Fanny Begoin : Une goutte de lumière sur un océan dénudé

par Jean-Paul Gavard-Perret

Fanny BegoinFanny Begoin donne rendez vous à ses modèles chez eux ou à leur atelier lorsque je réalise des portraits d'artistes. Elle partage un moment avec celui-ci, discute, explique puis la séance commence selon une recherche patiente, minutieuse et perfectionniste jusqu'à ce que le modèle s'oublie, se dévoile dans la fragilité de moment de solitude.

Travaillant toujours à l'argentique l'artiste y s'inscrit une quête d'images « empreintes » du banal. S'installe de ce fait lors de la prise de vue moins des mises en scènes qu'une manière de  rejouer le quotidien a minima. S'y perçoit par effet de surface des profondeurs cachées en une célébration tacite, un acte étrangement pieux.

Cela provoque une traversée incertaine dont l'avenir comme l'origine demeurent une interrogation. Elle crée tout le charme de l'œuvre. L'instant redevient lieu qui  lui-même retourne à l'invisible. S'impose le pouvoir d'étrangeté d'un infini presque tactile. C'est là qu'il monte, qu'il déborde face au danger du temps qui court forcément à sa perte. En bougeant il nous pétrifie. C'est l'idole dont ne se saisit que le creux.

Lire la suite...

Walter Lewy par Jean-Paul Gavard-PerretWalter Lewy : d’une peinture mythique par Jean-Paul Gavard-Perret

Walter Lewy (1905-1995) fit un peintre brésilien à l’âme de chevalier. Il eut toujours soif de l’Aventure artistique surréaliste non sans craintes et crises, avec ses gouts, ses rejets, ses peurs de mal faire et le courage de continuer un parcours qui se calque sur celui de la peinture surréaliste européenne dont elle est le double - et non la copie. Derrière sa vie de reclus demeure la quête du Graal du XXème siècle. En Europe une telle œuvre demeure cachée même si depuis quelques années Martin Vaskou la fait vivre. S’y propage pourtant une chanson de gestes mâtinée de science-fiction. . Refusant de sacrifier les légendes il en a inventé de nouvelles avec orgueil pour toujours reprendre les armes et retrouver la direction du vol  de l’oiseau : corbeau blanc, chouette diurne, qu’importe. Walter Lewy a donc passé les frontières du temps avec idéalisme et dans la solitude pour se lancer encore et encore sur la route.

Lire la suite...

Fanny BegoinLe temps n'est rien, l'instant est tout. Fanny Begoin en prend grand soin pour que jaillisse sa pulpe érotique. Avant, après ou pendant la tendresse. La photographe réinvente des heures nues, rameute la chaleur de l'attente. L'angoisse s'y dissout entre des mains tendues, des corps offerts ou recroquevillés, embrassés parfois presque si inséparables qu'ils versent dans l'improbable. Ils ne luttent plus contre l'ombre : ils se fondent en elle puis remontent à la clarté où l'artiste les saisit. Flottement, souffle de cendres. L'instant redevient lieu qui  lui-même retourne à l'invisible. S'impose le pouvoir d'étrangeté d'un infini presque tactile. C'est là qu'il monte, qu'il déborde face au danger du temps qui court à notre perte. En bougeant il nous pétrifie. C'est l'idole dont ne se saisit que le creux. C'est pourquoi Fanny Begoin préfère l'instantané et son imaginaire sans appel. On en naît, on y retourne. Nous sommes ses anachronismes et sa pensée.

Lire la suite...

Gilda Richet tableau de la série "IL FAUDRAIT" soit "Il faudrait... dire Non"MON CONCEPT :
NE PAS EN AVOIR ...  EST-CE POSSIBLE ?


Est-il possible aujourd'hui de vivre, de créer en toute liberté sans autre contrainte que l'exigence de la création ?
Est-il possible aujourd'hui d'avoir la simple  ambition, celle d'être de passage et d'exprimer  une sensibilité dans le rapport à la réalité et dans un laps de temps donné ?
Est-il possible aujourd'hui de travailler sérieusement sans se prendre au sérieux ?

Lire la suite...

Patrick Reynolds1/  DEPUIS COMBIEN DE TEMPS PRATIQUEZ-VOUS LA PEINTURE ?

Adolescente, j'ai commencé par la poterie dans un petit atelier de la banlieue parisienne à Herblay dans le Val d'Oise.

J'ai  étudié le dessin dans un des ateliers du quartier des Batignolles dans le 17ème arrondissement et la sculpture avec Roberto ALVAREZ RIOS à La Ruche à Paris également. Sa rencontre fut déterminante pour moi. En travaillant avec Roberto, j'ai découvert sa démarche artistique et je suis tombée « amoureuse » de ses dégradés, de ses formes voluptueuses qui m'ont embarquée dans un voyage qui ne s'arrête pas.

2/  QU'EST-CE QU'UN ARTISTE ?

C'est comme une puce... quelqu'un qui saute devant, derrière, de bas en haut, de gauche à droite, qui cherche, qui tombe, qui s'agrippe, se relève, qui trouve... en principe ! Bref, un être humain comme un autre !

3/  QU'EST-CE QUE L'ART ?

C'est ce qui permet à l'homme de s'ouvrir à l'autre, dans sa totalité et dans un langage qui est le sien. L’art est un langage universel quelle que soit sa matérialisation dans une œuvre : l’art doit déclencher une émotion ou transmettre un message qui sera lu , décrypté, interprété selon le parcours culturel de celui qui regarde.

Gilda Richet

Lire la suite...

Alex KanevskyAlex Kanevsky : de la clarté à l’ombre et retour

texte de Jean-Paul Gavard-Perret

L’artiste américain Alex Kanevsky atteint une autonomie particulière dans la peinture du temps. Sans effets de mise en scène, sans attrape-nigauds inhérents à la figuration le peintre dévoile ce qu’il y a de plus secret dans l’être : son flot obscur auquel répond celui de l’œuvre, son désir sombre, son attente et une perpétuelle interrogation. Le spectateur se trouve placé devant ce qui ressemble à une peau dernière et la dernière image avant qu’une desquamation ait lieu. Chaque peinture  offre un plongeon dans le « trou » du tableau, dans le trou de mémoire.

De telles œuvres ne représentent jamais ce que Frank Stella nomme  «des mamelles qui gavent », elles offrent à l’inverse  une série de coupures dans et de l’image. D’où la hardiesse de ce travail autant impressionniste que proche d’un Goya. La peinture de Kanevsky décompose le corps avant de le reconstruire selon une figuration différente et parfois comme diffractée ou éclatée. Les classiques apparences picturales sont donc biaisées au profit d’une assomption inattendue : le regardeur glisse à l’intérieur de gouffres qui sommeillent (sur la toile et en lui) dans ce qui tient de la jouissance du regard mais aussi du vide, de la peur, de l’angoisse qu’il perçoit.

Lire la suite...

Korehiko Hino Korehiko Hino peint des personnages jeunes plutôt androgynes : il n’est pas toujours facile de discerner s’il s’agît de garçons ou de filles. Le sexe demeure donc indéfini et les âges quoique d’aube sans marquage précis. L’œuvre prend un caractère féérique par le traitement du visage. La bouche et le nez restent « normaux ». Les yeux le seraient aussi sans leur aspect démesuré par rapport au réel. Ils se veulent selon l’artiste les « fenêtres de l’âme ». Ils portent sa lumière, sa couleur même si toujours selon l’artiste ils ne sont le signes ni d’émotions ou de pensées. C’est au regarder de « remplir de sens » de tels regards que l’artiste peint toujours d’une manière qu’il nomme « inexpressive ». Néanmoins il existe dans de telles saisies une réelle magie.

Lire la suite...

Fabien Danesi Conférence-conversation sur le cinéma de Guy Debord avec Fabien Danesi et Fabrice Flahutez à la galerie VivoEquidem
le mercredi 30 mars 2011 à 20 h. Entrée dans la limite des places

"Les naufrageurs n'écrivent leur nom que sur l'eau"

Entre 1952 et 1978, Guy Debord réalise six œuvres cinématographiques. En 1994, peu avant sa mort, il y ajoute un film de télévision.
Dans sa critique de la société du spectacle, qui réduit la vie à une représentation, Guy Debord fait pleinement usage de l’image. Avec la pratique du détournement, le cinéaste révolutionnaire remet en cause le conditionnement social propre au capitalisme.

Lire la suite...

{Vente art contemporain} {Art Paris}

Texte de Jean-Paul Gavard-Perret

Entre peinture, photographie, collage le tout dans un esprit surréaliste revisité Stéphanie Mackenzie remonte les éléments de la séduction féminine et Eve elle-même comme « objet » de (re)présentations afin de les modifier la vision par associations d’idées et d’images. Fidèle aux irréguliers de l’art proche de Warhol et de John Heartfied l’artiste instruit une critique radicale des messages apostoliques médiatiques par ses rituels iconoclastes nourris de lucidité et de farces dont les assemblages hybrides restent le point fort.

Tout procède par rapprochements intempestifs dans le pur esprit dada où le corps parfois se transforme directement sur la toile en manifestation d’une abstraction à la poésie visuelle active. Les messages « mythiques » où la femme est l’hameçon sont ironisés là où des objets du quotidien sont parfois réduits en reliques foudroyées mis en relation avec des portraits photographiques ou dessinés qui rappellent des traitements esthétiques là où la femme est prothèses.

(photo à droite Stephanie MacKenzie Mlle La Comtesse De Florence (Series) Utopia Land mixed media 115 x 165 cm)

Lire la suite...

Isabelle Sobelman

Isabelle Sobelman : Bernard Lamarche-Vadel et le métier de survivre

Isabelle Sobelman, L’ami déclaré, Derrière la Salle de Bains, Rouen, 24 pages, 10 E., 2014.

Dans « A bruit secret » Bernard Lamarche-Vadel écrivait “Si je n’ai jamais eu l’idée saugrenue faussement provocante, à forte teneur en pathologie maniaque et narcissique d’écrire pour la postérité, par contre, oui, j’écris pour ma postérité, par moi nommée Charlotte Salomon, Kurt Schwitters, Emil Nolde, Joseph Beuys et Franc Marc”, nommée aussi Isabelle Sobelman qui - avec Dominique Bourgois, Olvier Kaeppelin, Paul Haim, Philippe Sollers, Bettina Rheims - fut une de ses proches avant qu’il mette fin à ses jours d’un coup de fusil. La douleur (que l’écrivain cachait sous l’impeccabilité) n’était plus supportable. L’acte était prévisible – presque « attendu » - mais laissa Isabelle Sobelman démunie.

Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE