Whoozart.tv est née de la mutation qui depuis vingt ans change complètement la donne médiatique, depuis le livre, toute la presse et jusqu'aux télévisions.

Whoozart est le nouveau média hybride qui émerge, issu de l'alliance entre l'éditorial d'information, le numérique et la production documentaire.

Whoozart conçoit, réalise, diffuse et propage des contenus qui nourrit et reflètent nos perceptionsculturelles des réalités qui nous entourent.
Dans l'unicité du numérique, se trouve réuni en une seule source ce qui était traditionnellement distinct : édition, production, diffusion et promotion.

Whoozart s'intéresse à tous les thèmes qui agitent nos sociétés.

Whoozart mobilise pour leur appréhension tous les moyens sensibles et esthétiques.
Les films et émissions de whoozart sont consacrés aux questions de société, aux projetsde développement de l'urbain, aux enjeux du défi climatique, au patrimoine, cinéma, arts plastiques, photographie, design, spectacle vivant, théâtre, danse, musique, à toutes ces formes sensibles,culturelles et artistiques qui sont autant de moyens de se situer dans le mouvement du monde, de nos vies.

Whoozart la Webtv art culture et société
Lire la suite...

Un cycle de conférences a eu lieu en 1998 au Musée du Louvre animé par Jean Galard et Matthias Waschek du service culturel du Musée. De ces conférences est né un livre qui réunit les différentes interventions et dont le thème commun était : Qu’est-ce qu’un chef-d’œuvre ?
Il nous faut remonter au fondement même de ce concept : j’ai trouvé intéressant de poser la question à Françoise Forgerit Agrégée d’histoire et passionnée d’art contemporain qui nous ouvre les portes en créant le lien entre le passé et le présent :

« Au Moyen Age, un chef d’œuvre est un objet réalisé comme témoin du talent et des aptitudes à exercer un métier.
Avec le renouveau des villes aux alentours de l’An 1000 , les artisans se regroupent par métiers pour défendre leur savoir-faire et leurs intérêts . Ainsi  ces associations appelées corps de métiers ou corporations réglementent la production et les prix, de même qu’elles hiérarchisent les membres d’un même métier entre maîtres, propriétaires de l’atelier, compagnons, salariés du maître, et apprentis, logés et nourris par le maître.

Les meilleurs compagnons disposant de quelques moyens financiers et désirant devenir maîtres réalisent un chef d’œuvre soumis au jury de leur corporation. La réussite du chef d’œuvre est la preuve de la qualité du compagnon et permet à celui-ci de passer du statut de compagnon à celui de maître par cooptation. Le compagnon est libre de choisir le type de chef d’œuvre qu’il veut proposer. Par exemple, dans le cadre de la corporation des ébénistes, le chef d’œuvre peut consister en une commode, un secrétaire ou une bergère de la taille d’un meuble de poupée, mais présentant toutes les difficultés et complexités d’exécution d’un meuble d’appartement.
A la fin du Moyen Âge, les chefs-d’œuvre deviennent, par leur coût, le fait des fils de maître. Ainsi, les corporations se ferment sous l’Ancien Régime. Elles sont finalement abolies en 1791 avec la Révolution française au nom de la liberté d’entreprendre. »
Francoise Forgerit

Michel PATRIX huile sur toile de 1954 Ancienne Collection Emmanuel David - Collection Patrick Reynolds

Michel PATRIX de 1954 huile sur toile 100 x 81 cm
Ancienne Collection Emmanuel David
Collection Patrick Reynolds

Lire la suite...


Le Musée Privé rencontre Christo par le-musee-prive

A l'occasion d'une exposition d'oeuvres préparatoires de l'artiste Christo dans la galerie Guy Pieters qui se trouvait à l'époque avenue Matignon à Paris, Patrick Reynolds, Directeur du Magazine Le Musée Privé, et Sébastien Lecca, plasticien et performer, ont eu l'opportunité de poser quelques questions à l'un des artistes les plus monumentaux et influents de notre époque.
Compte-rendu en images...

Une interview réalisée et préparée par André-Charles Idier

Remerciements à Christo, Guy Pieters et Isabelle Lelievre.

