI © ADAGP ©Succession Picasso 2016

Lire la suite...

Bernard Buffet Rétrospective
14 octobre 2016 - 26 février 2017

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
Tel. 01 53 67 40 00
www.mam.paris.fr

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris organise une rétrospective de l’oeuvre de Bernard Buffet (1928 - 1999), considéré comme l’un des peintres français les plus célèbres du XXème siècle, mais également l’un des plus discutés. À travers une sélection d’une centaine de peintures, l’exposition propose une relecture d’une oeuvre qui a été en réalité très peu vue.

Parce que le Musée d’Art moderne est le seul musée public possédant une collection importante d’oeuvres de l’artiste (entrée en 1953 par l’important legs Girardin et en 2012 par la donation Ida et Maurice Garnier), il était légitime de réaliser ce projet qui remonte aux premiers contacts pris avec son marchand historique Maurice Garnier (1920 - 2014), il y a près de dix ans, mais que la dimension restée longtemps polémique de l’oeuvre de Bernard Buffet avait retardé.

Aujourd’hui, avec la distance du temps, de nombreux artistes, professionnels et amateurs, reconsidèrent l’oeuvre, ce qu’elle pouvait avoir de déroutant s’étant en partie atténué. En balayant l’ensemble de l’oeuvre dans un parcours rétrospectif, mais très sélectif en raison de la grande productivité de l’artiste, l’exposition montrera la qualité et la variété insoupçonnées de ce qui restera peut-être comme une des oeuvres picturales les plus fascinantes du siècle dernier et dont l’influence sera peut-être une des plus considérables.

Bernard Buffet Autoportrait sur fond noir, 1956 129,3 x 96,8 cm, huile sur toile Collection Pierre Bergé © dominique Cohas

Bernard Buffet
Autoportrait sur fond noir, 1956
129,3 x 96,8 cm, huile sur toile
Collection Pierre Bergé
© dominique Cohas

Lire la suite...

ING corporate
Bruxelles • octobre 2016

Guggenheim Full Abstraction
ING Art Center 
Place Royale 6 – 1000 Bruxelles
19 octobre 2016 – 12 février 2017

Du 19 octobre 2016 au 12 février 2017, l’ING Art Center, à Bruxelles, présentera un impressionnant ensemble d’oeuvres d’art issues des collections Peggy Guggenheim à Venise et Solomon Guggenheim à New York. Parmi celles-ci, de nombreux chefs d’oeuvre représentatifs des courants de l’abstraction expressionniste d’après-guerre américain et européen, datant des années 1940 jusqu’aux années 1960, et surtout bon nombre d’oeuvres d’artistes rarement exposés en Belgique.

L’exposition retrace l’évolution de la scène artistique des deux côtés de l’Atlantique pendant trois décennies, des années 1940 aux années 1960, à travers les musées de deux collectionneurs américains, Peggy Guggenheim et Solomon Guggenheim. Placé sous la direction de Luca Massimo Barbero, conservateur adjoint de la Collection Peggy Guggenheim de Venise, l’événement est co-organisé par l’ING Art Center et la Fondation Solomon R. Guggenheim de New York. Elle offrira aux visiteurs une occasion exceptionnelle de voir associées des pièces des musées de Solomon et de sa nièce Peggy, pour une vision transversale sur l’oeuvre de certaines des plus grandes figures de l’art du XXe siècle.

Robert Motherwell Easter Day 1971

Robert Motherwell Easter Day 1971

Lire la suite...

THE MUSEUM OF MODERN ART EXPLORES THE PROVOCATIVE AND PROLIFIC CAREER OF FRANCIS PICABIA WITH HIS FIRST U.S. RETROSPECTIVE IN NEARLY 50 YEARS

 

MoMA's First-Ever Monographic Exhibition of Picabia Brings Together Some 200 Works to Advance Understanding of the Artist’s Vital Place in 20th-Century Art

 

Francis Picabia: Our Heads Are Round so Our Thoughts Can Change Direction

November 21, 2016–March 19, 2017

The Joan and Preston Robert Tisch Exhibition Gallery, sixth floor

 

NEW YORK, November 3, 2016—The Museum of Modern Art’s Francis Picabia: Our Heads Are Round so Our Thoughts Can Change Direction, on view November 21, 2016–March 19, 2017, is the first major exhibition of the artist’s work in the US in nearly half a century, and the first ever to chart the full range of Picabia’s audacious, irreverent, and profoundly influential career. “Our heads are round so our thoughts can change direction” is an aphorism coined by Picabia in 1922, and it aptly encapsulates the nonlinear, circular character of his artistic practice. This exhibition presents approximately 200 works in an array of mediums in order to advance understanding of Picabia’s unruly genius and its vital place within the history of modern art.

Francis Picabia is organized by MoMA and the Kunsthaus Zürich. The curators are Anne Umland, The Blanchette Hooker Rockefeller Curator of Painting and Sculpture at MoMA; and Cathérine Hug, Curator at the Kunsthaus Zürich; with Talia Kwartler, Curatorial Assistant, MoMA. Prior to its presentation in New York, the exhibition was on view at the Kunsthaus Zürich.

Francis Picabia. Aello. 1930. Oil on canvas, 66 9/16 × 66 9/16 (169 × 169 cm).  Private collection. © 2016 Artist Rights Society (ARS), New York/ADAGP, Paris

Francis Picabia. Aello. 1930. Oil on canvas,
66 9/16 × 66 9/16 (169 × 169 cm).
Private collection. © 2016 Artist Rights Society (ARS),
New York/ADAGP, Paris

Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice