Ora Ito entre dans la collection du Centre Pompidou

Design
 Alors qu'il donnera une conférence ce jour à 16H00 au salon Maison et Objet, six pièces emblématiques d' Ora Ito entrent dans la collection permanente du Centre Pompidou à l’initiative de Marie-Ange Brayer, conservatrice design et prospective industrielle. Les Virtual Products (ci-dessus 1997), détonateurs du parcours hors-norme du designer français de 39 ans, entrent sous forme de fichier 3D, accompagnés des projets bien réels One Line (Artemide 2005),  Iconik (Heineken 2006), Idylle (Guerlain 2009), Arborescence (Christofle 2009), Eva (Zanotta 2013) et Ico (Cassina 2016).
 

Ora Ito sac vuitton 2 - copie

Ora Ito sac Vuitton 2 - copie

 Ora Ito Heineken - Iconik back 2006
Ora Ito Heineken - Iconik back 2006
Le Centre Pompidou salue le vocabulaire et la vision transversale unique du studio Ora Ito qui fêtera ses vingt ans l’année prochaine avec l’installation du tramway Ocre pour la ville de Nice. En 1997, Ora ïto piratait les plus grandes marques avec ses virtual products Vuitton ou Apple qui feront instantanément le tour de la planète pour devenir les icônes de la révolution numérique, suivi par l’immense succès  de la bouteille Heineken Iconik en aluminium, puis la chaise Eva pour Zanotta, une vision redynamisée de la classique chaise coque plastique.
Ora Ito EVA Zanotta 2013
Ora Ito EVA Zanotta 2013
Le studio pluridisciplinaire Ora ïto passe depuis du téléphone à l’architecture, du mobilier à l’hôtellerie, du parfum au tramway, de la soucoupe volante au restaurant, manipule les symboles pour les simplifier. Une méthodologie implacable pour laquelle il invente un néologisme : la simplexité et décode l’ADN de notre époque pour imaginer les mutations à venir.
Ora Ito Artemide - OneLine 2005
Ora Ito Artemide - OneLine 2005
Son dessin fluide matérialise le mouvement pour réinventer le streamline à l’ère numérique et modéliser les désirs de notre société contemporaine.Il reçoit son premier Red Dot Design Award en 2005 avec le prestigieux fabricant de luminaires italien Artemide pour One Line, une lampe à poser fluide et évidente dessinée d’un seul trait.
ora ito ydille guerlain
Ora Ito Ydille Guerlain
En 2010, Ora ïto revisite le flacon Idylle qui devient l’un des classiques Guerlain. Puis, il simplifie les codes de l’art de la table et crée la ligne de chandeliers Arborescence Avec Christofle.
ora ito arborescence 2009
Ora Ito ARBORESCENCE 2009
Enfin en 2015, celui qui a fait de sa carrière un événement permanent réalise un rêve d’enfance avec sa première chaise chez Cassina, le fabricant italien des Maestri, Olympe du design mobilier, dont le savoir-faire est à l’exact point d’équilibre entre artisanat et industrie.
ora ito chaise ico cassina
Ora Ito Chaise ICO CASSINA 2016

Enfin en 2015, celui qui a fait de sa carrière un événement permanent réalise un rêve d’enfance avec sa première chaise chez Cassina, le fabricant italien des Maestri, Olympe du design mobilier, dont le savoir-faire est à l’exact point d’équilibre entre artisanat et industrie.

www.ora-ito.com

ora ito

En 1997, Ora ïto pirate les plus grandes marques avec ses virtual products Vuitton ou Apple qui font instantanément le tour de la planète pour devenir les icônes de la révolution numérique. Phénomène passé dans la culture pop, il est le plus jeune designer de sa génération à collaborer avec les fleurons du luxe et de l’industrie, après l’immense succès multi-récompensé de sa bouteille Heineken en aluminium. Cassina, Cappellini, Bouygues, Alstom, Laguiole, Zanotta et Accor plébiscitent alors son design sculptural devenu label de modernité.

Transversal, le studio pluridisciplinaire Ora ïto passe depuis du téléphone à l’architecture, du mobilier à l’hôtellerie, du parfum au tramway, de la soucoupe volante au restaurant, manipule les symboles pour les simplifier. Une méthodologie implacable pour laquelle il invente un néologisme : la simplexité et décode l’ADN de notre époque pour imaginer les mutations à venir. Son vocabulaire fluide matérialise le mouvement pour réinventer le streamline à l’ère numérique et modéliser les désirs de notre société contemporaine. Acteur unique dans l’univers du design international, Wallpaper l’a classé parmi les 40 designers les plus influents de moins de 40 ans, il a été fait Chevalier des Arts et des Lettres en 2011.

En 2013, il crée le MAMO, un centre d’art sur le toit terrasse de la mythique Cité Radieuse pensée par Le Corbusier à Marseille. Un espace en plein ciel, historique et contemporain, avec une vue à 360° qui résume sa passion pour la lévitation et la légèreté « Défier les lois de la gravitée provoque des sensations qui vont au delà de l’esthétique. » Il y expose les plus grands artistes contemporains de Xavier Veilhan à Dan Graham avant d’inaugurer une collaboration architecturale avec Daniel Buren, le maître de l’art conceptuel français. Ora ïto vit depuis 10 ans entre Paris et Marseille. Avec le MAMO, il souhaite bâtir des ponts de plaisirs et de rencontres. Nous y sommes tous invités.