Guy Pieters Gallery
Albertplein 15
8300 Knokke-Heist
050/61.28.00

Guy Pieters Gallery Zeedijk
Zeedijk 753
8300 Knokke-Heist
050/62.33.80

Guy Pieters Gallery Offices
Edgard Gevaertdreef 10
9830 Sint-Martens-Latem
09/282.82.84


www.guypietersgallery.com

Christo Javacheff - photo de Patrick H. Reynolds

Christo Javacheff - photo de Patrick H. Reynolds

Lire la suite...

Théorie générale sur le rire et l’humour: Unification des théories philosophiques du rire et de l’humour par le développement d'une théorie générale sur ces phénomènes Broché – 17 mai 2016
de Mikhael Vandeuren (Auteur), Jean-Pierre Vandeuren (Auteur)


Qu’est-ce que le rire ? Et qu’est-ce que l’humour ? Cet essai philosophique n’a pas la prétention de faire rire (bien que nous ayons tenté notre chance) mais analyse l’humour en lui-même. Pour cela, nous avons examiné les diverses théories existantes sur le rire et l’humour afin d’en déceler leurs pertinences et leurs défaillances. Nous avons trouvé leur tronc commun et, en nous aidant des travaux du philosophe Spinoza, nous avons développé une théorie générale sur le rire et l’humour qui permet d’unifier ces théories tout en dépassant leurs limites. Pour compléter cette étude, nous avons ensuite présenté les différentes formes d’humour selon leur genèse et, sur base de notre théorie générale, nous avons décortiqué toutes les interprétations et conséquences du phénomène du rire et de l’humour. Enfin, nous avons prouvé qu’il est légitime de « rire de tout » et que, en évitant certaines formes d’humour, il est même possible d’en rire avec n’importe qui…

Théorie générale sur le rire et l’humour: Unification des théories philosophiques du rire et de l’humour par le développement d
Lire la suite...

Dans Undressed, Mario Testino se dépouille de quelques épaisseurs. En parallèle de l’exposition conçue exclusivement pour la Fondation Helmut Newton de Berlin, cette série intime explore la notion de mise à nu en photographie tout en dévoilant les archives de Testino, à travers des clichés qui transcendent l’image et la posture publique du photographe pour permettre une compréhension plus profonde de sa pratique et de son œuvre.

Les 50 photographies présentées se focalisent sur la nudité du corps: tour à tour, elles explorent et éprouvent les traditions et frontières relatives à la sexualité, à l’identité de genre et à la mode. Hommages, aussi, à l’influence de Helmut Newton, ces clichés se métamorphosent en paysages corporels abstraits, les protagonistes apparaissent comme de pures formes – un buste, une statue.

mario testino4
Lire la suite...

"The place To Be"

Le pari du livre…


Imaginez un espace de mots, dédié aux mots, aux lettres, aux auteurs, à leurs couleurs, leurs vibrations, leurs images…

"The Place To Be", librairie habitée, ne fait pas que suggérer l’art de la pensée d’hier ou d’aujourd’hui, elle l’habille.

Sa gérante, correctrice de profession et diplômée en philosophie, lui a donné un supplément d’âme ; où livres anciens et neufs se côtoient, pour le meilleur et pour… le dialogue. Dialogue des esthétiques déjà, jusqu’à son emplacement, la Maison de l’Arbre de Jessé, bâtiment classé du XVIe siècle, au cœur de la ville de Joigny (à une heure de Paris) ; dialogue des sensibilités ensuite, puisque cette librairie se verra ponctuellement accueillir, à son ouverture prochaine (aux alentours du 6 mai 2017), intervenants littéraires ou conférenciers cinéma…
Mais également un espace de dégustation de petits plats et de boissons.

Un espace de ressources rares en somme, qui sera, entre autres, salué dès l’ouverture par Huguette Garrel, comédienne comme son époux Maurice Garrel, pour le meilleur, et pour l’amour du livre et des idées.

"The Place To Be"
12 rue Montant au Palais
89300 Joigny
lib.theplacetobe(at)gmail.com


Par Fabrice Venturini

"The Place To Be" 12 rue Montant au Palais 89300 Joigny
Lire la suite...

Sur France 2, une sculpture de Pablo Reinoso, "Racines de France", au Palais de l'Elysée. Voir la vidéo dans LIRE LA SUITE
"Tout simplement, un banc, pour s’asseoir et dialoguer, rare signe de la République dans ce château d’ancien régime" conclut le journaliste Gérard Grizbec au sujet de l’œuvre de l’artiste franco-argentin Pablo Reinoso, "Racines de France", installée depuis 2016 au Palais de l’Élysée.
 
A propos de l'œuvre
Cette sculpture intitulée "Racines de France" est conçue en articulation avec le lieu. L’œuvre est composée de deux bancs se déployant de chaque côté de la terrasse sud du Palais de l’Elysée. Construits à partir de poutrelles d’acier, Pablo Reinoso y inclut deux symboles de la République, en bronze, le chêne et l’olivier, l’un représentant la force et la justice, l’autre la paix. "Les deux bancs partagent un langage commun mais ne sont pas exactement similaires, ils sont en tension, comme les jeux de pouvoir" explique l’artiste.

Pablo Reinoso a récemment publié sa nouvelle monographie aux éditions 5 continents. Textes : Henri François Debailleux, Michel Serres et Gérard Wacjman – 280 pages – 80 €.
Lire la suite...

Statut juridique de l’animal : Vers la reconnaissance du caractère d’Etre sensible des animaux domestiques et sauvages !

Le sculpteur Alberto Giacometti déclarait : " Dans un incendie, entre un Rembrandt et un chat, je sauverais le chat". Le sculpteur signifiait ainsi que l'on ne peut pas comparer un animal qui est un être sensible au même titre qu'un être humain et un tableau qui n'est qu'un objet sans vie.

Le 28 janvier 2015, l'Assemblée nationale a voté un amendement permettant de clarifier le statut de l'animal domestique. Ceci représente une avancée considérable dans l'histoire de la pensée humaine, un petit pas vers la sagesse, mais une grande idée philosophique. Les portes du ciel s'ouvriraient-elles vers plus d'humanisme, l'homme et son pouvoir de nuisance infini mettrait-il en exergue la valeur suprème LE RESPECT DE LA VIE HUMAINE ET ANIMALE.

Alors que l'amendement Glavany, qui accorde le statut «d'êtres vivants doués de sensibilité» aux animaux domestiques, avait été rejeté le 22 janvier par le Sénat, Les députés l'ont définitivement adopté dans le cadre du vote du projet de loi sur la modernisation et la simplification du droit.

Le 15 avril 2014, les médias faisaient largement écho de l’amendement "Glavany", adopté en 1ère lecture par l’Assemblée Nationale lors du vote sur le Projet de loi relatif à la "modernisation et à la simplification du droit et des procédures dans les domaines de la justice et des affaires intérieures".

Le 30 octobre 2014, en deuxième lecture, les députés reconnaissaient aux animaux la qualité "d'êtres vivants doués de sensibilité", alors que jusqu'à maintenant le Code civil les considèrait comme "des biens meubles". Le 03 juin, Le groupe d’études sur la protection des animaux présentait, à l'Assemblée Nationale, une Proposition de loi plus ambitieuse.

Patrick Reynolds

Bruce Chat norgégien 2013
Lire la suite...

COMMUNIQUE DE PRESSE

La nouvelle voix de la France à la World Federation of Engineering Organizations

Milène Guermont, qui concilie arts et technologies, est choisie pour être la voix des ingénieurs français auprès de la WFEO, association partenaire de l'UNESCO.

WFEO

La WFEO/FMOI (World Federation of Engineering Organizations) est la seule organisation internationale non-gouvernementale, représentant les ingénieurs du monde entier, de toutes disciplines. Fondée en 1968 sous les auspices de l'UNESCO, la WFEO rassemble les organisations nationales de plus de 90 pays et représente plus de 20 millions d'ingénieurs. Coopérant avec les Nations Unies et d'autres organisations internationales, elle soutient le développement de l'ingénierie et de la technologie pour servir l'humanité de façon durable.

www.wfeo.org

IESF

Ingénieurs et Scientifiques de France est l'unique représentant du corps social des ingénieurs et des scientifiques reconnus par leurs diplômes ou leurs fonctions en France. Il représente plus d'1 million d'Ingénieurs, de 200 000 chercheurs et de 175 plus grandes Associations d'Alumni d'Ingénieurs & Scientifiques. Acteur de référence, il apporte une opinion indépendante sur les enjeux technologiques et scientifiques qui transformeront la planète de demain en un monde durable, agréable à vivre, et humaniste.

www.iesf.fr

MILENE GUERMONT

Artiste et ingénieure, Milène Guermont utilise ses compétences scientifiques pour réaliser des œuvres d'art monumentales interactives.
Sa sculpture en Béton Polysensoriel MINI AGUA sera exposée au Pavillon Français de l'Exposition Internationale ASTANA 2017 (10 Juin - 10 Septembre) dont le thème est "l'énergie du futur".
Le livre racontant le 1er chapitre de l'histoire de sa pyramide PHARES sur la Place de la Concorde est réservable en avant-première ici.

www.mileneguermont.com

Lien vers information sur LIVRE PHARES

Lien vers MINI AGUA

Autre lien vers PHARES

Milène Guermont  © IESF
Lire la suite...

Brassaï for ever

Brassaï & Roger Grenier, « Correspondance, 1950-1983, Gallimard, Paris, 2017

« Dans le secret d'une photo »  Roger renier écrivait  « Le présent est un pays étranger, j'y vis en exil. ». Pour autant la mémoire de Brassaï que forcément le livre rameute n'incite pas à la seule nostalgie. Et si Grenier se revendique du passé ; s'il ressent, âge aidant,  davantage le regret  que l'envie d'agir dans le présent, il fait preuve dans « Brassaï est les lumières de la ville » - essai qui ouvre cette correspondance riche de documents iconographiques – d'un beau recul des choses qu'il remet à leur juste place.

L'auteur explique aussi la genèse des photos nocturnes de Brassaï, sa capacité à trouver des solutions originales  et « parfois saugrenues » pour capter prostitués, clochards ou autres sujets. Il prouve en élargissant son approche que  « l'art qui ment le moins » devient pourtant de moins en moins le tremplin pour l'imaginaire qu'il fut pour Brassaï. Et les « selfies » ne sont pas faits pour améliorer le problème...

Grenier garde comme  maître, grand frère et ombre tutélaire celui qui, contrairement à lui, détestait Paris : Camus. Mais le lecteur de Gallimard n'oublie pas une des premières phrases que l'auteur de  « L'Etranger » lui adresse : « Je ne te laisserai jamais tomber ». Et Grenier de préciser « Je connais peu de gens qui pourraient dire une chose pareille. Il ne m'a en effet jamais laissé tomber ». Lui-même fit de même avec Brassaï. Sa correspondance avec le photographe le prouve même s'il demeure tel qu'il est : peu disert. Brassaï et son épouse y sont plus bavards.

Toutefois les échanges épistoliers n'étaient là que pour combler les absences du couple : Les Brassaï voyageaient beaucoup mais n'oubliait jamais le Régent du collège de Pataphysique qui fit haussé à ce titre par son fondateur que Grenier décrit ainsi : « Emmanuel Peillet, alias Anne de Latis, Jean-Hugues Sainmont, Dr Sandomir, Mélanie le Plumet, Oktav Votka, Elme Le Pâle Mutin, etc. C'était un professeur de philosophie pince-sans-rire très drôle ».

Pour autant Grenier ne fanfaronne jamais. Pas plus dans sa vie, ses livres que dans cette correspondance. Et l'auteur de préciser : « On m'a reproché il y a quelque temps de ne jamais y mettre les pieds mais c'est pourtant, pour moi, un des principes de la pataphysique, qui est de ne rien faire. J'y suis fidèle »... Comme il fut fidèle à Brassaï. L'artiste et sa femme purent compter sur lui. Et il aurait pu leur adresser les mots que Camus lui adressa. Ses actes et cette correspondance le prouve.

Jean-Paul Gavard-Perret

Brassaï & Roger Grenier, « Correspondance, 1950-1983, Gallimard, Paris, 2017
Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice