Visible impermanence by Olivier Esturgie

Opening 11.01.17 > 18.00 h
Show 12.01.17 > 28.01.17

Galerie Nivet-Carzon
2, rue Geoffroy l'Angevin
F-75004 PARIS
+33 954 29 30 10
Mobile + 33 673 87 76 83
http://www.nivet-carzon.com

Une peinture qui parle de peinture.

Une peinture est peut-être une peinture dès que l'on a l'intention qu'elle en soit une. Elle l'est en tout cas (bonne ou médiocre / finie ou pas encore) dès la première intervention sur son support. C'est la raison pour laquelle il est finalement inutile de surjouer son état de peinture et elle n'a plus besoin de se représenter comme telle. Les dernières oeuvres d’Olivier Esturgie en traits horizontaux sont au départ esquissées au ruban de masquage puis reprises au pinceau en d'innombrables retouches, où chaque élimination de détail (susceptible de retenir et de ralentir le regard) est une petite victoire. Un travail de peinture où la couleur et la valeur tout comme le format, sont déterminants. Adapter le mode RVB, rouge vert bleu, des LED microscopiques de nos écrans, a permis une utilisation particulière de la couleur.
Des couleurs bien présentes sur la toile mais Une couleur, plus tout à fait ou pas encore sous nos yeux, comme au-delà du monochrome, puisqu'il faudrait un recul infini, impossible, pour que les RVB s'unissent et se fondent en sa teinte réelle et définitive.

Olivier Esturgie

Olivier Esturgie Galerie Nivet-Carzon 

Lire la suite...

Les années 40 et 50 : L'Optimisme contagieux – Harold Feinstein – du 3 février au 30 avril 2017 – galerie Thierry Bigaignon

Vernissage – jeudi 2 février de 18h à 21h  RSVP nathalie.dran(at)wanadoo.fr
MOIS DE LA PHOTO DU GRAND PARIS, avril 2017 + WEEK-END INTENSE samedi 29 et dimanche 30 avril 2017
Harold Feinstein, la renaissance d'un prodige de la photographie !

La Galerie Thierry Bigaignon présente, pour la première fois en Europe, une rétrospective exceptionnelle de l'oeuvre du photographe américain Harold Feinstein, né à New York en 1931 et décédé en juin 2015.

Digne représentant de la "New York School of Photography", Harold Feinstein étend son oeuvre sur près de six décennies, période pendant laquelle il va s'évertuer à faire le portrait intime d'une Amérique exubérante et pleine de vitalité.
La première partie de la rétrospective se consacrera aux jeunes années du photographe, les années 40 et 50, offrant une sélection de photographies en noir et blanc, à la fois riches, diverses et bouleversantes d'humanisme.
Sur Paris – Alain Cornu – du 9 novembre au 24 décembre

Galerie Thierry Bigaignon

Hôtel de Retz, 9 rue Charlot, Paris III

http://www.thierrybigaignon.com/

Coney Island Teenagers, 1949 © Harold Feinstein Courtesy Galerie Thierry Bigaignon 

Coney Island Teenagers, 1949 © Harold Feinstein
Courtesy Galerie Thierry Bigaignon

Lire la suite...

Jean-Pierre Schosteck, Maire de Châtillon
Thierry Braconnier, Adjoint au Maire délégué à la Culture et à la Vie associative
Caroline Quaghebeur, Directrice de la Maison des Arts
sont heureux de vous inviter à visiter l'exposition du photographe Emmanuel Infanti :

Multiples de un : un concept photographique astucieux, positif et ludique.

Ouvert au public du 7 au 17 décembre 2016
Maison des Arts
11 rue de Bagneux - 92320 Châtillon
Tél. 01 40 84 97 11
http://maisondesarts-chatillon.fr/
Exposition ouverte du mardi au dimanche, de 14h à 18h
Entrée libre.

« Avant tout simple et accessible, cette exposition s'est montée avec l'envie de distraire et d'amuser l'œil du spectateur.

Ce concept est né au début de mon parcours photographique, à l'époque où le travail de portraitiste m'était totalement étranger. J'ai cherché un moyen de créer une passerelle technique me permettant de me rapprocher des gens, de leur univers, de leur expressivité ». E.Infanti

Emmanuel Infanti Photographe
Lire la suite...

 

GALERIE NATALIE SEROUSSI
http://www.natalieseroussi.com/
34 rue de Seine, 75006 Paris
T : +33 (0)1 46 34 05 84
galerie(at)natalieseroussi.com

La femme visible exposition 24 nov. – 14 janv. 2017
La galerie natalie seroussi présente « La femme visible », exposition sur l’identité féminine des années 1930 jusqu’aux années 1970, période charnière quant à la reconnaissance des femmes dans le milieu artistique.

Confrontant regard masculin et féminin à travers les époques et les postures - de muse à artiste - «la femme visible» offre un foisonnement de points de vue permettant de rendre compte de sa représentation.

Tour à tour égérie chez Man Ray et Dali, objet de fantasme chez Hans Bellmer, provocatrice chez Picabia, figure politique chez Martha Rosler ou encore corps cyborg chez Kiki Kogelnik, la femme apparaît comme la pièce maitresse des changements culturels et sociaux.

Clovis Trouille Franciscaine de Sainte Marie des Anges, 1945  huile sur toile 61 × 46,5 cm  Courtesy Galerie Natalie SEROUSSI

Clovis Trouille
Franciscaine de Sainte Marie des Anges, 1945
huile sur toile 61 × 46,5 cm
Courtesy Galerie Natalie SEROUSSI

Lire la suite...

Galerie Seine 51
51, rue de seine, 75006 Paris
Telephone: +33 (0)1 43 26 91 10
contact(at)seine51.com
www.seine51.com

Du mardi au samedi
11-13h / 14h30-19h30
From tuesday to saturday
11 am-1 pm / 2.30-7.30 pm


Nous avons le plaisir de vous informer que la galerie Seine 51 est désormais animée par une nouvelle équipe. Chaque mois, nous vous proposerons, de découvrir en exclusivité une nouvelle thématique à travers un nouvel accrochage. Sachant que vous faites partie des clients privilégiés de la galerie, nous serons très honorés de vous rencontrer et de vous présenter nos nouvelles œuvres.

ANDRÉ CARRARA Palerme, 1998 Dim. 80 x 60 cm Edition 1/10

ANDRÉ CARRARA
Palerme, 1998 Dim. 80 x 60 cm Edition 1/10

Lire la suite...

L'Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela
11 rue Copernic
75116 PARIS
vous invite à visiter l'exposition de l'artiste Alvaro Mejias "L'immortalité du crabe"
à partir du 28 novembre 2016
horaires: de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Alvaro, les rétines imprégnées de la plaine, recherche toujours l’El dorado des latinos : le cri douloureux de son pinceau transperce la toile, le couteau déchire un morceau de pagne, maintenant devenu photo… la vie et le futur vivront dans le bois du visage qui affronte le destin.
La peinture d’Alvaro c’est le transfert, c’est l’issue d’une clairiere , c’est le jour qui décline dans la plaine, c'est le début sauvage non encore conquis, c'est encore le reflet du présent, c'est le ventre fécond d'une mère, c'est la symphonie du mauve qui se colle au ciel après que celui-ci entre en léthargie, c'est l'annonce dans les yeux d'une femme amoureuse et c'est le midi dans le chant d'un canari.

Omar Loyola Maldonado

Alvaro Mejias Exposition Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela
Lire la suite...

HONORÉ-MARIUS BÉRARD (1896-1967)
Pionnier de la non figuration
Œuvres de 1910 à 1948
25 octobre - 18 novembre

Espace Emmanuel Eyraud
27 rue Saint-Dominique 75007 Paris
Ouvert du lundi au vendredi de 15h à 19h et sur rendez-vous
Tél. + 33 (0)1 45 54 97 51
info(at)eyraud.paris
www.eyraud.paris

Après une exposition consacrée à une pièce majeure de l’American Aesthetic Movement au mois de septembre, nous sommes heureux d’organiser la première rétrospective de l’œuvre d’Honoré-Marius Bérard depuis sa disparition en 1967. Cet événement se déroulera du 25 octobre au 18 novembre
à l’Espace Emmanuel Eyraud du 27 rue Saint-Dominique à Paris 7ème.
Cet artiste, bien que connu des seuls initiés jusqu’à aujourd’hui, figure parmi les pionniers de l’art abstrait en France. Il est l’un des membres les plus éminents du mouvement musicaliste mais aussi, et surtout, père fondateur du mouvement de la non figuration. De nombreux artistes français abstraits de l’après-guerre, parmi les plus fameux, seront fortement influencés par ses théories picturales et par ses travaux des années 1920 et 1930.

HONORÉ-MARIUS BÉRARD Symphonie liturgique 1939 Huile sur toile Signée et datée en bas à droite 195 x 114 cm Exposition : Honoré Marius Bérard, Musée d’Art Moderne,  Céret, 1962, numéro 23.

HONORÉ-MARIUS BÉRARD
Symphonie liturgique 1939 Huile sur toile
Signée et datée en bas à droite 195 x 114 cm
Exposition : Honoré Marius Bérard, Musée d’Art Moderne,
Céret, 1962, numéro 23.

Lire la suite...

 

A VOUS DE VOIR
« Seul le regard est sans armure »

HAPPY MERCREDY – Michel Soyer
16 novembre 2016, Pavillon Ledoyen, Champs Elysées 19h

Il s'agit d'une soirée exceptionnelle, exposition onirique imaginée autour des peintures de Tristan Marechal, dont le fil d’Ariane est « La Jouvencelle ».
Affiche de l’exposition, cette toile est aussi la couverture de son roman : « Sous le manteau de la nuit ».

…Lien idéal, qui établit comme une sorte de - va et vient - permanent entre peinture et écriture, point de départ du concours de poésie « PixPoetry ».

Le gagnant sera convié au vernissage de l’exposition durant lequel l’artiste aura le plaisir de lui dédicacer son roman.

Pour en savoir plus sur l'artiste :
http://www.tristan-marechal.cmonsite.fr/

tristan marechal
Lire la suite...

HERVÉ FISCHER
21 au 29 octobre 2016
vernissage le 20 octobre 2016
market art alchimie postmoderne

LA GALERIE PARISIENNE
26, rue de Seine 75006 Paris
téléphone
+33(0)6.03.36.09.06

https://lagalerieparisienne.com/
lagalerieparisienne(at)gmail.com

En plein cœur du calendrier de la Fiac, du 21 au 29 octobre 2016 et précé-dant une exposition de son travail au Centre Georges Pompidou prévue en 2017, Hervé Fischer, qui se présente souvent lui-même comme un peintre « primitif » du monde numérique, investit la Galerie Parisienne le temps d'une performance et d'une exposition qui poursuivent et actualisent une série d'œuvres commencée dans les années 70 : « Market art, alchimie postmoderne — changer l'art en argent et vice versa ».
Voici en quelques mots le scénario de l'éphémère transmutation de cette « économie imaginaire » : « L'artiste-alchimiste revêt sa blouse blanche et rappelle aux participants l'importance des rituels et des invocations. (...) Avec des craies de pigments à l'huile, l'alchimiste trace successivement chacun des mots prononcés sur une toile vierge. Au fur et à mesure de leur transcription, la toile s'emplit d'écritures bigarrées jusqu'à saturation. La transmutation s'opère donc collectivement, dans la chaleur des échanges. La performance est terminée lorsque la toile est recouverte par le mélange des pigments huilés évoquant un instantané de la société. Comme un précipité sociologique, la peinture se transforme alors en art, que l'alchimiste signera rituellement de sa main pour garantir sa valeur financière. »

Tandis qu'au premier étage de la galerie est présentée la série de tableaux consacrés à l'économie. Sur chaque toile de la Banque Fischer est peint un montant, qui varie mais qui restera la valeur d'origine de chacune pour toute transaction à venir.

Herve Fischer
Lire la suite...

Exposition Joseph Nechvatal
3 septembre - 22 octobre 2016

GALERIE RICHARD
74 rue de Turenne  75003 Paris  
T: 33 (0)1 43 25 27 22
e-mail: paris(at)galerierichard.com

L'exposition Destroyer of Naivetés: COMPUTER VIRUS 1.0 reprend la thématique des attaques virales que Nechvatal a développé au début des années 90 et qui apparaissent particulièrement pertinentes aujourd'hui en termes de maladies virales qui se succédent, de terrorisme global rampant et de piratage informatique politique. Lors de son interview avec Thyrza Goodeve dans l'édition de janvier 2016 du Brooklyn Rail, Nechvatal raconte que le but intitial du Computer Virus Project était de produire physiquement des peintures numériques en utilisant des algorythmes qui inséraient un modèle viral dans le cyberespace. Ce code considéré come un outil de simulation lui permit d'introduire virtuellement des organismes artificiels dans une reproduction numérique d'une oeuvre plus ancienne (l'hôte) et de les laisser transformer et détruire ces images de la façon la plus belle qui soit. Durant le lancement de ces "attaques" en 1993 l'artiste fixe un moment et extrait cette image qui est peinte à l'aérosol par un robot, ce qui est une manière de ramener le virtuel dans le réel. Les connotations négatives du virus du Sida comme facteur de maladies sont reflétées dans le principe de dégradation que subit l'image hôte. Pour autant le virus est aussi à la base d'un processus créatif qui produit dans le temps de la splendeur et de la nouveauté en termes d'histoire de la peinture.

Joseph Nechvatal viral attaque la CaRne, 1993 190 x 275 cm, peinture acrylique sur toile assistée par robot

Joseph Nechvatal viral attaque la CaRne, 1993
190 x 275 cm, peinture acrylique sur toile assistée par robot

Lire la suite...

PRUNE NOURRY - SOLO SHOW

VERNISSAGE EN PRÉSENCE DE L'ARTISTE
LE SAMEDI 15 OCTOBRE 2016  – 18H A 21H
SPECIAL PREVIEW WITH THE ARTIST BY INVITATION
ON SATURDAY OCTOBER 15TH, 2016 - 6 TO 9 PM

GALERIE MAGDA DANYSZ
78 RUE AMELOT PARIS 11
M° SAINT SEBASTIEN FROISSART

 Après de 4 mois de travaux, la Galerie Magda Danysz offre son espace repensé de 500 m² qui s'étend sur trois niveaux, à Prune Nourry pour un solo show. Artiste consacrée en France comme à l'étranger ces dernières années, Prune Nourry, à seulement 31 ans, incarne la relève de la scène artistique française.
 L'exposition Imbalance de Prune Nourry investit les trois nouveaux niveaux de la galerie avec des installations immersives inédites, des œuvres murales ainsi que des sculptures en bronze et en cire.
Imbalance, découle des nombreux séjours de l'artiste en Chine, inspirée par ce pays tout en contrastes et faisant suite à la série Terracotta Daughters qui a largement marqué les esprits. Artiste engagée et passionnée, elle a fait faire le tour du monde à son armée de Terracotta Daughters, allant de Shanghai à Mexico, en passant par Paris, Zurich et New-York avant de revenir en Chine où elles sont désormais enfouies dans un lieu tenu secret jusqu'en 2030.

Prune Nourry Imbalance Courtesy Galerie Magda Danysz

Prune Nourry Imbalance Courtesy Galerie Magda Danysz

Lire la suite...

VERNISSAGE le jeudi 27 octobre à 19h
L’exposition se déroulera du 27 OCT au 10 NOV 2016
du mardi au samedi de 14h à 19h
Vernissage le jeudi 27 octobre à 19h

Melkart Gallery
3, rue Blondel
75003 Paris
www.melkartgallery.com

melkartgallery(at)gmail.com

du mardi au samedi de 14h à 19h
+33 1 40 09 07 42

Les photographies de Francesca Di Bonito possèdent un pouvoir de séduction évident. Elles ont cette capacité de happer le regard au premier abord, que l’on pourrait expliquer par la surprise, cette faculté de montrer une image jamais encore vue, d’une beauté ou d’une laideur inédites. Sous-tendues par un discours très fort qui appartient au champ de la politique, de la sociologie ou bien à celui de la fantasmagorie, les photographies de Francesca Di Bonito portent un champ narratif invisible qui n’est certainement pas indifférent à l’attrait exercé. Mais il y a quelque chose en plus de tout ceci, quelque chose qui n’a rien à voir avec la qualité technique, avec la surprise et l’originalité, ou avec la trame narrative et idéologique. Une chose qui doit retenir notre attention, parce qu’elle est au centre des enjeux de la photographie, et des métamorphoses que les technologies contemporaines, numériques notamment, lui ont imprimées.

Melkart Gallery présente Francesca Di Bonito
Lire la suite...

Exposition du 14 octobre au 12 novembre 2016
Vernissage le 13 octobre à partir de 18h
Galerie Laurent Strouk
2 avenue Matignon 75008 Paris
Tel. : 01 40 46 89 06  
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.laurentstrouk.com
Tom WESSELMANN - Smoker - Crayon et acrylique sur papier - 32 x 30 cm - 1976

La galerie Laurent Strouk est heureuse d'annoncer l'exposition collective « Paper Works », qui réunit  vingt-huit artistes contemporains — des plus grands de ce siècle jusqu'à la génération la plus jeune — autour d'un ensemble exceptionnel et inédit d'œuvres sur papier.
Le parcours de l'exposition donne à voir la formidable créativité de cette expression si particulière et propose de revisiter, sous l'angle graphique, les courants majeurs de l'Histoire de l'Art : Pop Art, Nouveau Réalisme, Figuration Narrative, Figuration Libre, Street Art... Les chefs-d'œuvre ainsi réunis, signés Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Andy Warhol, Tom Wesselmann, César, Yves Klein, Valerio Adami, Robert Combas, Erró, et tant d'autres, rendent compte de la diversité et de la richesse de ce medium.

Tom WESSELMANN - Smoker - Crayon et acrylique sur papier - 32 x 30 cm - 1976 

Tom WESSELMANN - Smoker - Crayon et acrylique sur papier
- 32 x 30 cm - 1976

Lire la suite...

Du 10 septembre au 29 octobre 2016
Galerie Nathalie Obadia
18 rue du Bourg-Tibourg
 75004 - Paris - France

Phone: +33 (0)1 53 01 99 76
http://www.nathalieobadia.com/

La Galerie Nathalie Obadia est très heureuse de présenter All Star, la première exposition de Valérie Belin à la galerie de Paris, après Still Life en 2014 à la galerie de Bruxelles.


Valérie Belin présente All Star, une nouvelle galerie de portraits de super-héroïnes photographiées dans un style évoquant la bande dessinée. La série comprend une collection de onze photographies en couleur intitulées Miss Marvel, The Stranger, Carol, The Avenger, All Star, After Thor, Super Girl, Confessions of the Lovelorn, Golden Girl, Power Girl et Black Canary.

Valerie Belin Power Girl

Valérie Belin Power Girl (série All Star) 2016
Pigment print, mounted on Dibond, non glare glass
177 x 134 x 4,8 cm (69 5/8 x 52 3/4 x 1 7/8 in.)
Edition of 6

Lire la suite...

Hommage à Antoni Tàpies
Peintures, dessins & estampes
vernissage le jeudi 22 septembre 2016
Exposition 23 septembre 2015 / 14 janvier 2017

Gallery Laurentin Bruxelles
Rue Ernest Allard, 43 I 1000 Bruxelles I Belgique
Tél. : +32 (0)2 540 87 11 I contact(at)laurentingallery.be
http://www.galerie-laurentin.com/
Présentation de l’exposition
 
Les amateurs d’art et collectionneurs vont bientôt pouvoir regarder sur nos murs un ensemble d’oeuvres de l’un des plus célèbres artistes du XX ème siècle, Antoni Tàpies.

L’artiste n’a encore jamais bénéficié d’exposition monographique en galerie en Belgique et n’avait plus été vu sur les cimaises belges depuis sa dernière rétrospective en 1985 au Musée d’Art Moderne de Bruxelles et celle du Palais des Beaux-Arts de Charleroi en 1973.

Peintre, sculpteur, essayiste et théoricien de l’art, Antoni Tàpies a fait parti de l’avant garde espagnole et a créé un nouveau langage dans les arts plastiques. Exposé dans les plus grands musées du monde, l’oeuvre de Tàpies est associé à d’autres grands noms de l’art du XXe siècle, comme Joan Miro et Salvador Dali, eux aussi catalans. L’artiste a gagné une reconnaissance internationale grâce à des oeuvres aux compositions étonantes, parfois faites de matériaux de récupération.

A partir du 23 septembre, la laurentin gallery présentera environ 20 oeuvres (peintures, dessins) ainsi qu’un ensemble d’estampes de ce catalan révolutionnaire.

Antoni Tàpies A renverSé, 1984  Peinture sur carton 75 x 105 cm Courtesy Laurentin Gallery Bruxelles

Antoni Tàpies A renversé, 1984
Peinture sur carton 75 x 105 cm
Courtesy Laurentin Gallery Bruxelles

Lire la suite...

Angelika Markul : accords et désaccords par Jean-Paul Gavard-Perret

Angelika Markul, « Excavations of the future », Galerie Laurence Bernard, Genève, du 15 septembre au 1er novembre 2016.
http://www.btwgallery.com/

 
Angelika Markul ne cesse d'appuyer sur des contrastes : celui de la beauté et de l'horreur. L'artiste se rend dans les lieux du monde où la catastrophe a sévi (Fukushima, Tchernobyl, Bagdad, etc.) afin de chercher un sens ou l'absurdité aux actions humaines.  Elle monte un monde aussi suave que  violent. L'univers est perversement polymorphe.  Les hybridations nous font vaquer entre la vie et la mort. Nous sommes projetés dans une sorte  d'univers des limites sans que nous sachions si nous restons en dedans ou si nous sommes déjà au dehors. Toute l'œuvre joue donc de l'ambiguïté et les oscillations en des formes ouvertes aux interprétations.

angelika markul1h

Portrait de Angelika Markul

Lire la suite...

EXPOSITION COLLECTIVE : L’ARTISTE EST-IL UN CHAMANE ?

L’ASPIRATEUR | ESPACE D'ART CONTEMPORAIN | NARBONNE | FRANCE

24 septembre 2016 / 27 novembre 2016
Vernissage vendredi 23 septembre à 18:30 (entrée libre)

> CONTACTS L'ASPIRATEUR ESPACE D'ART CONTEMPORAIN
Avenue Maître Hubert Mouly | 11100 Narbonne | France
www.narbonne.fr/laspirateur | e.massadau(at)mairie-narbonne.fr | Tél. 04 68 90 50 91
Commissaires d'exposition : Laurent Devèze* / Julien Cadoret / Jérôme Vaspard.
Mercredi au dimanche > 14h-18h | Entrée 4 €


À PROPOS DU LIEU
Il ne s’agit pas d’un musée, mais d’un lieu d’exposition et de création. « L’Aspirateur », est un bâtiment brut de béton et de verre, offrant de très importantes surfaces d’exposition sur une superficie d’environ 800 m2.
Dans le droit fil de sa démarche de Ville d’Art et d’Histoire, Narbonne souhaite s’affirmer comme un pôle culturel majeur en Languedoc-Roussillon. L’art contemporain, souvent considéré à tort comme une affaire de spécialistes, concerne un public de plus en plus large. Il est incontestable que l’art contemporain est très porteur d’image.
L'aspirateur a déjà accueilli Erró, Bernard Rancillac, Jacques Monory, Barthélémy Toguo, Athina Ioannou et Peter Klasen.

EXPOSITION COLLECTIVE : L’ARTISTE EST-IL UN CHAMANE ?
Lire la suite...

LE MONDE EST EN PANNE D'UNE PENSÉE POUR LE MONDE
Exposition collective  Group show
Vernissage le 16 septembre 2016  Opening September 16, 2016
18h00 - 21h00
MAËLLE GALERIE
1 - 3 rue Ramponeau 75020 Paris
Métro Belleville - sortie Boulevard de Belleville
http://www.maellegalerie.com/
contact(at)maellegalerie.com
 + 33 (0) 6 14 80 42 00
 
BARTHÉLÉMY TOGUO *
FRED FOREST *
ERNEST BRELEUR
ORLANDO BRITTO JINORIO
IRIS DELLA ROCA
 
* artistes invités guest artists
 

barthelemy toguo2014

Barthélémy Toguo, Roger délivrant Angélique I,
aquarelle sur papier marouflé sur toile, 113 x 99 cm, 2014,  
courtesy Galerie Lelong, photographie Fabrice Gibert

Le monde est désenchanté. Il ne s'agit pas là d'adopter une position romantique et nostalgique d'un Âge d'or perdu, mais de lire ce monde à travers le prisme d'une histoire qui cumule les drames, les conflits, les guerres et qui semble aspirer notre civilisation dans le tourbillon du chaos. La violence du capitalisme économique est telle qu'on assiste à un repli des individus sur eux-mêmes qui ne sont ni portés par un projet de société, ni par un idéal ambitieux. Le monde est en panne d'une pensée pour le monde pour paraphraser le titre de l'exposition de la Maëlle Galerie. Les artistes, véritables vigies et oracles des temps modernes, sont là pour alerter et éveiller les consciences.

« L'art n'est pas une réjouissance solitaire et l'artiste a un rôle à jouer dans la société » revendique Barthélémy Toguo. Il est là pour relayer « le grand cri des peuples qui souffrent » comme il l'illustre encore aujourd'hui dans cette exposition réunissant cinq artistes relatant des récits fragmentés où les valeurs humaines sont incompatibles avec une mondialisation qui broie allègrement sans critère de justice sociale. Et pourtant, cet ordre mondialisé tant souhaité par H. G. Wells dans son livre éponyme a de quoi séduire tel qu'exprimé par un George Bush à la tribune du Congrès le 11 septembre 1990, promettant « une nouvelle ère, moins menacée par la terreur, plus forte dans la recherche de justice et plus sûre dans la quête de la paix. » Mais voilà, ces mots ont pour seule ambition d'entretenir une illusion et de manipuler un peuple désorienté et dépolitisé, un jeu dans lequel les politiques brillent. Avec ironie et cynisme, Orlando Britto Jinorio condamne une telle mainmise dans sa série de photographies Being Horse, où il se met en scène en cheval, un mors dans la bouche. Une métaphore de la condition humaine.

Lire la suite...

À double détente :
Gérard TRAQUANDI, en regard de Hans HARTUNG
du 9 juillet 2016 au 3 septembre 2016  
vernissage le samedi 9 juillet à 18:00
Galerie Catherine ISSERT
2 ROUTE DES SERRES
06570 SAINT-PAUL  
T 33(0)4 93 32 96 92
info(at)galerie-issert.com  
www.galerie-issert.com

En 2008, la Fondation Maeght consacre une exposition à Hans Hartung. À cette occasion, Gérard Traquandi révèle à Catherine Issert les affinités existantes entre son oeuvre et celle de Hartung. De ce dialogue est née l’idée d’imaginer une exposition qui mettrait en regard leurs pratiques ; huit ans plus tard, la voici : l’exposition À double détente sera présentée à la galerie Catherine Issert du 9 juillet au 3 septembre 2016.

Lorsque les tableaux de Hartung regardent les oeuvres de Traquandi, des connivences d’ateliers, des gestes, un certain regard sur la matérialité du monde émergent pour créer un dialogue artistique et esthétique fort. Les abstractions traversées de mouvements glissants de Traquandi croisent les gestes lyriques et dynamiques de Hartung ; leur rencontre génère des sensations faites de couleur et de rythme qui nous amène au coeur d’un monde naturel vibrant et profond. Tous deux sont des peintres du geste, du faire : leurs tableaux émergent d’une approche sensuelle et processuelle de la peinture. Si Hartung, fasciné
depuis l’enfance par les manifestations météorologiques comme les éclairs, cherchait dans ses oeuvres à traduire l’énergie et les rayonnements de l’univers, Traquandi en conserve une approche plus humaine. Sa fascination pour le paysage l’amène à créer des peintures dans lesquelles une roche, des fleurs, une plante ressurgissent sous forme de traces ou d’empreintes.

Hans Hartung, T1989-E44, acrylique sur toile, 180 x 180 cm, 1989,  court. galerie Sapone et Fondation H. Hartung & E. Bergman

Hans Hartung, T1989-E44, acrylique sur toile, 180 x 180 cm, 1989,
court. galerie Sapone et Fondation H. Hartung & E. Bergman

Gérard Traquandi, Sans titre, huile sur toile, 190 x 140 cm, 2016,  photo © D.Prisset, court. galerie Issert et G. Traquandi

Gérard Traquandi, Sans titre, huile sur toile, 190 x 140 cm, 2016,
photo © D.Prisset, court. galerie Issert et G. Traquandi

Lire la suite...

 lelong trio

Galerie Lelong
13, rue de Téhéran  
75008  Paris         
Tel : + 33 1 45 63 13 19
www.galerie-lelong.com

Jannis Kounellis – Arnulf Rainer – Antoni Tàpies  
Trio  
8 septembre – 8 octobre 2016  
Vernissage jeudi 8 septembre à partir de 18h
 
Pour ce nouveau Trio, la Galerie Lelong réunit les œuvres de trois artistes qui ont placé au cœur de leur œuvre la brutalité de la matière et l'énergie du geste. Nés dans l'entre-deux guerres, Tàpies (1923 - 2012), Rainer (1929) et Kounellis (1936) font partie de cette génération qui a connu très jeune les drames du XXème siècle mais aussi une période faste de novations scientifiques et techniques, d'émancipation intellectuelle, artistique et matérielle. Ils ont été les pionniers à Barcelone, à Vienne, à Rome, d'un art qui sort du cadre et s'affranchit des écoles ; ils ont créé un langage artistique original qui s'interroge sur le caractère sacré de l'art au travers de codes profanes. Tàpies par son exploration de la matière et l'inclusion dans ses tableaux de signes et objets du quotidien. Kounellis par son emploi de matériaux bruts, par ses scénographies dépouillées et dramatiques. Rainer par ses « recouvrements » obsessionnels et ses autoportraits féroces.

Lire la suite...

S U P P O R T S / S U R F A C E
Exposition dans le cadre de la Carte Blanche à Ben
Galerie Eva vautier
2 rue vernier
06000 Nice France
Du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous
contact: galerie(at)eva-vautier.com
tel: 09.80.84.96.73
www.eva-vautier.com
Vernissage le vendredi 10 juin 2016 à partir de 18h

André Pierre Arnal  – Vincent Bioulès – Louis Cane – Marc Devade – Daniel Dezeuze  – Noël Dolla –Toni Grand – Bernard Pagès – Jean-Pierre Pincemin – Patrick Saytour – André Valensi – Claude Viallat

Jean-Pierre Pincemin, « Sans titre », 1969, 250 X 206 cm, Technique mixte

Jean-Pierre Pincemin «Sans titre»
1969 Technique mixte dim. 250 X 206 cm

Lire la suite...

Georges Hugnet Huit jours à Trébaumec
On view May 19 — September 30, 2016

UBU GALLERY    
416  EAST  59  STREET  
NEW  YORK  NY  10022   
T:  212.753.4444   
F:  212.753.4470
info(at)ubugallery.com  
www.ubugallery.com

Ubu Gallery is pleased to announce an in-depth exhibition exploring the richness of Georges Hugnet's Surrealist masterpiece, Huit jours à Trébaumec. Published in 1969 by Henri Mercher, the renowned bookbinder, the book appears as a Guide Rose Micheline, a clever parody of the popular Baedeker, Guide Michelin Rouge. In Hugnet's satire, it is not a Michelin man, but a Michelin woman serving as a tour guide leading us through the fictional "Trébaumec" or as Hugnet called it, "the little lost town in Brittany, paradise regained." In 1947, Hugnet (1906-1974) traveled along the coast of Brittany photographing his excursions and popular tourist attractions.

Georges Hugnet, Sur les conseils de son docteur, circa 1933-36.  Collage. 10 1/2 x 6 3/8 inches (26.7 x 16.2 cm) Courtesy Ubu Gallery New-York

Georges Hugnet, Sur les conseils de son docteur, circa 1933-36.
Collage. 10 1/2 x 6 3/8 inches (26.7 x 16.2 cm)
Courtesy Ubu Gallery New-York

Lire la suite...

DADO
Mémoire épidermique
Exposition du 12 mai au 18 juin 2016

signature du recueil d’entretiens de l’artiste, Peindre Debout,
avec la participation de Daniel Cordier et Jean-François Jaeger
le samedi 4 juin à 11 h
Espace Marais - 5 et 7, rue de Saintonge - 75003 Paris
Espace St Germain - 53, rue de Seine - 75006 Paris

T. +33 (0)1 42 72 60 42
info(at)jeannebucherjaeger.com
www.jeannebucherjaeger.com

Cette exposition présente des peintures, collages, dessins et estampes de  Dado des années 70. Miodrag Djuric, dit DADO (1933-2010), établi en France à partir de 1956, est très tôt repéré par Jean Dubuffet et Daniel Cordier, son premier marchand. Arrivé à la galerie grâce à François Mathey et aux amis collectionneurs Boulois, Dado est présenté à quatre reprises entre 1971 et 1975.

Dado, Boukoko triptyque, 1975. Huile sur toile, 162 × 454 cm.  Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris. Photo : Jean-Louis Losi.

Dado, Boukoko triptyque, 1975. Huile sur toile, 162 × 454 cm.
Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris. Photo : Jean-Louis Losi.

Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice