TRISTAN MARECHAL

Exposition d'art
 

A VOUS DE VOIR
« Seul le regard est sans armure »

HAPPY MERCREDY – Michel Soyer
16 novembre 2016, Pavillon Ledoyen, Champs Elysées 19h

Il s'agit d'une soirée exceptionnelle, exposition onirique imaginée autour des peintures de Tristan Marechal, dont le fil d’Ariane est « La Jouvencelle ».
Affiche de l’exposition, cette toile est aussi la couverture de son roman : « Sous le manteau de la nuit ».

…Lien idéal, qui établit comme une sorte de - va et vient - permanent entre peinture et écriture, point de départ du concours de poésie « PixPoetry ».

Le gagnant sera convié au vernissage de l’exposition durant lequel l’artiste aura le plaisir de lui dédicacer son roman.

Pour en savoir plus sur l'artiste :
http://www.tristan-marechal.cmonsite.fr/

tristan marechal

Directeur artistique dans la publicité, Tristan Marechal débute sa carrière de peintre en 1988.

En 2006 Patrick Bleuzen lui commande " l’entre-deux-mondes " pour son exposition Internationale itinérante " des insectes et des hommes ".

En 2009 "l'entre-deux-mondes II" vient compléter la collection.

Le 20 janvier 2009 l'American Club de Paris expose le portrait "O" pour la soirée d'investiture de "Barack Obama".

La toile est exposée actuellement à la Dorothy's Gallery à Bastille.

"En peinture le portrait est ce qu'il y a de plus périlleux à faire.

C'est peut-être une des raison pour laquelle il est resté longtemps à l'agonie dans l'art contemporain.

Certains se disent que, de toutes manières, la photo fait très bien son travail,

et qu'il n'y a plus besoin de peintres portraitistes, ni même réalistes.

C'est faux:

Dans un livre remplace-t-on la description d'un personnage par une photo?

Comme pour un écrivain, peindre ou dépeindre un personnage,

c'est essayer d'en extraire l'essence, traduire un caractère.

C'est donc en même temps la chose la plus intéressante et la plus difficile qui soit.

En effet, l'homme n'est que contraste et dualité.

C'est pour cette raison que j'aime mélanger de lourdes armures de métal brut

avec la plus fine des dentelles, ou placer un corps nu dans un paysage enneigé.

C'est cette tension entre deux éléments qui illustre le mieux ce qu'est l'être humain.

Et que le paysage ou l'architecture soit au service des personnages,

ou l'inverse, ce n'est pas important…

… l'important, c'est qu'ils soient en harmonie."

 T.M

 En 2007, Tristan Marechal publie son premier roman:

"Sous le manteau de la nuit". (Sélectionné au salon du premier roman de Draveil)

Avec beaucoup d'humour et de détachement, ce texte n'en est pas moins pourvu d'une grande observation de la nature humaine.

Contact presse : Nathalie François 06 16 13 42 29

 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice