Biographie Michel Patrix

Biographies d'artistes contemporains

J'ai découvert il y plus de 25 ans, Michel Patrix qui est un des artistes les plus importants dans l'histoire de l'art des années 40-50 Michel Patrix grâce à Emmanuel David auquel je rendrai hommage sur ce site en publiant un essai de biographie. Michel Patrix est né le 25 mai 1917 à Cabourg dans le Calvados et décédé le 4 mai 1973 à Gonneville-sur-Scie en Seine-Maritime. Après avoir étudié à Castelsarrazin et obtenu son baccalauréat, il se fixa à Bordeaux, où il exerça divers « petits métiers ». Il a été mobilisé dans l’Armée française de 1937 à 1941, et après avoir été démobilisé, il est « monté » à Paris afin d’exercer sa passion pour la peinture et d’y consacrer tout son temps.

Il senti le besoin de maîtriser parfaitement la technique picturale et fréquenta avec assiduité l’Académie de l’Atelier André Lhote, auprès duquel il découvrit sa propre écriture imprégnée de l’influence cubiste alors prégnante sur l’Ecole de Paris.

Il rencontra, ainsi dès 1943, les jeunes artistes du groupe de l’Échelle dont il ne se séparera plus, y prenant d'ailleurs aussitôt une position dominante, écoutant avec eux les conseils amicaux d'Othon Friesz.:

{Vente art contemporain} {Art Paris}

{Vente art contemporain} {Art Paris}

Image Image

Le Groupe de l’Echelle (1951) et La Coupole

Ce groupe d’artistes a son atelier près de la Coupole, 10 rue de la Grande Chaumière. Il doit son nom à leur habitude de grimper sur une échelle pour aller admirer les toits de Paris. Il se compose des peintres Jacques Busse, Jean-Marie Calmettes, Jean Cortot, Daniel Dalmbert, Christiane Laran, Michel Patrix et du sculpteur Jacques Dufresne, Jean Cortot. Le 1er juin 1950, la Coupole offre un dîner de 70 couverts pour fêter leur 8ème anniversaire. En 1951, pour le bi-millénaire de Paris, les peintres de l’Echelle décorent les vitrines des cafés et des magasins du boulevard du Montparnasse. La même année, leurs œuvres sont exposées au premier étage, en même temps que celles de nombreux peintres de l’Ecole de Paris, parmi lesquels Derain, Laurens, Léger, Picasso, Poliakoff, Van Dongen.

Retrouvée en 2001 lors d’une vente aux enchères, l’une des fresques apposées par Christiane Laran pour le bimillénaire de Paris est acquise par la Coupole. Les autres seront montrées au public en 2007 pour les quatre-vingts ans de la brasserie.

Michel Patrix a participé à toutes les expositions du groupe. Toujours ensemble on les voit aux « Moins de trente ans » en 1941, aux Tuileries et aux Indépendants mais c’est en 1945 lors de sa fondation qu’ils trouvent au sein du Salon de Mai le climat favorable à une confrontation fructueuse de leurs œuvres avec celles des Jeunes peintres de l’Ecole de Paris. Michel Patrix a exposé avec le groupe à partir de la deuxième exposition, d'abord à Paris Galerie Jean Dufresne en 1946.

 Oeuvres années 40

 Il senti le besoin de maîtriser parfaitement la technique picturale et fréquenta avec assiduité l’Académie de l’Atelier André Lhote, auprès duquel il découvrit sa propre écriture imprégnée de l’influence cubiste alors prégnante sur l’Ecole de Paris. Il rencontra, ainsi dès 1943, les jeunes artistes du groupe de l’Échelle dont il ne se séparera plus, y prenant d'ailleurs aussitôt une position dominante, écoutant avec eux les conseils amicaux d'Othon Friesz.:
Image
 Michel Patrix huile sur toile de 1947 dim. 100 x 100 cm "La couturière" n° d'inventaire 5300
Image
 Michel Patrix huile sur toile 73 x 100 cm de 1949 Ancienne Collection Emmanuel David, Collection Privée
Image

Michel Patrix 1948 huile sur toile 60 x 81 cm signée en bas à gauche et datée 48 étiquette au dos Galerie Rosenberg porte le N° d'inventaire 5346 Still Life. Collection Privée Paris.

Image
 Michel Patrix huile sur toile signée en bas à droite et datée 48
 
Image

Michel Patrix 1948 Prov Paul ROSENBERG NEW YORK huile sur toile 60 x 73 cm.
intitulé "Still Life - Coffee Pot and Fishes 1948" N° inventaire Rosenberg 5347 - Collection Privée Paris - 

 
Image

Michel Patrix 1947 Etiquette au dos Paul ROSENBERG & Co. 20 East, 79 th Street, New York
intitulé "Still Life - Glass and Fish 1947" N° inventaire Rosenberg 5311 - Collection Privée Canada

Une rencontre va changer le cours de sa carrière : sa rencontre avec Emmanuel David.

Emmanuel David né à Aix-en-Provence le 25 décembre 1900, licencié en Droit,
diplômé Notaire, Chevalier de la Légion d'honneur (1953), ancien combattant des deux guerres, (engagé volontaire en 1918). En 1942, venant du monde des affaires et bien décidé à le quitter pour revenir à sa vocation première, il créa à Paris, au 52, rue du Faubourg-Saint-Honoré, une Galerie de tableaux, en association avec Armand DROUANT, son aîné dans le métier, sous le nom de « Galerie DROUANT-DAVID », Galerie qui devait rapidement acquérir une renommée mondiale. L'inauguration eut lieu en novembre de la même année avec une rétrospective d'un grand peintre oublié, Maria BLANCHARD, qui amorçait le début d'un cycle d'expositions pratiquement ininterrompu de mois en mois.

Laissant à DROUANT le département « Commerce d'œuvres de maîtres contemporains consacrés », Emmanuel David s'adonna avec une ardeur inlassable à ses vraies aspirations, la découverte de peintres jeunes, méconnus, ou oubliés, leur apportant l'aide nécessaire au plein épanouissement de leur talent ainsi que la mise en valeur de leurs oeuvres.
Dès 1943, il s'était attaché par contrat d'exclusivité, CARZOU, jeune inconnu qui devait faire une belle carrière, GOERG et GEN PAUL, des aînés oubliés ou mal aimés dont les oeuvres hautement cotées aujourd'hui sont les valeurs sûres de demain.
En 1946, faisant revivre une manifestation d'avant guerre, il fut créé « LE PRIX DROUANT-DAVID DE LA JEUNE PEINTURE », décerné chaque printemps à un artiste de moins de trente ans par un jury composé de grands peintres, de vrais critiques et de bons amateurs d'art.

Emmanuel David rencontre Michel Patrix vers 1948 et l’invite à faire partie de son « écurie » qui compte des peintres comme Bernard Buffet découvert en 1948 par Emmanuel David à l’âge de 19 ans. De passage à Paris Paul Rosenberg qui venait faire ses achats pour sa galerie de New York rend visite à David tombe en arrêt sur les oeuvres de Patrix, achète un lot important après avoir hésité entre Patrix et Bernard Buffet comme me l’a raconté David avec le talent de compteur qu’on lui connaissait.

Ainsi en 1948 Paul Rosenberg réalise une des plus belles expositions de New-York sur Michel Patrix qui se voit lancé avec succès sur les Etats Unis et sur la scène artistique Parisienne et auprès des collectionneurs français.
Suivra en 1949 un exposition à la galerie Drouant-David à Paris.

1941-1948 Salon des Moins de Trente ans
1943 à 1952 au Salon des Tuileries
1945 Salon de Mai depuis sa création jusqu'en 1961
1948 Exposition Galerie Léonce Rosenberg New York
1949 Exposition Galerie Léonce Rosenberg New York
1949 Galerie Drouant-David Paris
1950-1954 Salon des Jeunes Peintres
1950-1952 Salon des Moins de Trente ans
1950 Galerie Galanis–Hentschel 12 rue La Boetie Paris 8eme
1953 Galerie Moderne New York
1953 Galerie Drouant-David Paris
1953 Galerie Jacques Hamon au Havre
1954 Salon des Moins de Trente ans
1955 Galerie Drouant-David Paris
1958 Galerie Visconti Paris
1959 Salon Comparaisons de 1959 à 1961
1959 Galerie Raffray Paris
1959 The Bayer Gallery 51 East 80th Street New-York
1962 Galerie Jacques Hamon au Havre
1962 Galerie Raffray Paris
1962 Galerie Marignan Paris
1964 Galerie France Bertin Paris
1967 Centre Culturel –Tri-Château
1971 vente Etude Maître Robert Paris
Sociétaire du Salon d’Automne
Sociétaire du Salon des Indépendants

Il participa à de nombreuses expositions collectives, dont quelques repères:

1950 Musée de Montréal Nouveaux peintres de Paris
1951 Paris Portraits de jeunes femmes 
1952 Portraits équestres, galerie Drouant-David
1957 Moscou, Festival de la jeunesse
1958 Paris Petits formats, galerie Jacques Massol
1963 Rabat École de Paris
1965 Paris Acquisitions de l'État
1955-1965, Musée National d'Art Moderne etc.
En 1949, il obtint un des Prix de la Jeune Peinture. Il bénéficia de plusieurs achats de (État et d'une bourse de voyage en 1952. Il fit des séjours en Bretagne de 1949 à 1954, en Basse et Haute Normandie de 1951 (date de sa rencontre avec son épouse Annie) à 1973, en 1956 en Provence, en 1957 en Charente, et quitta définitivement Paris en 1958, pour s’installer définitivement avec sa famille en Normandie.
En 1993, la galerie Kiras de Paris a réuni une exposition rétrospective de son œuvre dans une période de conjoncture économique défavorable.

Oeuvres années 50

 
Image

Michel Patrix Huile sur toile Circa 1951 Ouessant 65 x 81 cm 
ancienne Collection Emmanuel David intitulée "Le Créach et la sirène de brume"
 

Voir ci-dessous dans la rubrique Musées la toile de la même époque du Musée d'Art moderne de Rio de Janeiro
Image
Michel Patrix huile sur toile 61 x 92 cm de 1952
 
Image

 Michel Patrix Composition au Vase de fleurs et théière Huile sur papier marouflé sur toile dimensions 54 x 81 cm signée en haut à droite Circa 1950 . Collection Privée Paris. Vente Christie's Paris 2008

Image

 A 103 La dame à l'écharpe - Portrait de Mme Dambier  116 x 89 cm (50F) déc.51

 Pour la petite histoire Madame Patrix nous précise :
 « Mme Dambier avait été élue Miss Paris cette année là. Cette toile était chez Drouant David Faubourg Saint Honoré, pour l'exposition "28 jeunes femmes par 28 jeunes peintres". Michel Patrix avait eu le plus de voix pour le meilleur tableau, sur le livre d'or. Emmanuel David lui avait d'abord proposé de faire le portrait de sa femme "Ganny" (une fort belle femme, Réunionnaise ou Guadeloupéenne) ce qui l'obligeait à aller chez elle, ou plutôt au premier étage de la Galerie Visconti rue de Seine, tenue à l'époque par M. Garnier, dont elle gardait la galerie. Mais au bout de la deuxième pose Ganny n'a pu supporter l'oeil du peintre, trop percutant à son goût. C'est donc Françoise Dambier qui est venue à l'atelier rue Neuve Popincourt. C'est ainsi qu'on a connu Georges son mari qui est devenu non seulement un bon copain mais aussi un bel amateur. J'ai retrouvé le catalogue de l'expo, c'était en décembre 51/janv 52 et c'est finalement Carzou qui a fait le portrait de Mme David. Il avait l'oeil moins vif sans doute !!! »

 Image

 A 261 Morts et Captifs 1 - 97 x 130 cm (60F) juillet 55

 
Image

 A 340 Les maquereaux - 54 x 73 cm (20P) janv/fév.56 Fin du contrat avec David

 
Image

 A 164 Le matador - 92 x 73 cm (30F) Le Matador est un portrait de Philippe David (le fils de Ganny)

 Œuvres années 60

  Image

 Michel Patrix huile sur toile 89 x 116 cm signée en bas à gauche, années 60
ancienne Collection Emmanuel David à Camaret

  Image

Michel Patrix  huile sur toile dim. 81 x 100 cm signée en bas à droite époque années 60 intitulée au dos « En côte d'aval » et référencée A544 exposée Galerie Raffray à Paris en 1961. Collection Privée Serge Hamon.

L’Ecole de Paris de 1939 à 1945 était considérablement influencée par ce que l’on pourrait appeler le post-cubisme ou néo-cubisme, Michel Patrix s’inscrit dans cette lignée d’artistes dont les grands précurseurs Picasso et Matisse avaient ouvert la voie. Peintre à l’écriture forte et reconnaissable comme le disait Emmanuel David son marchand, il a synthétisé le passage entre les anciens et les nouveaux Manessier, bazaine, Pignon etc. Il saura utiliser la force des compositions monumentales ambitieuses alliée à maîtrise d’une technique picturale parfaite telle que la scène de Café que nous reproduisons.
Comme le dit Le Bénézit : « Il convient de rappeler que jusqu'à la fin de la guerre, sauf des groupes très confidentiels de Cercle et Carré, Abstraction?Création, Réalités Nouvelles, les expressions abstraites, proscrites de l’Allemagne nazie et de la Russie stalinienne, étaient alors quasi ignorées, en tout cas au moins en France.
Il traversa plusieurs périodes, différant par les thèmes, d'abord des compositions animées de personnages, des natures mortes d'objets usuels ou insolites, d'animaux naturalisés, ensuite plus tourné vers le paysage; différant aussi stylistiquement, longtemps sa sorte de néo-cubisme bien particulier tout bardé de piques acérées, hérissé de flèches aiguës (référence à Grüber et Tal Coat), puis apaisé dans la quête des paysages du Val de Loire, de Bretagne ou du bocage normand. Personnage profondément anarchiste revendiquant une liberté totale, redoutable dans ses débordements, volontiers destructeur, à commencer par lui-même, en même temps que fidèle et généreux dans ses amitiés, Il fut un des peintres exemplaires d'une École de Paris que les modes,
événementielles ou organisées, les campagnes méprisantes de l’extérieur comme de l’intérieur, dénigrèrent systématiquement.»

On pourrait appliquer à l’œuvre de Michel Patrix la phrase de Chagall lors d’un film tourné sur lui à New York ; « Quand mes aquarelles valaient 300 francs personne n’en voulait et maintenant qu’elles valent 100.000 francs tout le monde en veut » ; les vrais amateurs qui anticipent la renaissance de ces grands artistes dont fait partie Michel Patrix seront largement payés en retour. Il faut savoir acheter avec son cœur et non pas avec son portefeuille. Le merveilleux livre de Pierre Basset que tout collectionneur devrait lire « Les insoumis de l’Art Moderne La jeune Peinture Paris 1948-1958 » reproduit page 204 un des chef d’oeuvre de Michel Patrix « Nus dans l’atelier Circa 1950 huile sur carton 142 x 196 cm de l’Ancienne Collection Emmanuel David, et relance ce mouvement historique fondateur de la peinture moderne et contemporaine.  Je remercie particulièrement Madame Aubrun Patrix l'épouse du peintre et son fils Blaise Patrix son fils, lui même artiste de talent pour leur précieux concours et leur confiance : nous allons pouvoir enrichir ensemble cette biographie et apporter notre pierre au grand édifice qu'est l'Histoire de l'art.

Patrick Reynolds

 Bibliographie

Dictionnaire Bénézit
Ecole de Paris – Raymond Nacenta
Waldemar Georges : "Corps et Visages féminins" Art et Industrie, Paris 1955 illustré plance XVI par le "Nu" reproduit ci-dessous qui a été exposé Galerie Drouant-David.
 
Image
Bernard Dorival : Les Peintres du XXème siècle, Tisné Paris 1957
Peintres Contemporains, Mazenod , Paris 1964
Catalogue de l’exposition vente Michel Patrix Drouot, Paris 1971
Catalogue de l’exposition Michel Patrix Galerie Kiras, Paris 1993
Lydia Harambourg : L’Ecole de Paris 1945-1965 Editions Ides et Calendes, Neuchâtel, 1993

Les Insoumis de l'Art Moderne par Pierre Basset - Editions Un Certain Regard -Paru en avril 2009 qui reproduite page 204 "Nus dans l'atelier" une oeuvre des années 50 huile sur carton 142 x 196  ancienne collection Emmanuel David
 
Image
 "Nus dans l'atelier" est  répertorié dans le catalogue de l'artiste et très précisément décrit :
Référence A 16. "L'après midi d'orage" 120 F.  porté à David le 5 juillet dernière toile du contrat Rosenberg , exposée au 7ème Salon de Mai et au Prix de la Critique 51. Cette toile avait été commencé en 1949 comme nous l'a précisé Madame Annie Patrix et terminée courant 1950.

Musées

Caracas –  Sao Paulo - Moscou - Musée National d’Art moderne Paris – Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Centre Pompidou - Musée National d’Art Moderne : Sur la collection en ligne du Centre Pompidou - Musée National d’Art Moderne vous pourrez voir dans cette collection en ligne la plus grande collection en Europe d'art moderne et contemporain.
Elle couvre les XXe et XXIe siècles à travers les artistes qui ont marqué de leurs œuvres la création foisonnante de ces dernières années dont 2 oeuvres de Michel Patrix qui sont des chef d'oeuvres de 1951 de l'artiste.
Il vous suffit pour cela de taper dans le moteurs de recherche : Michel Patrix
lien vers le centre Pompidou : http://collection.centrepompidou.fr/Navigart/index.php?db=minter&qs=1

Musée d'Art Moderne de Rio de Janeiro
Av. Infante Dom Henrique 85
Parc Flamengo
20021-140 Rio de Janeiro RJ
Brésil
http://www.mamrio.org.br/  

Le ministère de la Culture, le Service municipal de la Culture et le Musée d'Art Moderne de Rio de Janeiro annoncent l'ouverture de l'exposition
Collection MAM - Oeuvres restaurées
du 8 février au 13 avril 2014
Alberto Magnelli, Ivan Serpa, Jorge Paez vilaro, Maria Luisa Pacheco, Serge Poliakoff et Silvia Leon Chalreo
Djanira, Lygia Clark, Manabu Mabe, Michel Patrix, Oton Gliha et Wega Nery

 
Image

Michel Patrix Huile sur toile de 1951 dim. 73 x 90 cm de la Collection
du Musée D'Art Moderne de Rio de Janeiro intitulée "Le Créac'h et le sémaphore"

Collections Privées
Giradin, Paul Rosengerg, Elaine Rosenberg, Léonce Rosenberg, Emmanuel David, Wolkenberg, Estorick, Urvatter, Mac Cormick, Buffet, Rey, Roché, About, Brabant, Loste, Dupuis, Henry Clifford, de Braux, Goulandris, Millard Schroeder, Patrick Reynolds, Claude Pérusat, Jean-François Hallé…
Ventes aux Enchères
De nombreuses oeuvres de l'artiste ont été vendues dans les salles des ventes, la gazette de l'Hotel Drouot écrivait concernant la vente du 5 août 2006:

"De nombreux amateurs et collectionneurs d'art moderne étaient présents pour la vente du 5 août et l'un d'entre eux emportait à 26 200 euros une toile de Michel Patrix, enregistrant un record pour le peintre (31 525 euros frais compris) Michel Patrix (1917-1973), Scène de café, huile sur toile signée en bas à droite et daté 1951, 200 x 200 cm.

 

 
Image
Lors de ce troisième jour des prestigieuses ventes cannoises, à l'hôtel Intercontinental Carlton, la peinture des années 50 fut l'un des points forts de la section «tableaux modernes et contemporains». On enregistrait par exemple 75 000 euros pour une toile signée Bernard Buffet, Le Château de Combourg, (89 x 128), provenant de la galerie Garnier. Le peintre Michel Patrix récoltait même un prix record (source Artnet) avec cette toile de qualité muséale. Elle est en effet comparable à celles conservées au Centre Georges-Pompidou à Paris. Provenant de l'ancienne collection Emmanuel David, elle s'inspire directement de la grande composition, constituée de six panneaux de cinq mètres de long, qui décorait la célèbre brasserie parisienne La Coupole. Commandés pour la célébration du bimillénaire de Paris, ces panneaux ornaient la brasserie jusqu'au milieu des années 60. Ils avaient été peints par des membres du groupe de l'Échelle, dont faisait partie Michel Patrix, l'un de ses représentants les plus originaux. Après avoir travaillé dans l'atelier d'André Lhote, Michel Patrix oriente ses recherches picturales vers le néocubisme qu'il synthétise dans des oeuvres solidement composées. Ainsi fait-il sa première exposition personnelle à la galerie Paul Rosenberg à New York, puis expose régulièrement dans des galeries parisiennes, notamment chez Drouant-David. Lauréat du prix de la Jeune Peinture en 1949, il obtient une bourse de voyage qui le mène, en 1952, à l'île de Bréhat. Cette toile au dessin robuste, aux couleurs disposées en plages savamment construites, illustre son sens certain du monumental".
COMITE MICHEL PATRIX
Nous avons le plaisir d'annoncer la création du Comité Michel Patrix qui a pour vocation de promouvoir l'oeuvre du peintre :  organiser une exposition rétrospective dans un Musée National, préparer le catalogue raisonné en ligne sur internet, enrichir en permanence la biographie de l'artiste par les nouvelles informations que nous recevons en permanence et pour lesquelles nous remercions les collectionneurs de leur apport, établir des certificats d'authenticité pour les oeuvres. Ce comité se compose des membres suivants :

Madame Annie Patrix Présidente d'Honneur

Monsieur Blaise Patrix fils de l'artiste Vice Président d'Honneur

Patrick Reynolds "Executive" Expert  nommé par Madame Annie Patrix et Monsieur Blaise Patrix

Contacter le comité :

Ligne directe  :

09 75 80 13 23
envoyer un e-mail (courriel) :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice